100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Tsingoni sur le toit du hand

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

À l’issue de leurs deux matchs, samedi dernier sur le parvis de la MJC, les deux équipes de l’ASC Tsingoni dominent leurs championnats, grâce à une victoire contre le Haima Sada pour les filles, et au succès acquis par les garçons face au HC Acoua. Une hégémonie remise en question mais vouée à perdurer, selon les dirigeants du club.

Sous le ciel assombri de Tsingoni, ce samedi après-midi, l’éclaircie est d’abord venue des handballeuses de la commune. Dans une affiche opposant l’ASC au Haima Sada, soit les deux premières équipes du championnat, les joueuses de l’ouest menaient déjà 18-10 à la mi-temps. Dans une atmosphère tendue, les coéquipières de Bela ont su maintenir l’écart – et même le doubler via des contre-attaques fatales – pour finalement s’imposer 36-20. De quoi prendre la tête du championnat prénational de Mayotte, et chauffer le public pour l’arrivée de l’équipe masculine, qui affrontait Acoua au crépuscule.

Dans un début de match rude, où les contacts parfois violents s’accumulent, Tsingoni déjoue face à la hargne des hommes du nord (10-5). Après de nombreuses exclusions de 2 minutes dans les deux équipes, dont deux consécutives pour le HC Acoua, l’ASC revient pour égaliser juste avant la mi-temps (15-15). Après la pause, il n’y a guère plus de doute. Les Tsingoniens, au terme d’une deuxième mi-temps maîtrisée et moins hachée, noie la défense de ses adversaires. Acoua, en effet, ne parvient plus à redescendre assez vite en défense face au jeu de transition dévastateur des locaux. Moins de six minutes avant la fin du match, un nordiste est exclu définitivement. Les hommes de Loutoufi n’ont plus qu’à dérouler, et s’imposent finalement 36 à 29.

Parce que c’est leur projet

Les deux sections de l’ASC dominent donc leurs championnats respectifs. « Parler de hand à Tsingoni, c’est revenir sur tout le projet, la formation des jeunes, des arbitres, la transmission », se félicite Badirou Abdou, foundi du club, qui fêtait son anniversaire à la mi-temps du match. « Nous visons l’excellence, et cela passe par la collaboration avec Bavou, l’enfant du village », ajoute-t-il. Ce dernier, ayant glané plusieurs titres au niveau national lors de sa carrière, apporte toute son expertise au club, jusqu’à voir « un jeune de Tsingoni dans la sélection française », rêve déjà Badirou, qui bouillonne d’idées pour les 74 petits handballeurs de l’école de hand du village. « On veut voir cette jeunesse plus haut, continue-t-il. Et pour celles et ceux qui ont trois ans, ça se dessinera dans 10-15 ans. »

Car la concurrence est rude, dans l’ancienne capitale de Mayotte. Voilà quelques années que le HC Select. 976 y a été fondé, avec la ferme intention de remettre en question la domination de l’ASC. L’équipe féminine est déjà en championnat prénational, à un petit point seulement de leurs rivales. « La rivalité, moi, je ne la calcule pas trop, affirme Badirou. Seule la réalité du terrain compte, et ce sera démontré lors de la sixième journée. » Une manière de faire monter la sauce avant cette fameuse journée 6, qui opposera les deux clubs de Tsingoni, comme lors de la dernière finale de Coupe de Mayotte, qui avait vu l’ASC l’emporter. Ce samedi 29 octobre, à 18 heures, ce sera donc l’occasion de remettre la mosquée au centre du village.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1021

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

François Braun : « il faut donner les moyens aux professionnels de travailler »

Le ministre de la Santé et de la Prévention a visité le centre hospitalier de Mayotte, ce mardi 29 novembre. L’occasion de confirmer la...

Le Conservatoire du littoral entame « un plan de reconquête du littoral »

Ce mardi 29 novembre, dans les locaux la communauté de communes de Petite-terre, l’antenne de Mayotte du Conservatoire du littoral a réuni gestionnaires, institutions...

Faux en écriture au port de Longoni : le procès en diffamation dans l’impasse

Les dissensions entre les acteurs du port sont connues et débouchent ces derniers temps sur des actions en justice. Ce mardi 29 novembre, le...

Coopération économique : et si Mayotte se positionnait en leader régional ?

En réponse aux événements violents de ces derniers jours, Alain Kamal Martial prône la mobilisation d’hommes et de femmes sérieux pour relancer l’économie et...

Air Austral change de terminal à Roissy

Les travaux à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle ne sont pas sans conséquences pour les compagnies y travaillant. La Réunionnaise Air Austral, par exemple, rejoint le...