L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

Le pôle agricole de Mro Mouhou à Bandrélé prend forme

À lire également

À l’image de Latouldine, la nouvelle génération mahoraise à la main verte

À Barakani, le jeune agriculteur Latouldine Madi cultive les terres de ses grands-parents avec amour et passion. Respectueuse de l'environnement, son activité est en...

Pépinière, poulailler, ferme pédagogique, concept-store : Maoraland dévergonde le milieu

En parallèle de son métier d'institutrice, Nasra Abdou s'est lancée dans l'agriculture en créant Maoraland à Kahani où se trouve une pépinière et un...

L’éclosion parfumée du pôle d’excellence rural de Coconi

À Mayotte, encore plus qu'ailleurs, il faut savoir prendre son mal en patience pour voir émerger un projet. Celui du pôle d'excellence rural à...

Avec l’agriculture syntropique, le savoir pousse et les mentalités changent à Coconi

Dans le cadre de la formation Concevoir son projet et son système agricole avec la permaculture et l’agroforesterie successionnelle, les intervenants Steven Werner et...

Ce mercredi 13 juillet, une visite du pôle agricole de Mro Mouhou (commune de Bandrélé) a été organisée par la municipalité et l’établissement public foncier et d’aménagement de Mayotte (EPFAM). La mairie et le conseil départemental ont réussi à réunir 19 hectares de terrain pour y installer 11 agriculteurs soigneusement sélectionnés sur dossier. Ces derniers sont d’ores et déjà en cours d’installation même s’il reste encore beaucoup à faire pour que le pôle soit totalement opérationnel.

Consciente des problématiques de disponibilité du foncier agricole pour les porteurs de projet et du frein que cela représente pour l’agriculture, la mairie de Bandrélé a décidé de « prendre le taureau par les cornes ». Elle a ainsi récupéré 13 hectares de terrain auprès des personnes qui les occupaient illégalement, mais à l’amiable et en leur versant une

indemnité. « Les négociations ont quand même duré près d’un an », précise Élodie Chêne, la directrice de communication de l’établissement public foncier et d’aménagement de Mayotte (EPFAM) avec lequel la mairie collabore sur ce projet de pôle agricole. Le foncier municipal a été enrichie de 6 hectares de foncier départemental pour un total de 19 hectares de surface agricole mise à la disposition de 11 agriculteurs. Ce projet s’inscrit dans la politique de la commune de Bandrélé et de la communauté de communes du Sud de mettre en œuvre un système alimentaire ancré dans le territoire, résilient et durable. La municipalité s’est d’ailleurs déjà engagée dans la construction de marchés couverts à Bandrélé et à Hamouro et souhaite en permettre un approvisionnement en produits issus de l’agriculture locale.

pole-agricole-mro-mouhou
Les parcelles sont d’ores et déjà en cours d’exploitation.

Un pôle totalement opérationnel d’ici un an

Lors de la visite, seuls cinq agriculteurs ont pu être présents, mais tous se sont réjouis de voir enfin le projet prendre forme. Il faut dire que la convention entre la mairie de Bandrélé et l’EPFAM date d’avril 2018, que les agriculteurs ont été sélectionnés en juin 2020 et que ce n’est que depuis mai 2022 qu’ils ont pu commencer à s’installer sur les terrains mis à leur disposition au travers de baux ruraux. En octobre 2021, le conseil départemental a financé la construction de réserves d’eau individuelles pour quatre d’entre eux. L’EPFAM, maître d’ouvrage et maître d’œuvre pour l’installation des agriculteurs, prévoit la construction d’équipements collectifs (bâtiment commun, réserves d’eau communes, etc.). Mais des études de faisabilité sont encore à prévoir pour cela. Le coût global de ces équipements s’élève à six millions d’euros et l’EPFAM est encore à la recherche de financements. L’établissement accompagnera également les agriculteurs dans leurs demandes de prêts pour leurs équipements individuels. Pour le moment, leur organisation n’est pas encore fixée. « Le système de coopérative peut être une piste pour eux, mais il y en a d’autres. Ce sera à eux d’en décider en temps et en heure », souligne la directrice de communication de l’EPFAM.

pole-agricole-mro-mouhou
Quatre agriculteurs ont obtenu un financement du conseil départemental pour la construction de réserves d’eau individuelles.

Dans l’ensemble, les agriculteurs sont très satisfaits du projet, même si certains se plaignent de la lenteur de l’avancée de l’aménagement. En particulier ceux qui se sont installés loin de la route et qui ont hâte que des pistes d’accès à leurs parcelles soient enfin tracées. Maraîchage, bananes, manioc, papayes et ananas constitueront les principales cultures même si l’une des agricultrices a parié sur les plantes d’ornements. Côté élevage, les poulets ont le vent en poupe, ce qui n’étonnera personne à Mayotte, même si canards et bovins feront également partie du programme. Plus original, Assani Boinaïdi a décidé d’ajouter des ruches pour produire du miel local même s’il prévoit aussi des poules pondeuses et des canards. « Je suis agriculteur professionnel depuis 2017 et, jusqu’à présent, j’exploitais une parcelle familiale et faisais du maraîchage sur mon toit. Le fait d’avoir un terrain au pôle agricole de Mro Mouhou est une grande avancée pour mon activité ! Je vais pouvoir produire plus et satisfaire davantage de clients », s’enthousiasme le jeune homme qui souhaite également solliciter l’aide de l’EPFAM pour obtenir sa certification agriculture biologique.

pole-agricole-mro-mouhou
Les agriculteurs et les officiels ont suivi la visite avec une grande attention.

Si beaucoup de travaux restent encore à faire, l’EPFAM estime que le pôle agricole de Mro Mouhou sera totalement opérationnel d’ici un an. Une bonne nouvelle pour l’agriculture locale et pour la santé des Mahorais qui pourront ainsi bénéficier de produits locaux et biologiques vendus dans les marchés couverts de la commune de Bandrélé.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo n°1084

Le journal des jeunes

À la Une

Un nouveau cas de choléra détecté à Koungou ce jeudi

La préfecture de Mayotte et l’Agence régionale de santé (ARS) confirment qu’une nouvelle personne atteinte du choléra a été identifiée, ce jeudi 11 avril....

TME : Catégorie entreprise innovante

Par les perspectives qu’elles offrent pour l’économie mahoraise et les nouvelles filières qu’elles développent, cinq structures ont retenu notre attention dans la catégorie entreprise...

Deux scénarios possibles pour le contournement routier de Combani

Le conseil départemental a décidé, ce mardi, de reprendre la main sur les prochaines étapes de la construction du contournement routier de Combani, le...

Des stades pleins pour les finales des tournois ramadan

Les finales des tournois de ramadan sponsorisés par Orange se sont tenues ce jeudi 11 avril, journée de fête de l’Aïd-el-fitr. Les dernières rencontres...

Comores : Trente-huit détenus s’évadent de la prison de Moroni

Un militaire qui figure parmi les détenus serait à l’origine de la débandade de ce jeudi matin, selon les déclarations du chef du parquet...