Longoni : les détails d’un drame remonté jusqu’aux oreilles du président

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

Attaquée de toutes parts à Mayotte, Panima tente de riposter

Entre la polémique sur la qualité des repas livrés aux confinés du RSMA, et la mise à l’arrêt d’une partie importante de son activité à cause du confinement, l’entreprise de restauration collective est sur tous les fronts. Mais face à ces multiples coups durs, son directeur, Gilles Rouinvy, ne baisse pas les bras et répond aux critiques. Entretien.

Les chiffres qui rendent le confinement compliqué à Mayotte

On le sait, le confinement à Mayotte est rendu d’autant plus difficile qu’une grosse partie de la population vit dans des habitations insalubres, dénuées du confort élémentaire. Dans une publication diffusée hier, l’Insee rappelle quelques chiffres parlants. Résumé point par point.

Alors qu’Emmanuel Macron était en visite, un drame survenu à Longoni est venu perturber le cours normal de la journée. Si le président n’a pas pu se rendre sur place, le secrétaire général de la préfecture est intervenu en son nom. Sur place, ce triple décès reste profondément marqué dans l’esprit des populations, comme dans celui des élus.

“ Je connaissais bien le père de deux des trois enfants décédés. Je suis moi-même très touché par ce drame”. Au téléphone, le maire de Koungou, Assani-Saindou Bamcolo, ne cache pas sa peine face au drame survenu avant-hier dans sa commune. Alors qu’il déjeunait en compagnie du président, un coup de fil retentit pour le prévenir que “trois enfants sont décédés en tombant dans un puits”. “Emmanuel Macron a été mis au courant dans la foulée. Il a souhaité se rendre sur place, mais ce n’était pas possible au vu de l’agenda initialement prévu. Le secrétaire général de la préfecture, Edgard Pérez, a ainsi été mobilisé pour transmettre ses condoléances, et prévenir que les autorités se mettent à disposition de la famille en cas de besoin”, rembobine le maire de Koungou. Lui-même originaire de Longoni, l’élu s’est rapidement déplacé au contact de la famille endeuillée, emboitant ainsi le pas de l’un de ses proches déjà sur place : Mdallah Mahamadou, agent de service technique à la mairie de Koungou. “J’ai reçu un coup de fil à 13h18 pour m’avertir qu’il y avait du mouvement dans le village. Quand je suis arrivé, les sapeurs-pompiers tentaient encore de réanimer les enfants en faisant des massages cardiaques”, se souvient-il. 

Des détails bouleversants 

Mdallah Mahamadou détaille la disparition de ces trois enfants âgés de 2 à 4 ans. “Il s’agit d’un frère et d’une soeur, ainsi que de leur cousine. Ils étaient chez leur grand-mère, dont la cour est partagée par la mère des frères et soeurs. Inquiète de ne pas les trouver, la famille a entamé des recherches avant de comprendre qu’ils étaient tombés dans la fosse septique. Celle-ci n’était recouverte que par une couche de contreplaqué.” Rapidement, la population s’amasse autour du puits. “Ils ont tâtonné le fond avec un bâton en bois. Une chaussure est remontée, suivie du corps de la jeune fille”. Alors que personne n’ose plonger dans ce trou rempli de déjections et d’eau croupie, un passant est interpellé. Rapidement, il accepte de remonter les trois enfants avant que les secours ne les prennent en charge. En vain. Aujourd’hui encore, cet homme qui a témoigné d’un courage exceptionnel est sous le choc. “Il ne s’est rendu compte qu’après coup qu’il avait porté du bout des bras trois enfants morts. D’autre part, au vu du fait qu’il s’agit d’un clandestin, la venue des gendarmes l’a angoissée. J’ai tenté de le rassurer en lui expliquant qu’il ne serait pas embarqué”, explique-t-il. Une information confirmée par la gendarmerie qui atteste que l’homme n’a pas été arrêté. Aujourd’hui, Mdallah Mahamadou plaide pour sa régularisation : “Franchement, il a témoigné d’une grande bravoure et a tenté le tout pour le tout afin de sauver ces enfants”, insiste-t-il. De son côté, Assani-Saindou Bamcolo martèle : “Emmanuel Macron a vraiment été touché par cette disparition.” Si le président n’a pas pu se déplacer, sa consigne a été de se mobiliser auprès des familles afin de répondre à leurs besoins. “Ils ont émis le besoin de voir une psychologue. Cette rencontre s’est faite aujourd’hui, dans une salle de l’école élémentaire de Longoni spécialement aménagée pour l’occasion”, conclut l’agent municipal, la voix encore chargée d’émotion. 

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

Bodo : un nouvel album 100% made in Mayotte

Roho qui signifie coeur est le titre du nouvel album de Bodo. Il sort ce vendredi 30 octobre et fera certainement parler de lui....

Mayotte : Trois mois de prison avec sursis pour des cigarettes de contrebande et un panneau solaire volé

En octobre dernier, 2.800 cartouches de cigarettes et six kilos de bangué étaient interceptés par les gendarmes de Mayotte. Des arrivées de marchandises qui...

Confinement acte 2 : Quelles « adaptations » pour le sport mahorais ?

Un grand point d’interrogation plane au-dessus des sportifs mahorais. Les différentes fédérations nationales vont chacune de leur communiqué depuis mercredi soir et la dernière...

La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna...

Mayotte : La première sirène d’alerte inaugurée à Dembéni deux ans après les secousses

Les missions d’étude du volcan responsable des séismes de 2018 ont mis en évidence le risque de tsunami qui menace Mayotte. Pour s’en prémunir,...