test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Catégorie espoir féminin de l’année

À lire également

Les salles de sport mahoraises en forme pour la reprise

Il ne manquait plus qu’elles. Les salles de sport sont les dernières sur la liste à pouvoir reprendre leurs activités à Mayotte. Elles pourront rouvrir leurs portes à partir du 22 juin, mais avant, elles doivent opérer des changements radicaux afin de respecter les gestes barrière, et ce n’est pas de tout repos.

UNSS Mayotte : les néo-collégiens à la découverte du sport scolaire

Une vingtaine d’établissements scolaires ont organisé la Journée nationale du sport scolaire 2020/2021, ce mercredi. Devant la crise sanitaire et les adaptations qu’elle implique, les participants ont été bien moins nombreux que les éditions précédentes. Malgré cela, l’événement n’a rien perdu de son enthousiasme.

Une première très attendue pour les badistes mahorais

Le badminton mahorais sera représenté pour la première fois aux Jeux des îles de l’océan Indien en août prochain à Madagascar ! Nous nous sommes...

Dawiya Abdou – 16 ans – Handball

Brugrières Handball

Dawiya Abdou n’a pas choisi le handball par hasard. Elle évolue dans ce monde sportif depuis son plus jeune âge. Sa mère, ses tantes, ses oncles… Tous pratiquent la discipline. Elle a donc fréquenté les terrains depuis sa plus tendre enfance. Elle a commencé à jouer alors qu’elle n’avait que cinq ans, et son coach n’était autre que son père Ahmed Abdou, entraîneur du Combani Handball Club. « Elle passait tout son temps au terrain pour s’entraîner. Parfois, sa mère n’était pas contente, d’autres me disaient que c’est une fille et qu’elle devrait faire autre chose, mais Dawiya insistait », dévoile son papa. Ce dernier est fier du parcours de sa fille et des choix qu’il a dû faire pour sa réussite. Aujourd’hui, elle rayonne avec la Nationale 1 du Brugrières Handball, le plus grand club de handball féminin de France. Et a connu en 2022 sa première sélection en équipe de France U16, avec laquelle la jeune Combanienne a remporté sa première médaille internationale (bronze) et terminé meilleure ailière droite de l’European Open Championship, en juillet en Suède.

  

Mariame Ahmed – 16 ans – Kick-Boxing

Maoré Boxing Majicavo

categorie-espoirs-feminins-lannee

Championne de Mayotte de la catégorie juniors chez les moins de 42 kg, la combattante du Maoré Boxing Majicavo, Mariame Ahmed ; a participé au championnat de France de kick-boxing kick light, en avril dernier à Paris. Championnat au cours duquel elle a remporté la finale de sa catégorie, devenant ainsi championne de France. « Le combat a été fatiguant, mais j’étais portée par l’adrénaline ! J’ai affronté en finale une jeune fille venue de Corse, Noémie. Je suis fière d’avoir remporté cette médaille et j’ai aussi été très touchée par les encouragements de tous mes supporters ! » Un titre acquis six mois seulement après avoir débuté le kick-boxing. Les sports pieds-poings n’étaient toutefois pas étrangers à la jeune Mahoraise, elle qui a pratiqué le karaté durant plusieurs années et remporté trois titres de champions de Mayotte ainsi qu’un titre de champion de France. C’est du côté du kick light désormais que Mariame Ahmed fait ses preuves et qu’elle démontre ses talents de combattante.

 

Rehana Fidélice – 16 ans – Basket-Ball

C’Chartres Basket Féminin

categorie-espoirs-feminins-lannee

 

Fille d’Eugène Fidélice, ancien international malgache, Rehana était prédestinée à jouer au basket-ball. La jeune ailière est entrée dans cet univers et a marqué ses premiers paniers au sein du Chicago M’gombani, club fondé par son paternel, avant de s’envoler pour La Réunion et d’y poursuivre sa formation en club, mais également en pôle Espoirs. Repérée par Tarbes lors d’un tournoi interligues, c’est finalement l’académie de Bourges qui obtiendra sa signature pour sa première expérience hexagonale. À 16 ans, l’ailière mahoraise est désormais une joueuse du C’Chartres Basket Féminin, en U18 Élite. Cette saison, Rehana Fidélice a plusieurs fois fait partie du groupe Nationales Féminine 3 en senior. Preuve que la Mahoraise, présélectionnée en équipe de Mayotte et qui candidate à une place pour les Jeux des îles de l’Océan Indien 2023, est sur la bonne voie.

 

Soumta Saïdina – 15 ans – Football

École de Foot Daka

categorie-espoirs-feminins-lannee

 

Elle a seulement 15 ans, mais a déjà un palmarès bien rempli : trois championnats, trois coupes de Mayotte, deux pitch U13… Pour cause, Soumta Saïdina évolue aussi bien avec les filles qu’avec les garçons. Et gagne avec les deux au sein de l’école de Foot Daka ! Kolo N’daka ne tarit pas d’éloges lorsqu’il parle de sa meneuse de jeu. « Soumta a beaucoup de qualités. Elle est à l’aise ballon aux pieds. D’ailleurs, elle joue avec les deux pieds, c’est assez rare pour être souligné. De ce fait je l’ai toujours fait jouer au milieu de terrain pour diriger le jeu, cependant, elle est capable de jouer à tous les postes. » En 2022, la jeune Kani-kélienne, membre de la première promotion du sport études de Mayotte inaugurée en septembre dernier, a remporté le U13 Pitch garçons. Et avec ses partenaires de l’EFD, elle s’est classée troisième du tournoi régional à la Réunion. Elle a logiquement été retenue dans la sélection Outremer pour un stage à Clairefontaine en présence des meilleures joueuses U14 de France. Comme si cela ne suffisait pas, Soumta est championne de Mayotte du cross UNSS 2022/2023 et a disputé le championnat de France, à Dijon (Côte-d’or), le week-end dernier. Une sportive dans l’âme, toujours prête à viser plus haut.

 

 

Mansara Abdou – 14 ans – De Barros Karaté Club

Karaté

categorie-espoirs-feminins-lannee

Mansara Abdou a débuté le karaté en 2016, et depuis, enfile les titres. La multiple championne de Mayotte combat et kata vit désormais en métropole, où elle a encore brillé en 2022 en devenant championne de la région Paca « combat » dans la catégorie des minimes -40 kg. La jeune karatéka mahoraise est aussi la détentrice de la coupe de France « combat » zone Sud et a décroché un joli podium au championnat de France « combat », en avril dernier. « En rejoignant la métropole en 2021 pour poursuivre sa scolarité, elle m’a fait savoir qu’elle souhaitait poursuivre le karaté pour devenir la meilleure athlète mahoraise dans cette discipline. Elle a de grandes ambitions : elle veut gagner des titres nationaux et internationaux, elle rêve de porter les couleurs de l’équipe de France… Tout cela dans un seul but : défendre les couleurs de Mayotte dans le monde à travers sa passion le karaté. » Licenciée au De Barros Club Karaté à Marseille, Mansara Abdou travaille ardemment pour concrétiser ses ambitions.

Vous pouvez voter et retrouver l’ensemble des catégories et des portraits sur le site sportif.yt

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de...

Le double projet de loi Mayotte au point mort

Propositions, discussions, tractations, et au final abandon ?  Le double projet de loi Mayotte est de nouveau mis au placard par les ministres du gouvernement...