test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Une application pour pallier l’absence de dermatologues

À lire également

Mayotte : la cause de la mort de personnes atteintes du Covid-19 passée sous silence ?

Le conseil d’État a été saisi par une entreprise locale de pompes funèbres concernant de graves accusations de dysfonctionnement dans la gestion de morts atteints du Coronavirus. Si aucune décision n’a encore été rendue, Jean L’Huilier, croque-mort, détaille les raisons qui l’ont motivé à intenter une telle action en justice. 

Mayotte dans le spectre d’une pénurie alimentaire

Les aides alimentaires semblent partir d’une bonne intention. Pourtant, cette initiative pourrait rapidement vider les rayons des magasins et provoquer une pénurie sur l’île, dans quelques semaines, si les acteurs sociaux ne changent pas de stratégie.

 

Le coronavirus a fait son entrée au CRA de Mayotte

Alors qu’associations et syndicats de police s’inquiétaient le mois dernier des conséquences sanitaires qu’impliquait la réouverture du centre de rétention administrative, les derniers ours viennent leur donner raison. Plusieurs cas de coronavirus y ont en effet été détectés, sans que les mesures nécessaires à contenir la propagation du Covid-19 ne soient prises.

“J’ai vraiment cru ne pas avoir de vol”, un médecin raconte son périple ubuesque pour venir renforcer les équipes du centre hospitalier de Mayotte

Jérémie Gallon, comme des dizaines de membres du corps médical a pris la décision de venir prêter main-forte au CHM. Mais comme des dizaines de ses confrères ou collègues, il a d’abord dû, avant de partir “au front” contre la crise sanitaire, affronter “ce que l’administration peut faire de pire”. Récit d’un voyage en absurdie.

 

La télémédecine est une solution de plus en plus évoquée comme une alternative à l’absence ou le manque de médecins dans certaines régions en manque d’attractivité pour les professionnels de la santé. C’est dans ce but qu’a été créée l’application Epiderm. Grâce à ce système, un dermatologue pourra qualifier une pathologie et déterminer les besoins des patients. Si nécessaire, il pourra prendre contact avec un confrère et organiser une prise en charge plus poussée.

Un service qui n’est pas totalement gratuit

L’application Epiderm a été conçue pour répondre aux besoins de patients soucieux d’avoir rapidement un avis médical. Pour cela, le service fonctionne en 4 étapes, une fois l’application téléchargée : prendre 2 photos directement depuis l’application, en plaçant le téléphone à environ 10 cm de sa peau et remplir un questionnaire qui précisera l’antériorité du problème, le niveau de gêne et quelques informations personnelles (âge, ville, sexe). Ensuite, décrire les symptômes en répondant à moins de 10 questions qui permettront de préciser sa pathologie & viendront compléter les photos & le questionnaire d’inscription. Puis, valider l’acte d’achat, car si l’application est gratuite, la demande de conseil est facturée 14,99 €. Ce paiement donne accès à 7 jours d’échange avec le spécialiste. Enfin, échanger avec le dermatologue : le spécialiste prend alors la suite pour échanger plus en détail avec le patient et répondre à ses questions. Un premier avis médical est envoyé en quelques heures (conseils, bonnes pratiques, indications sur l’urgence ou non de se rendre chez un spécialiste et orientation dans son parcours de soins de manière plus générale). Tout cela reste anonyme.

Un dermatologue au CHM d’ici la fin de l’année ?

Lancée en octobre 2015, Epiderm est un service de téléconseil dermatologique. Fondé par Antoine Bohuon, Élisabeth Berrissoul, dermatologue depuis plus de 30 ans et Mickael Lecoq, ce service n’a pas pour vocation de remplacer les consultations avec les dermatologues, mais d’apporter rapidement un premier avis aux patients qui cherchent à se rassurer sur leur santé. À noter selon l’ARS, que le CHM espère recruter un dermatologue avant la fin de l’année. Pour en savoir plus Plus d’informations sur : https:/epiderm.co/

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...

Sania Toumani, la petite fée du Magic de Passamaïnty

A 22 ans, la jeune sportive Sania Toumani est immanquablement l’une des meilleures joueuses de basket-ball de Mayotte. Son club, le Magic basket de...

Le double projet de loi Mayotte au point mort

Propositions, discussions, tractations, et au final abandon ?  Le double projet de loi Mayotte est de nouveau mis au placard par les ministres du gouvernement...