test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Catégorie Mahopolitaine de l’année

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Sanéra Ahamadi – 20 ans – Football

Dijon Football Côte d’Or Féminin puis Football Féminin Yzeure Allier Auvergne

À 20 ans, Sanéra Ahamadi a toujours ce rêve dans un coin de la tête : porter un jour le maillot de l’équipe de France. « Je vois le niveau international et je me dis que c’est encore jouable, vu mon niveau actuel et mon âge. C’est sûr qu’il y a du travail, mais j’ai encore une grande marge de progression. Je reste convaincue que c’est un objectif atteignable. J’y crois. » En attendant, la jeune attaquante originaire de M’zouasia a entamé la saison 2022/2023 avec son nouveau club : le Football Féminin Yzeure Allier Auvergne, en deuxième division nationale. Un nouveau défi pour l’attaquante, transfuge du Dijon Football Côte d’Or où elle a évolué ces trois dernières années, après une première expérience métropolitaine à Nîmes. Son passage dans les équipes jeunes de Dijon, club de D1, lui a d’ailleurs valu le titre de meilleur espoir féminin à l’élection du Sportif de l’année 2019. Un statut que Sanéra Ahamadi confirme avec ce nouveau challenge en équipe première de D2F.

 

Rakchina Ibrahim – 18 ans – Rugby

Stade Bordelais Rugby

categorie-mahopolitaine-de-lannee

Le Comité Territorial de Rugby de Mayotte sort régulièrement des pépites de son programme. Ces jeunes talents mahorais formés sur l’île suivent pratiquement le même itinéraire, avec une intégration au pôle Outre-mer de rugby basé à La Réunion, suivie de tests dans des centres de formation métropolitains bien souvent concluants. Ils poursuivent ainsi leur parcours de sportif de haut-niveau dans des clubs structurés, renommés, avec l’espoir d’en devenir un(e), et pourquoi pas, côtoyer l’équipe nationale. C’est précisément le cas de Rakchina Ibrahim. À la sortie du Creps, la jeune ailière de 18 ans formée au Despérados Rugby Club de M’tsapéré a été détectée par le Stade Bordelais Rugby, où elle poursuit sa progression. Son statut de titulaire indiscutable en moins de 18 ans et ses apparitions en Élite 1 – première division de rugby amateur – ont été récompensés en octobre par une première sélection en équipe de France U18. Rakchina Ibrahim devient ainsi la première rugbywoman mahoraise appelée en Bleu.

 

Kaïla Issoufi – 21 ans – Judo

Sainte Geneviève Sport

categorie-mahopolitaine-de-lannee

Le Paris Grand Slam, le Tbilisi Grand Slam en Géorgie, le Riccione European Open en Italie… L’année 2022 a été riche en compétitions internationales pour Kaïla Issoufi. La combattante de l’équipe de France a particulièrement brillé aux championnats d’Europe U23, en octobre dernier à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine), où elle est montée sur la deuxième marche du podium. Ancienne membre du pôle France d’Orléans, la judokate de la Sainte Geneviève Sport Judo a intégré en 2020 l’Insep : le plus grand centre d’entrainement de France, appelé aussi « l’usine à champions » ! « J’ai sept à huit heures d’entraînement par semaine, à l’Insep, et la même chose au SGS. Derrière, ce sont beaucoup de déplacements en grands prix, en compétitions et parallèlement je fais une licence Staps (Sciences et techniques des activités physiques et sportives), je suis en 3e année. Pour valider mon dernier module, je me suis dirigée vers un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS). »

 

Zaliata Mlamali – 19 ans – Handball

Metz Handball

categorie-mahopolitaine-de-lannee

Réputé comme le plus grand club de handball féminin dans l’Hexagone avec ses 24 titres de champion de France, le Metz Handball a accueilli dans ses rangs Zaliata Mlamali. Après avoir honoré sa première sélection en équipe de France jeunes en 2021, et conquis sa première médaille internationale (3ème au championnat d’Europe U19, en Slovénie), la jeune mahoraise de 19 ans poursuit son apprentissage au sport de haut-niveau au sein de la réserve senior féminine du club et chez les Bleuettes. Elle était du championnat du monde U20, entre juin et juillet dernier en Slovénie, confirmant sa sélection nationale de 2021 et sa place parmi les meilleures handballeuses de France de sa génération. Naturellement, la jeune internationale originaire de Mamoudzou et Combani a été sollicitée par l’équipe professionnelle féminine en 2022, et fait quelques apparitions en première division nationale.

 

Raïmila Andjibou – 18 ans – Grand Paris Seine Ouest 92

Football

categorie-mahopolitaine-de-lannee

Après trois années passées à Bordeaux, Raïmila Andjibou, 18 ans, n’aura pas eu le temps de se bonifier à Bordeaux. En vain : la Dionysienne et ex attaquante du SDFC a mis le cap à l’intersaison vers la plus belle capitale du monde en signant au Grand Paris Seine Ouest 92 Issy, club de Ligue 1 féminine l’an passé. Elle qui en 2019 ne devait pas faire le stage national de Clairefontaine, mais qui finalement s’est révélée être la meilleure sur le concours. Le GPSO 92 Issy est un club de football exclusivement féminin comprenant plus de 250 licenciées. Son équipe première a évolué quatre fois en première division nationale (2012/2013, 2014/2015, 2020/2021 et 2021/2022). Raïmila Andjibou est entraînée par Erwann Bouchard qui, à seulement 23 ans, sera le plus jeune technicien à entraîner une équipe de Haut Niveau en France ! Le club est également présent cette saison dans deux championnats nationaux : la D2F nationale et la U19F nationale. L’équipe réserve évolue en Régional 1 de la Ligue de Paris Ile-de-France. Enfin, le GPSO dispose d’équipes dans toutes les catégories de jeunes et ce dès 5 ans, avec une école de football labellisé « Or » par la FFF depuis 2016.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de...

Le double projet de loi Mayotte au point mort

Propositions, discussions, tractations, et au final abandon ?  Le double projet de loi Mayotte est de nouveau mis au placard par les ministres du gouvernement...