Football : Le FC M’tsapéré en route pour un nouvel exploit

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

La Coupe de France version 2020/2021 se poursuit avec un petit poucet mahorais. Le FC M’tsapéré embarque ce jeudi pour l’hexagone où il disputera les 32ème de finale.

Mi-janvier 2021, tandis que le football amateur était suspendu partout en France, la Fédération française de football obtenait du gouvernement que les clubs amateurs toujours en lice pour la Coupe de France puissent continuer de participer à la compétition. Depuis, les championnats amateurs sont toujours suspendus. En revanche, les matchs en retard des 5ème, 6ème, 7ème, 8ème tours et certains 32èmes de finale de la Coupe de France se sont disputés. Ces rencontres ont vu la qualification pour les 16ème de finale, de l’Olympique Lyonnais, de Lorient ou encore de Valenciennes. Les autres clubs de Ligue 1 et Ligue 2 entraient en lice ce mercredi, notamment l’Olympique de Marseille, l’AS Monaco, Le Lille OSC ou encore le Paris Saint Germain.

Mais depuis le feu vert du gouvernement, un imbroglio planait toujours sur les conditions de préparation des clubs amateurs qualifiés. Le ministère des Sports, qui leur avait autorisé la reprise des entraînements collectifs, ne leur avait néanmoins accordé aucune dérogation concernant le couvre-feu. Or, l’écrasante majorité des footballeurs amateurs travaillent en journée et ne peuvent s’entraîner qu’en soirée. Cette situation contradictoire a poussé plusieurs clubs amateurs à déclarer forfait, au grand désarroi de leurs joueurs et dirigeants… La nouvelle de la poursuite de la compétition pour les clubs amateurs a en tout cas ravi le représentant mahorais : le Football Club M’tsapéré. Malgré le couvre-feu, malgré les fortes pluies qui rendent les terrains de football mahorais impraticables, malgré donc une préparation perturbée, le champion de Mayotte 2019 participera bien aux 32ème de finale de la Coupe de France.

 

Tirage au sort vendredi

 

Après leur mémorable victoire face à la Jeunesse Sportive Saint Pierroise (1-1, 5-4 aux tirs aux buts), au huitième tour de la Coupe de France en décembre dernier à La Réunion, le FCM est en route pour un nouvel exploit. Les Diables Rouges et leurs nouvelles recrues se sont présentés au centre de dépistage de Tsoundzou 2 mardi matin, où ils y ont effectué le test PCR obligatoire pour tout voyageur. Ce jeudi, l’équipe coachée par Abidi Massoundi s’envole pour la métropole. Elle aura une semaine pour préparer ce match d’ores et déjà historique. En effet, en 32 ans de participation à la Coupe de France, jamais un club mahorais ne s’était hissé à ce stade de la compétition.

La rencontre du FCM est programmée au week-end du 20 et 21 février. Les M’tsapérois connaîtront leur futur adversaire ce vendredi à l’issue du tirage au sort des 32ème de finale du tableau amateur. Au vu de la nouvelle configuration de la Coupe de France, les Mahorais savent qu’il leur faut passer ce tour pour rejoindre les clubs professionnels en seizièmes de finale. « On est déçu parce que l’on aurait aimé jouer contre des pros. En tant que sportif amateur, on rêve tous de passer à la télé, en direct, de représenter notre village. Cela aurait été magnifique de pouvoir les affronter en vrai […]. On tâchera de donner le maximum pour se qualifier« , confiait au média Ouest France, le capitaine du FCM, Mouhtar Madi Ali, après la qualification pour les 32ème de finale. Le représentant mahorais de la zone océan Indien est à 90 minutes d’une potentielle rencontre officielle face à un club professionnel – selon le tirage au sort des 16ème de finale. Le compte à rebours, lui, démarre maintenant.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°945

Le journal des jeunes

À la Une

Alison Morano, anthropologue : « Il n’y a pas de profil type du délinquant à Mayotte »

En 2016, Alison Morano se penchait sur « la catégorie sociale des mineurs isolés à Mayotte », dans le cadre de son mémoire d’anthropologie...

À Longoni, le futur lycée des métiers du bâtiment attend toujours sa viabilisation

Le rectorat organisait une visite sur le terrain du très attendu lycée de Longoni en compagnie des architectes mais aussi du président du SMEAM....

Diffamation : le président du syndicat de pompiers SNSPP-PATS de Mayotte devant le tribunal

Après une grève de plusieurs semaines qui a pris fin le 14 septembre 2020, l’ex-directeur du SDIS, le colonel Fabrice Terrien, cible de propos...

Soulaïmana Noussoura : « Il y a dix ans, les gens pensaient que j’étais un illuminé »

À l’occasion de la sortie de son livre, intitulé « Plan Marshall pour Mayotte », Soulaïmana Noussoura revient sur un projet qui lui tient...

48 étrangers en situation irrégulière interpellés à Koungou dans une opération de grande envergure

Après les violences du week-end dernier, une vaste opération menée par la gendarmerie nationale et la police aux frontières a été conduite à Koungou...