Une application pour pallier l'absence de dermatologues

Une application pour pallier l'absence de dermatologues

La télémédecine est une solution de plus en plus évoquée comme une alternative à l'absence ou le manque de médecins dans certaines régions en manque d'attractivité pour les professionnels de la santé. C'est dans ce but qu'a été créée l'application Epiderm. Grâce à ce système, un dermatologue pourra qualifier une pathologie et déterminer les besoins des patients. Si nécessaire, il pourra prendre contact avec un confrère et organiser une prise en charge plus poussée.

Un service qui n'est pas totalement gratuit

L’application Epiderm a été conçue pour répondre aux besoins de patients soucieux d’avoir rapidement un avis médical. Pour cela, le service fonctionne en 4 étapes, une fois l’application téléchargée : prendre 2 photos directement depuis l’application, en plaçant le téléphone à environ 10 cm de sa peau et remplir un questionnaire qui précisera l’antériorité du problème, le niveau de gêne et quelques informations personnelles (âge, ville, sexe). Ensuite, décrire les symptômes en répondant à moins de 10 questions qui permettront de préciser sa pathologie & viendront compléter les photos & le questionnaire d’inscription. Puis, valider l’acte d’achat, car si l’application est gratuite, la demande de conseil est facturée 14,99 €. Ce paiement donne accès à 7 jours d’échange avec le spécialiste. Enfin, échanger avec le dermatologue : le spécialiste prend alors la suite pour échanger plus en détail avec le patient et répondre à ses questions. Un premier avis médical est envoyé en quelques heures (conseils, bonnes pratiques, indications sur l’urgence ou non de se rendre chez un spécialiste et orientation dans son parcours de soins de manière plus générale). Tout cela reste anonyme.

Un dermatologue au CHM d'ici la fin de l'année ?

Lancée en octobre 2015, Epiderm est un service de téléconseil dermatologique. Fondé par Antoine Bohuon, Élisabeth Berrissoul, dermatologue depuis plus de 30 ans et Mickael Lecoq, ce service n’a pas pour vocation de remplacer les consultations avec les dermatologues, mais d’apporter rapidement un premier avis aux patients qui cherchent à se rassurer sur leur santé. À noter selon l'ARS, que le CHM espère recruter un dermatologue avant la fin de l'année. Pour en savoir plus Plus d’informations sur : https://epiderm.co/

Abonnement Mayotte Hebdo