test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Un nouveau décès lié au choléra enregistré à Cavani, le deuxième à Mayotte

À lire également

Mayotte : la cause de la mort de personnes atteintes du Covid-19 passée sous silence ?

Le conseil d’État a été saisi par une entreprise locale de pompes funèbres concernant de graves accusations de dysfonctionnement dans la gestion de morts atteints du Coronavirus. Si aucune décision n’a encore été rendue, Jean L’Huilier, croque-mort, détaille les raisons qui l’ont motivé à intenter une telle action en justice. 

Mayotte dans le spectre d’une pénurie alimentaire

Les aides alimentaires semblent partir d’une bonne intention. Pourtant, cette initiative pourrait rapidement vider les rayons des magasins et provoquer une pénurie sur l’île, dans quelques semaines, si les acteurs sociaux ne changent pas de stratégie.

 

Le coronavirus a fait son entrée au CRA de Mayotte

Alors qu’associations et syndicats de police s’inquiétaient le mois dernier des conséquences sanitaires qu’impliquait la réouverture du centre de rétention administrative, les derniers ours viennent leur donner raison. Plusieurs cas de coronavirus y ont en effet été détectés, sans que les mesures nécessaires à contenir la propagation du Covid-19 ne soient prises.

“J’ai vraiment cru ne pas avoir de vol”, un médecin raconte son périple ubuesque pour venir renforcer les équipes du centre hospitalier de Mayotte

Jérémie Gallon, comme des dizaines de membres du corps médical a pris la décision de venir prêter main-forte au CHM. Mais comme des dizaines de ses confrères ou collègues, il a d’abord dû, avant de partir “au front” contre la crise sanitaire, affronter “ce que l’administration peut faire de pire”. Récit d’un voyage en absurdie.

 

Le choléra a fait une deuxième victime, ce week-end, à Mayotte. La préfecture de Mayotte confirme qu’une femme de 62 ans, habitant Cavani, est décédée, ce samedi soir. Ces derniers jours, l’apparition d’un troisième foyer à Passamaïnty, après Koungou et M’tsangamouji, inquiète également les autorités.

Habitant sur les hauteurs de Cavani, une femme de 62 ans a succombé, ce samedi, dans la soirée. La préfecture de Mayotte confirme, ce dimanche, qu’il s’agit d’une conséquence du choléra. « En application du protocole de lutte contre le choléra, les équipes d’intervention se sont rendues sur place afin procéder à la désinfection du foyer et à la prise en charge de l’entourage de la défunte. Les opérations de vaccination des cas contacts sont menées dès [ce dimanche] », poursuivent les services de l’État, avant d’adresser « leurs sincères condoléances à la famille et aux proches de la défunte ».

Il s’agit du deuxième décès enregistré à Mayotte depuis l’arrivée du choléra sur le territoire en mars. Le 8 mai, une fillette de 3 ans habitant Koungou était la première victime recensée. La bactérie du choléra n’est pas directement mortelle, mais les vomissements et la diarrhée qu’elle provoque peuvent entrainer une sévère déshydratation en quelques heures.

Cinq cas autochtones à Passamaïnty

Village qui a connu le premier cas de choléra recensé sur le territoire mahorais à la mi-mars, Passamaïnty compte cinq nouveaux cas autochtones, indiquait la préfecture de Mayotte, deux jours avant. L’Agence régionale de santé de Mayotte a envoyé ses équipes dans le quartier concerné pour procéder à la vaccination et traitement des cas contacts et co-exposés, la désinfection des foyers et la diffusion renforcée des recommandations sanitaires.

Le dernier bulletin hebdomadaire de Santé publique France sur le choléra fait état de 21 nouveaux cas détectés entre le 16 et le 22 mai, portant à 105 le nombre total de cas recensés depuis le 18 mars et la détection du premier cas (dont 101 confirmés et quatre cas probables). Dix d’entre eux ont été jugés graves et ont nécessité des soins en réanimation. Passamaïnty est devenu le troisième foyer actif de la maladie après Koungou (64 cas) et M’tsangamouji (14 cas).

Il est rappelé que pour éviter que la bactérie ne se transmette, il faut observer les règles d’hygiène de base, comme se laver les mains après être allé aux toilettes ou encore avant de cuisiner et de manger. En cas de symptôme (diarrhées et vomissements notamment), il est important de s’isoler, de s’hydrater avec de l’eau potable et d’appeler le 15 afin d’être pris en charge.

L’Agence régionale de santé dément une rumeur

Des rumeurs évoquent une autre cause de mortalité pour le décès de la jeune fille de 3 ans, le 8 mai. « Plusieurs communications relayées ces derniers jours sur les réseaux sociaux rapportent que l’enfant décédé des suites du choléra, le mercredi 8 mai dernier, aurait été contaminé par un lot de Cristaline défectueux », a repéré l’Agence régionale de santé, qui « dément fermement ». Un raccourci est fait ici avec un lot de Cristaline Elena déclaré comme « défectueux » (identifié sous la numérotation M1 03/11/25) par la même ARS, cinq jours après. Mais aucun lien ne peut être fait entre ces bouteilles et la mort de la jeune habitante de Koungou.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Un jeune homme de 22 ans tué à Bonovo ce samedi

Un jeune homme, âgé de 22 ans, a été retrouvé mort avec une large plaie à l’arrière du cou, dans la soirée de samedi,...

Elections législatives : douze candidats à l’assaut des deux circonscriptions mahoraises

La liste des candidats mahorais pour les élections législatives des 30 juin et 7 juillet est désormais connue. Quatre seulement se présentent dans la...

Théophane « Guito » Narayanin ne sera pas candidat aux élections législatives

Battu par Estelle Youssouffa en 2022, au second tour des élections législatives, Théophane « Guito » Narayanin a indiqué par un communiqué, ce vendredi,...

Le Rassemblement national sera défendu par Anchya Bamana

Anchya Bamana est investie officiellement candidate Rassemblement national pour les élections législatives du 30 juin et 7 juillet dans la deuxième circonscription de Mayotte....

Élection au Medef : L’assemblée générale de ce vendredi ajournée par la justice

Saisi par Nizar Assani Hanaffi via un référé, le tribunal judiciaire de Mamoudzou annule ce jeudi les décisions prises par le conseil d’administration du...