L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Helilagon au service des secours, du monde économique et des touristes

À lire également

La création de la compagnie Zéna, un long voyage turbulent

Régis et Julien Novou, deux frères dotés d'une solide expérience dans l'aéronautique, ont pour ambition de créer la compagnie aérienne Zéna d'ici l'été prochaion....

Compagnie Zena Airlines : « Nous avancerons avec ou sans le Département de Mayotte»

Le projet de compagnie aérienne mahoraise continue son bonhomme de chemin et les prochains mois s'annoncent rythmés et riches en bonnes nouvelles. Mais il...

Zena Airlines : « Nous avons encore le temps de pouvoir voler dès cet été »

Officiellement dévoilé fin 2020, le projet Zena Airlines suit son bonhomme de chemin. Le choix du type d'avion se rapproche tandis que les tractations...

Malgré la fermeture des vols internationaux, Ewa Air pense déjà à rebondir

Éternel optimiste, le directeur général délégué de la compagnie aérienne d'Ewa Air, Ayub Ingar, ne perd ni le sourire ni ses ambitions malgré l'arrêt...

Déployé à Mayotte depuis 30 mois dans le cadre du transport sanitaire, Helilagon diversifie ses activités avec l’arrivée d’un nouvel hélicoptère dont l’objectif est de dynamiser le travail aérien et les vols touristiques. Deux nouvelles branches détaillées ce mercredi 19 octobre par le directeur général, David Lary, à l’occasion d’une présentation auprès des partenaires actuels et futurs sur sa base située à l’aéroport.

« Ça fait un petit salon du Bourget, je trouve », soumet avec fierté l’un des membres de l’équipe opérationnelle Helilagon, devant le nouvel hélicoptère bleu débarqué il y a seulement trois semaines. À quelques mètres de là, non loin de la piste de l’aéroport où atterrit un avion floqué Kenya Airways, Nora Oulerhi, la directrice médicale du Samu 976, ouvre la porte cabine de l’appareil à disposition de son service. Debout sur le marchepied, elle entame une causerie avec Dhinouraine M’Colo Mainty, le premier adjoint au maire de Mamoudzou, sous le regard attentif du directeur du centre hospitalier de Mayotte, Jean-Mathieu Defour.

helilagon-service-secours-monde-economique-touristes
La présence de deux hélismur assure une continuité opérationnelle des soins.

Déployé sur le territoire depuis 30 mois dans le cadre du transport sanitaire mis en place en plein cœur de la crise sanitaire, Helilagon fait déjà figure d’incontournable dans le ciel mahorais. « La présence de l’hélismur ne peut en aucun cas être remis en cause au vu de l’intérêt », insiste David Lary, le directeur général, ce mercredi 19 octobre. D’ailleurs, le 101ème département en bénéficie même d’un second, ce qui lui assure « une continuité opérationnelle » pour faire face aux imprévus, comme les pannes inopinées ou les sessions de maintenance.

Transport sur des zones inaccessibles

Avec cette flotte, la compagnie entend bien continuer son déploiement sur le territoire avec deux nouvelles activités. Primo : le travail aérien qui consiste à « transporter des charges et des personnels sur des zones inaccessibles ». L’hélitreuillage peut à titre d’exemple intéresser des acteurs du monde du bâtiment et de travaux publics (BTP) ainsi que les services de l’État et les sapeurs-pompiers service départemental d’incendie et de secours. D’où la présence du colonel hors classe Olivier Neis.

Secondo : les vols touristiques, dont le lancement a lieu le jour-même, « d’ici une heure ou deux ». « La première activité qui fait revenir les touristes à La Réunion est le survol de l’île », précise David Lary, ravi de pouvoir y associer Anli Abdallah Djaha, le gérant de Vehuwa Parachutisme. Une bonne nouvelle pour les amateurs de sensations fortes, mais aussi pour les professionnels du tourisme qui y voient des opportunités de loisirs pour leurs futurs clients.

helilagon-service-secours-monde-economique-touristes
Spécifique pour le travail aérien, le nouvel hélicoptère peut emprunter le rôle de bombardier d’eau grâce à un Bambi Bucket, qui permet de transporter jusqu’à 800 litres d’eau.

 

Donner le goût du ciel la nouvelle génération

Dans son discours, le directeur général d’Helilagon a insisté sur le fait de « présenter aux jeunes nos métiers, de pilote à mécanicien, pour qu’ils prennent le relais ». David Lary a précisé que la compagnie compte bien s’appuyer sur ses 35 ans d’expérience pour « les accompagner », notamment lors de stages en classe de 3ème, mais aussi par le biais de la section aéronautique au lycée de Pamandzi. « Ils ont besoin d’objectifs, d’être guidées et d’avoir des challenges. »

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

« Place nette » : un chantier d’embarcations illégales démantelé

L’opération « Place nette » continue à Mayotte. Cette semaine, une action coordonnée entre les services de l’État et la gendarmerie nationale a été menée cette...

De nouveaux cas de choléra détectés à Passamaïnty

Village qui a connu le premier cas de choléra recensé sur le territoire mahorais à la mi-mars, Passamaïnty compte cinq nouveaux cas autochtones, indique...

Assises : Des jumeaux accusés d’une tentative de meurtre à la hache pour un vélo

En février 2021, un jeune homme de 17 ans a reçu un coup de hache à la gorge à Pamandzi, pour une histoire de...

Trail du Caméléon : Pour Moustafa Maouinda, « courir, c’est un médicament »

Le club d’athlétisme de Mamoudzou (Cam) et la mairie de Mamoudzou lancent la quatrième édition du trail du Caméléon, ce dimanche 26 mai. Moustafa...

« Le festival de Cannes de Mayotte côté théâtre »

Pour sa septième édition, le festival de théâtre lycéen Baobab a été inauguré, ce mercredi 22 mai, au lycée des Lumières à Kawéni. Des...