100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Sport et emploi : Le CSPT Mayotte organise sa première formation

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Du 18 janvier au 25 mars 2016, le Comité sports pour tous (CSPT) Mayotte organise une formation pour l’attribution du Certificat de qualification professionnelle Animateur de loisir sportif (CQP ALS) option Activités gymniques d’entretien et d’expression. Une vingtaine de jeunes âgés entre 18 et 32 ans et venant des quatre coins de l’île ont passé le test d’entrée ce jeudi à Passamaïnty. Une quinzaine d’entre eux seront retenus.

À l’issue de la formation, les demandeurs d’emploi qui auront passé l’examen final avec succès seront assurés d’intégrer une structure mahoraise en tant que salarié. “Le Comité sports pour tous Mayotte va recruter au moins un jeune issue de la formation. Je sais aussi que les associations Sua, Kawéni Nouvelle Ere, Arcadanse de Kavani, Ounono de Bandrélé ou encore Tchanga Culture vont recruter”, soutient le responsable du CSPT Mayotte, Mansour Ramia.

“Sachant que tous les stagiaires ne recherchent pas un travail, il y en aura certainement pour tous ceux qui obtiendront le CQF. Car toutes ces associations n’attendent qu’une chose : avoir à leur disposition des jeunes formés et diplômés dans les métiers du sport pour développer leurs activités dans leur secteur.” Le Comité sports pour tous Mayotte est une filiale du CSPT de La Réunion, affilié à la fédération française sports pour tous (FFSPT). Il a été inauguré en septembre dernier par le directeur de Sua.

“Je cherchais une fédération qui pourrait nous accompagner et, de passage à la Réunion, j’ai découvert le CSPT. J’ai été satisfait de tout ce qu’il proposait, surtout cet échange où on a vraiment des relations directes avec la fédération. Le comité est très présent autour des stagiaires, il y a un véritable suivi : de la formation au passage du diplôme, et au-delà, jusqu’à leur recherche d’emploi ou la création de leur propre structure (…) Je leur ai proposé de créer un CSPT à Mayotte, ils ont accepté. Donc c’est ce que nous allons faire ici aussi.”

Mansour Ramia peut pour cela compter sur le soutien indélébile de la Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJ SCS) État. “J’ai la chance d’avoir une bonne relation avec David Hervé et la DJSCS. Nous avions ce projet en commun depuis l’année dernière et aujourd’hui ça prend forme… Sans eux, sans leur accompagnement rien n’aurait été possible”, rend hommage le responsable du CSPT Mayotte.

Pour faire passer les tests d’entrée (capacités physiques, théorie et entretien individuel) à la formation CQP ALS de janvier, Mansour Ramia a intégré dans le jury d’autres jeunes mahorais déjà diplômés. Des formateurs réunionnais viendront assurer la formation. Mansour Ramia précise qu’une formation de formateurs sera organisée pour, qu’à termes, le CSPT Mayotte “s’autogère”. Les futurs diplômés auront un statut de professionnel, le CQP ALS étant un diplôme d’État. Ils pourront alors être rémunérés pour leur oeuvre.

I.M

 

Dernière minute

Les candidats admis pour la formation

Abdallah Houmadi Djanfar, Mohamed Naïma, Ralibenja Dora Ariane, Saïdali Lydildare, Tissianti Aminata Soilihi, Moussa El Amine Harouna, Sitti Soumaïla Nicolas, Farouk Abdullah Ibrahim, Youssouf Salim Fatima, Abdallah Saïfy, Ali Tadjidine, Assani Nday Haïridine, Demou Haithami, Ibrahim Rakoutou, Lawakundju Laurent, Madi Ali Mouhtar, Andhum Fouad, Nafouonddine Mouayade Almansour, Abdullah Ibrahim Farouk, Salim Anlimoudine.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1007

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Des émeutes ont éclaté à Kawéni, ce mercredi

Des barrages enflammés ont compliqué le passage des véhicules par Kawéni, ce mercredi. En fin de matinée, une opération de la police aux frontières...

Inscription du « mawlida shenge » au patrimoine culturel immatériel, « une chance énorme »

Le 27 juin dernier, la direction générale des patrimoines et de l’architecture du ministère de la Culture a inscrit le « mawlida shenge » (une pratique...

L’intercommunalité de Petite-Terre incendiée, mercredi matin

Trois préfabriqués sont partis en fumée, tôt ce mercredi matin, sur le site principal de la communauté de communes de Petite-Terre. Situés près du...

Chiconi FM-TV arrive sur la TNT

Après neuf ans d’existence, l’association Chiconi FM monte d’un cran avec la création d’une chaîne de télévision émise sur la TNT. Elle se veut...

Des réfugiés campent sur la place publique à Mamoudzou pour montrer leur souffrance

Depuis le samedi 13 août, des réfugiés d’origine africaine campent sur la place Zakia Madi à Mamoudzou. Des hommes et des femmes accompagnés de...