Après l'agression d'un partenaire les salariés de la mission locale utilisent leur droit de retrait

Après l'agression d'un partenaire les salariés de la mission locale utilisent leur droit de retrait Photo d'archive

Suite à l'agression d'une partenaire de la mission locale de Mayotte ce matin aux abords de la structure, une réunion de crise s'est tenue cet après-midi afin de pouvoir échanger sur cette situation. "Les actes d'incivilité se sont multipliés depuis 2015 entraînant une inquiétude criante des salariés de la mission locale", expliquent les employés dans le communiqué envoyé à la presse.

De ce fait, les salariés de la mission locale de Mayotte ont décidé d'utiliser leur droit de retrait à compter de jeudi 16 février toute la journée et espèrent trouver une solution permettant à l'ensemble du personnel, aux jeunes suivis par la mission locale et les partenaires de pouvoir fréquenter ces structures en toute sérénité.

Abonnement Mayotte Hebdo