Plus de 50 000 € pour 10 projets dans la lutte anti-drogue et les addictions

Plus de 50 000 € pour 10 projets dans la lutte anti-drogue et les addictions

Dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017, la Mildeca de Mayotte (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) sous l’égide du secrétaire général adjoint, a lancé le 2 août 2016 le tout premier appel à projets clôturé le 30 septembre dernier.

 

Pour rappel, une enveloppe de 37 100 € était mobilisée pour soutenir toutes les initiatives en faveur de la prévention des conduites addictives, de l’accompagnement des populations les plus vulnérables, du renforcement des actions de prévention et de toutes les actions permettant de renforcer la sécurité, la tranquillité publique et l’application de la loi en la matière. Un complément de 14 980 € a également été obtenu par la préfecture de Mayotte pour porter l’enveloppe mobilisable sur le territoire à un total de 52 080 €. Une somme qui peut paraître assez faible par rapport aux problèmes que rencontre l'île notamment en ce qui concerne les ravages de la chimique (drogue de synthèse).

 

À ce titre, 11 projets ont été déposés par des acteurs diversifiés représentant les collectivités, le monde associatif et les partenaires institutionnels. 10 projets ont été retenus parmi lesquels :

• Ateliers de prévention des comportements à risque (commune de Chirongui) ;

• Journée de sensibilisation et de lutte contre les addictions (commune de Koungou) ;

• Simulateur de conduite alcool et stupéfiants (E-Vente) ;

• Actions de prévention et de lutte contre les addictions et la chimique (CCAS de Pamandzi) ;

• Repérage des populations vulnérables et ateliers de lutte contre les drogues et les conduites additives (CCAS de Dzaoudzi) ;

• Suivi et accompagnement des personnes en situation d’addiction (CHM ) ;

• Journée départementale de la promotion de la santé, campagne de communication sur la prévention des addictions, formation de jeunes en relais santé, actions de prévention des addictions en direction des détenus (IREPS).

 

Ce premier appel à projets permettra ainsi de soutenir les initiatives en faveur de la lutte contre les addictions et de structurer un réseau naissant d’acteurs dynamiques en la matière. Un second appel à projets sera lancé début 2017 pour appuyer de nouvelles initiatives et de nouveaux acteurs de cette politique publique.

Abonnement Mayotte Hebdo