test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Des contrôles renforcés à l’aube des vacances

À lire également

“C’est par l’éducation que la femme mahoraise peut s’émanciper

Cela fait à peine deux mois qu’elle a pris ses fonctions et pourtant Taslima Soulaimana, la nouvelle directrice régionale aux droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes a de grandes ambitions pour la femme mahoraise. Elle est cependant consciente que la tâche ne sera pas si facile. 

Le viol, une perversion cachée dans la société mahoraise

Le viol est un mal invisible, et à Mayotte on profite de cette invisibilité pour ne pas en parler. Dans une société où le sexe est tabou, les victimes d’agressions sexuelles sont trop souvent réduites au silence. Cependant, les langues commencent à se délier, et les victimes veulent désormais se faire entendre malgré les nombreuses barrières qu’elles doivent franchir.

Pauvreté : La dichotomie mahoraise

Le chiffre est l’un des plus parlants pour décrire la situation de Mayotte. Régulièrement employé, il va désormais changer. La part de la population vivant sous le seuil de pauvreté national passe en effet de 84% à 77%. Une baisse qui ne doit pas masquer une autre réalité : les inégalités de vie se sont creusées.

Mayotte : “On veut que l’État nous prenne en charge comme tous les demandeurs d’asile qui vivent en France”

C’est un ras-le-bol qui a poussé les demandeurs d’asile africains à manifester ce lundi 20 juillet devant la mairie de Mamoudzou. Ils réclament de meilleures conditions de vie et une meilleure prise en charge de la part des associations et de l’État, mais les moyens mis à disposition à Mayotte ne sont pas suffisants. 

Gendarmerie et police municipale ont réalisé une série de contrôles sur six points de l’île, ce vendredi. Si les infractions type défaut d’assurance ou de permis de conduire sont relevées, les forces de l’ordre restent attentifs au contenu des véhicules (objets pouvant servir d’armes, contrebande, etc.).

Plusieurs véhicules longent la petite route qui mène à la maison d’arrêt de Majicavo-Koropa. Pas franchement rassurés, les automobilistes tendent leurs papiers à la dizaine de gendarmes ou de policiers municipaux de Koungou qui opèrent, ce vendredi. Ce contrôle, comme ceux faits sur cinq autres axes de l’île, “des passages obligés” dixit les forces de l’ordre, ne se limite pas aux infractions au code de la route. “On les fait contre toutes les formes de délinquance”, prévient le préfet de Mayotte, Thierry Suquet, présent sur place. Le jour et l’heure, en fin d’après-midi, ne sont pas un hasard non plus. C’est le dernier jour d’école des élèves avant les vacances et la circulation est particulièrement dense à cette heure. “On fait aussi ça pour faire baisser les tensions, montrer qu’on est là”, concède le colonel Olivier Capelle, commandant de la gendarmerie de Mayotte.

controles-renforces-vacances
Le préfet de Mayotte, Thierry Suquet, en compagnie du colonel, Olivier Capelle, commandant de la gendarmerie de
Mayotte, et du chef d’escadron, Laurent Seurin.

Des contrôles pas limités aux infractions routières

Lors de la dernière opération similaire, plus de 400 contrôles ont été réalisés, avec 70 infractions repérées. “Je ne fixe pas d’objectifs”, rappelle cependant le militaire. Parmi les voitures arrêtées, s’il dit qu’il n’y a “pas de typologie”, les plus vieillissantes et un peu cabossées sont plus souvent stoppées. Permis de conduire, certificat d’assurance et date du contrôle technique sont vérifiés, mais pas que. “Vous seriez surpris de savoir ce qu’on peut trouver dans les coffres”, confirme le chef des gendarmes. Objets de contrebande ou pouvant être utilisés comme armes sont recherchés. Des contrôles d’identité sont aussi assurés. “Pour ceux qui n’ont pas de légitimité à être sur le territoire, on peut engager une procédure administrative”, explique le colonel.

controles-renforces-vacances
Sur ce type de contrôle, gendarmes et policiers municipaux sont régulièrement associés

Ce vendredi, les contrôles se passent relativement bien. Une dame transportant quatre enfants est autorisée à repartir. “Mais tu te moques de moi ! “, s’emporte un gendarme à l’attention d’un des enfants à l’arrière qui n’a pas sa ceinture attachée. On s’en sortira avec une remontrance pour cette fois.

 

Un dernier jour d’école agité sur l’île

Plusieurs incidents ont eu lieu, vendredi dernier, dernier jour avant les vacances. À Chirongui, un lycéen a été agressé à l’arme blanche. Il a été transporté à l’hôpital de Mamoudzou, mais son pronostic vital n’est pas engagé. À Tsimkoura, un autre élève a été blessé. À Tsararano et à Kahani, ce sont des callaissages qui ont émaillé la fin des classes.

À Mamoudzou, la sortie d’école s’est faite sous surveillance policière, en fin d’après-midi. Ce qui a limité, mais pas évité, les affrontements entre jeunes de Doujani et M’Tsapéré. “Les jeunes de Doujani sont partis vers Séna, mais ont été repoussés par les habitants de M’Tsapéré en colère”, a indiqué une source policière. Toujours à Doujani, plusieurs altercations avec la police ont eu lieu, mercredi soir. Deux fonctionnaires ont été blessés, l’un à la cheville, l’autre à la main par un jet de pierre. Sa blessure nécessite 35 jours d’ITT (Interruption de travail temporaire). L’auteur du jet de pierre a été interpellé. Quatre interpellations en tout ont été effectuées à Doujani, cette nuit-là, a confirmé la police.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...