100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Sportif de l’année 2016, BCM, Iloni, Faïz Subra et Faïdat Vita sont les grands vainqueurs

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Samedi dernier s’est déroulée la cérémonie des Trophées Mayotte Hebdo du sportif de l’année 2016 au cinéma de Mamoudzou.

 

Faïz Subra capitaine du Veautour club de Labattoir notamment champion de Mayotte, a obtenu le Graal. Son homologue dans la catégorie sportive de l’année est l’entrepreneuse Faïdat Vita qui a été récompensée pour son travail réalisé dans le domaine du fitness à Mayotte. Retour en images sur cette belle 8ème édition diffusée en direct sur Mayotte 1re. La cérémonie a fait salle comble en présence de divers acteurs de la société mahoraise, hommes et femmes politiques, chefs d’entreprises et quelques grands noms du sport made in Mayana.

 

►Les jeunes de la ligue de karaté ont réalisé une démonstration devant les 200 invités de l’événement.

►Dans la catégorie équipe masculine de l’année, c’est le BCM qui a été récompensé. Elle était représentée par son président Daoulab Ali Charif.

►Les hôtesses de la cérémonie qui ont remis les trophées aux lauréats.

►Champion de Mayotte, champion de l’océan Indien, vainqueur de la coupe de Mayotte, champion de l’Outremer, vice-champion de France Nationales 3, Faïz Subra a été désigné par le jury et les internautes, sportif de l’année.

►Les lauréats réunis autour de Laurent Canavate directeur de la Somapresse (Mayotte Hebdo et Flash Infos Mayotte).

► Saïd Houssene Abdourraquib (à droite), directeur de jeunesse et sport à la mairie de Mamoudzou a reçu un prix spécial pour l’ensemble de son oeuvre dans le domaine du sport mahorais. Amine Maoudjioudi , un des dirigeants de BCM posant à ses côtés avec le trophée de meilleure équipe masculine remis à son club.

► Faïdat Vita (sportive de l’année) aux côtés de Jack Passe (à sa gauche) qui a obtenu un prix spécial pour son implication dans le sport mahorais depuis des décennies en tant qu’ancien professeur d’EPS et fondateur de la course de pneus. Les deux lauréats étaient accompagnés d’Ali Djinouri cadre du handball mahorais et Bouch de Mayotte 1re maître de cérémonie avec Youmnia.

►Hervé Curat directeur de l’UNSS (sport scolaire) Mayotte reçu le prix de dirigeant de l’année des mains du directeur d’EDM Yacine Chouabia et aux côtés de Bouch l’animateur phare de Mayana sport sur Mayotte 1re.

►Faïd Soilihi journaliste et membre du jury de l’événement a remis à Massoundi Abidi entraîneur du club de football FC Mtsapere, le titre de meilleur coach de l’année.

►Fouad Soibri a été récompensé avec le trophée de meilleur arbitre par Thouraya Salim de la société MCTP.

►La famille de Toifilou Maoulida l’actuel joueur de football du Tours FC (ligue 2) est venue récupérer son trophée de mahopolitain de l’année remis par Moïse Issouf Ali responsable de l’agence de voyage du même nom.

►La chanteuse Chaï et ses danseuses ont fait bouger les têtes dans le public.

►L’association TV mafoumboni a fait rire les spectateurs avec son sketch sur l’utilisation des plateaux sportifs pour les manzarakas et les meetings politiques avec un pied de nez aux élus et leurs promesses en termes d’équipements sportifs.

 

►Miss Mayotte Naïma Madi était l’égérie de cette 8ème édition des trophées du sportif de l’année.

►La mère de Jeannine Assani-Issouf triple sauteuse et première mahoraise à avoir participé aux jeux olympiques, est venu chercher le trophée de mahopolitaine de l’année attribué à sa fille.

►La ligue de Kick Boxing de Mayotte a également réalisé une démonstration de son sport.

►Un dirigeant de Basket club d’Iloni a reçu le trophée de meilleure équipe féminine après que son club ait remporté en 2016 les titres de championne de Mayotte 2ème division, vainqueur de la coupe de la ligue, vainqueur de la coupe de Mayotte et vainqueur de la coupe de France régionale.

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°976

Le journal des jeunes

À la Une

« À Mayotte, les enseignants enseignent en saignant ! »

Jeudi 2 novembre, les professeurs du lycée Gustave Eiffel de Kahani se sont soulevés contre les épisodes de violences incessants que connaît l'établissement. Une...

Douze années de travail pour convaincre de l’importance de la filière de brique de terre compressée

L'association ART.Terre vient d'éditer un livre intitulé « Construire en terre mahoraise ». Un ouvrage né de la nécessité de rendre compte du caractère...

Opération séduction du préfet et du directeur de l’ARS pour inciter les Mahorais à faire la 3ème dose

Le nouveau directeur de l’agence régionale de santé de Mayotte, Olivier Brahic, et le préfet, Thierry Suquet, ont visité le centre de vaccination de...

Journée mondiale de lutte contre le Sida : la sensibilisation ne suffit pas à Mayotte

Le 1er décembre marque la journée mondiale de lutte contre le Sida. Les actions de sensibilisation se multiplient sur l’île, et les différentes associations...

Les petites mains de Mayotte travaillent pour l’avenir

Ce mercredi 1er décembre, l’agence française de développement (AFD) organisait à l’hôtel Sakouli une cérémonie dans le cadre du programme Mouv’Outremer. L’occasion de récompenser...