L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Plusieurs affrontements ce week-end alors que Wuambushu 2 doit commencer cette semaine

À lire également

À Mayotte, deux mourengué dégénèrent en simultané

Comme un goût de déjà-vu. Dans la nuit de mardi à mercredi, à M'tsapéré, les forces de l’ordre qui tentaient de disperser les participants d’un mourengué ont finalement été attaquées sur le remblai. Quelques heures plus tôt, la même scène se jouait à Combani.

Plusieurs jeunes tuent un père de famille à M’tsapéré

Au moins une dizaine de jeunes ont molesté à mort un homme de 35 ans ce lundi soir à M'tsapéré. Un premier suspect aurait déjà été identifié comme meneur. Ce jeune majeur est un délinquant notoire, puisqu'il avait déjà été enfermé à Majicavo pour des faits de violences.  

Un quartier en feu à Trévani, Mayotte

C’est une vraie scène de guérilla qui s’est déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi à Trévani. Le quartier appelé Troca était en feu. L’incendie a volontairement été déclenché par une quarantaine de jeunes. Aucun blessé n’est à déplorer, mais des familles se retrouvent sans domicile. 

Drame à Hamjago : La crainte de représailles inquiète les habitants

Après un regain de violences le week-end dernier, un nouvel affrontement entre bandes rivales s’est tenu, mardi en pleine journée, à Hamjago. Un événement qui aurait, selon les habitants, provoqué la crise cardiaque d’une commerçante, décédée en tentant de sauver un jeune en train de se faire agresser. Un scénario différent de celui relaté par les forces de l’ordre, mais qui laisse toutefois craindre une possible riposte.

M’tsapéré, Majicavo-Koropa, Koungou, Tsararano, barrages et rixes entre forces de l’ordre et bandes de jeunes ont émaillé le week-end à Mayotte. A la veille du second volet de l’opération Wuambushu, ces dernières se lancent dans un baroud d’honneur, comme l’an dernier.

A l’approche d’une nouvelle opération Wuambushu, Mayotte ressort d’un week-end mouvementé. Dans la nuit de vendredi à samedi, des véhicules abandonnés ont été incendiés à Doujani 2, dans la commune de Mamoudzou, au niveau de la carrière, et des arbres abattus pour barrer la route. Des échauffourées qui se seraient produites en réaction à l’opération de décasage qui devait avoir lieu ce lundi, finalement repoussée. Ce lundi matin, un manguier barrait toujours le passage à la jonction de la rue du Collège et de la rue de la Carrière. Des affrontements ont également eu lieu dimanche dans le même secteur.

Depuis vendredi, des rixes entre policiers et bandes des jeunes ont eu lieu aussi à M’rowahandra, à M’tsapéré, dans la commune de Mamoudzou. C’était encore le cas, ce dimanche soir, aux alentours de 19h. La tension serait plus forte depuis que des interpellations lors d’une opération de la police aux frontières ont eu lieu dans ce secteur.

La nuit de dimanche à lundi a également été agitée du côté de Tsararano, dans la commune de Dembéni. A minuit, le village a vu une trentaine de jeunes dresser une barricade sur la route nationale 2. La gendarmerie est intervenue et a pu ramener le calme vers 3h du matin. Les forces de l’ordre n’ont procédé à aucune interpellation.

La semaine commence difficilement à Koungou

Ce lundi matin, la nuit n’avait pas encore fini lorsqu’une cinquantaine de jeunes ont dressé une barricade à Koungou, sur les coups de 4h50 du matin. Des jets de pierres ont été constatés là-bas et à Majicavo-Koropa, au niveau du hameau de Montlegun, entravant la circulation sur cet axe. Selon nos informations, la vice-présidente du conseil départemental Zouhourya Mouayad Ben en aurait fait les frais, un caillassage à Majicavo ayant provoqué son retard à un ciné-débat à l’hémicycle Younoussa-Bamana, à Mamoudzou. L’intervention de la gendarmerie a permis de ramener le calme vers 6h15. Au cours de la même matinée, trois interpellations ont eu lieu en rapport avec les attaques un peu plus tôt, précise son commandement.

Ces différents événements de violence surviennent après un mois relativement calme pendant le ramadan, et à l’orée du second volet de l’opération Wuambushu, qui doit commencer cette semaine. En avril 2023, les communes mahoraises avaient connu une semblable flambée de violences.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

« Place nette » : un chantier d’embarcations illégales démantelé

L’opération « Place nette » continue à Mayotte. Cette semaine, une action coordonnée entre les services de l’État et la gendarmerie nationale a été menée cette...

De nouveaux cas de choléra détectés à Passamaïnty

Village qui a connu le premier cas de choléra recensé sur le territoire mahorais à la mi-mars, Passamaïnty compte cinq nouveaux cas autochtones, indique...

Assises : Des jumeaux accusés d’une tentative de meurtre à la hache pour un vélo

En février 2021, un jeune homme de 17 ans a reçu un coup de hache à la gorge à Pamandzi, pour une histoire de...

Trail du Caméléon : Pour Moustafa Maouinda, « courir, c’est un médicament »

Le club d’athlétisme de Mamoudzou (Cam) et la mairie de Mamoudzou lancent la quatrième édition du trail du Caméléon, ce dimanche 26 mai. Moustafa...

« Le festival de Cannes de Mayotte côté théâtre »

Pour sa septième édition, le festival de théâtre lycéen Baobab a été inauguré, ce mercredi 22 mai, au lycée des Lumières à Kawéni. Des...