Le mouvement se poursuit

Le mouvement se poursuit

 

Blocage des barges, du port de plaisance, et du rond-point du Commandant Passot : mardi, les syndicats ont durci le ton suite aux discussions menées le matin même avec la ministre des Outre-Mer George Pau-Langevin, jugées insatisfaisantes. Opération ponctuelle ? Non : après un mercredi, férié, calme, l’intersyndicale reprend dès aujourd’hui son mouvement avec un appel à une opération escargot, et annonce que “La grève continue et les actions seront amplifiées.”

D’autres blocages sont donc à prévoir. Dans son communiqué, l’intersyndicale déplore des “Réponses du gouvernement insuffisantes, malgré la succession de rencontre qui ont eu lieu le 10 novembre” (avec la ministre, mais aussi ses conseillers, N.D.L.R), notamment “Le fait que la ministre n’ait daigné évoquer les revendications relatives à l’indexation des salaires, ainsi que l’attractivité du territoire.”

Tout aussi problématique, selon eux, “Les sanctions prises à l’encontre des responsables syndicaux et agents en lutte n’ont même pas été abordées.” Sur le reste, pas de surprises : les syndicats maintiennent leur position sur l’application immédiate du Code du travail, et un engagement du gouvernement à prendre en compte les années d’ancienneté des agents de la Collectivité territoriale et à fixer un calendrier de mise en oeuvre, avant de débuter un travail d’état des lieux.

Abonnement Mayotte Hebdo