100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Vatel

Finales des playoffs : Le Vautour de Labattoir décidément trop fort pour les Rapides éclairs de Pamandzi

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

Saison terminée pour les sportifs mahorais

Les fédérations nationales tranchent les unes après les autres : les compétitions amateurs 2019/2020, jusque-là suspendues pour cause de Coronavirus sont définitivement interrompues. La saison est donc terminée pour le basket-ball, le handball, le rugby et le volley-ball mahorais. La Fédération française de football temporise encore…

 

Le handisport mahorais bientôt au programme des Jeux des Îles ?

Si aucun comité départemental de handisport n’existe à Mayotte, le Cros espère bien pouvoir développer la pratique d’ici 2023, date des prochains Jeux des Îles de l’océan Indien. Une première réunion de travail a eu lieu en ce sens mercredi, avec les associations et les institutions. Un seul mot d’ordre : l’inclusion.

Le premier quart-temps a scellé le sort du match. Avec quatre malheureux points, les Rapides éclairs de Pamandzi n’ont jamais pu revenir sur leurs rivaux de Labattoir (49-67) en finales, alors qu’ils jouaient à domicile le deuxième match. Le Vautour de Labattoir remporte le championnat de Mayotte.

Les réactions d’après-match

Rifki Saïd, co-capitaine de Labattoir : «  On savait qu’en gagnant avec vingt points d’écart chez nous, on pouvait faire la même chose chez nous. Eux, c’est l’Atletico de Madrid, ils gagnent des matchs, mais nous, on est le Real Madrid, on remporte des titres. On était déterminé. On voulait leur « casser la gueule ». Il y en a deux pour qui on souhaitait gagner ce trophée, notre président et notre capitaine Henry. Il y est pour beaucoup. »

Moendandze Djihad, coach adjoint de Pamandzi : Ils n’ont pas démérité. Ils ont été meilleurs, je dois le reconnaître. On n’a pas su rentrer dans le match à l’aller. C’était encore le cas ici.  On a noté des dysfonctionnements de l’arbitrage sur les deux matchs, des fautes sifflées pour nous et d’autres qui ne le sont pas pour l’équipe d’en face. L’expulsion de notre capitaine ne nous a pas non plus aidés. En tout cas, je tiens à souligner la qualité de l’organisation. C’est un match qui rentre dans notre rivalité quasi-légendaire. »

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1000

Le journal des jeunes

À la Une

Toutes les informations à connaître sur vos candidats aux élections législatives

Le ministère de l’Intérieur a publié ce mardi 24 mai la liste des candidats officiels enregistrés en préfecture pour le 1er tour des élections...

La Cimade annule sa procédure judiciaire entamée contre le Collectif des Citoyens

Le procès à l’encontre de trois membres du Collectif des Citoyens poursuivi par la Cimade, qui devait avoir lieu ce mardi 24 mai, a...

Une boutique pédagogique pour former les futurs professionnels de la vente à Sada

Premier dispositif de cette envergure à Mayotte, la boutique pédagogique du lycée de Sada a ouvert ses portes salle B210, ce mardi 24 mai...

Débat télévisé : une question de légitimité …

Dans le cadre des élections législatives 2022, la télévision publique organise ses traditionnels débats permettant aux différents candidats en lice de défendre leurs programmes...

Diabète : « Si une personne est petite et en surpoids, il y a déjà un facteur de risques. »

Ce mardi 24 mai se déroulait une matinée de sensibilisation sur la thématique du diabète. Organisée par le centre communal d’action sociale de la...
/* CODE DE SUIVI LINKEDIN----------------------------------------*/