L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

9000 mercis !

Finales des playoffs : Le Vautour de Labattoir décidément trop fort pour les Rapides éclairs de Pamandzi

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Le premier quart-temps a scellé le sort du match. Avec quatre malheureux points, les Rapides éclairs de Pamandzi n’ont jamais pu revenir sur leurs rivaux de Labattoir (49-67) en finales, alors qu’ils jouaient à domicile le deuxième match. Le Vautour de Labattoir remporte le championnat de Mayotte.

Les réactions d’après-match

Rifki Saïd, co-capitaine de Labattoir : «  On savait qu’en gagnant avec vingt points d’écart chez nous, on pouvait faire la même chose chez nous. Eux, c’est l’Atletico de Madrid, ils gagnent des matchs, mais nous, on est le Real Madrid, on remporte des titres. On était déterminé. On voulait leur « casser la gueule ». Il y en a deux pour qui on souhaitait gagner ce trophée, notre président et notre capitaine Henry. Il y est pour beaucoup. »

Moendandze Djihad, coach adjoint de Pamandzi : Ils n’ont pas démérité. Ils ont été meilleurs, je dois le reconnaître. On n’a pas su rentrer dans le match à l’aller. C’était encore le cas ici.  On a noté des dysfonctionnements de l’arbitrage sur les deux matchs, des fautes sifflées pour nous et d’autres qui ne le sont pas pour l’équipe d’en face. L’expulsion de notre capitaine ne nous a pas non plus aidés. En tout cas, je tiens à souligner la qualité de l’organisation. C’est un match qui rentre dans notre rivalité quasi-légendaire. »

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1077

Le journal des jeunes

À la Une

Barrages : « Tout ce travail risque de se retourner contre nous »

Ce jeudi, plusieurs représentants des Forces vives, dont Safina Soula, ont tenu une conférence de presse à Mamoudzou pour demander à leurs confrères de...

Barrages : Des élus restés sur leur faim de leur déplacement à Paris

Le déplacement en début de semaine d’une poignée d’élus mahorais n’a pas permis d’en savoir davantage sur les engagements pris récemment par le gouvernement...

Un couvre-feu à Tsingoni après les incendies criminels

Les derniers affrontements entre des bandes de Miréréni et de Combani ont entraîné de lourds dégâts matériels dans le quartier Mogoni. La municipalité de...

Crise de l’eau : Un nouveau décret pour les aides « dans les tuyaux »

L’aide exceptionnelle de l’État à destination des entreprises les plus affectées par la crise de l’eau est prolongée jusqu’au 29 février. Elle pourrait inclure...

« Elle n’a jamais accepté que son seul fils épouse une Mahoraise »

Le matin du 3 juin 2016, à Labattoir, une dame de 60 ans a porté trois coups de machette à la tête d’une septuagénaire....