L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Une collecte de dons alimentaires pour le ramadan

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

Le mois du jeûne est la période de l’année ou la demande d’aides alimentaires est la plus forte. Pour aider les personnes précaires, la Croix Rouge a lancé une grande opération de collecte de dons dans les magasins Jumbo et Baobab. Commencée début février, cette campagne a lieu chaque vendredi et samedi jusqu’au 1er avril. 

« La période du ramadan est le moment de l’année où la demande d’aides alimentaires augmente le plus. » C’est le constat que dresse Mikidachi Madi-Dacas, le président de la Croix-Rouge à Mayotte. « C’est un mois sacré pour la plupart des Mahorais et la nourriture prend une place importante. » Pour répondre aux besoins des personnes fragiles, l’association a donc lancé une collecte de dons alimentaires depuis le 3 février et jusqu’au 1er avril. Chaque vendredi et samedi, quatre membres de l’association se donnent rendez-vous dans les magasins Jumbo Score et Baobab pour collecter des aliments non périssables, des produits secs ou des boites de conserve. « L’objectif est d’aider au moins une centaine de personnes. Mais les premières opérations ont été très satisfaisantes. Les habitants de Mayotte sont généreux. Nous espérons donc aider davantage de familles », souligne le président. 

Des bénéficiaires orientés par les travailleurs sociaux

Cette collecte permet d’approvisionner les personnes issues de milieux précaires, orientées à la Croix-Rouge par les travailleurs sociaux. « Nous travaillons en partenariat avec les associations de retraités et les assistantes sociales qui fournissent une liste de bénéficiaires », précise le président de l’association qui organise ce type de collecte pour la première fois. Au total, la Croix-Rouge compte une centaine de salariés à Mayotte et près de 300 bénévoles dont une centaine actifs.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

« Place nette » : un chantier d’embarcations illégales démantelé

L’opération « Place nette » continue à Mayotte. Cette semaine, une action coordonnée entre les services de l’État et la gendarmerie nationale a été menée cette...

De nouveaux cas de choléra détectés à Passamaïnty

Village qui a connu le premier cas de choléra recensé sur le territoire mahorais à la mi-mars, Passamaïnty compte cinq nouveaux cas autochtones, indique...

Assises : Des jumeaux accusés d’une tentative de meurtre à la hache pour un vélo

En février 2021, un jeune homme de 17 ans a reçu un coup de hache à la gorge à Pamandzi, pour une histoire de...

Trail du Caméléon : Pour Moustafa Maouinda, « courir, c’est un médicament »

Le club d’athlétisme de Mamoudzou (Cam) et la mairie de Mamoudzou lancent la quatrième édition du trail du Caméléon, ce dimanche 26 mai. Moustafa...

« Le festival de Cannes de Mayotte côté théâtre »

Pour sa septième édition, le festival de théâtre lycéen Baobab a été inauguré, ce mercredi 22 mai, au lycée des Lumières à Kawéni. Des...