Free Porn

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Octobre rose : « On a fait passer notre message, celui de se faire dépister »

À lire également

Mayotte : la cause de la mort de personnes atteintes du Covid-19 passée sous silence ?

Le conseil d’État a été saisi par une entreprise locale de pompes funèbres concernant de graves accusations de dysfonctionnement dans la gestion de morts atteints du Coronavirus. Si aucune décision n’a encore été rendue, Jean L’Huilier, croque-mort, détaille les raisons qui l’ont motivé à intenter une telle action en justice. 

Mayotte dans le spectre d’une pénurie alimentaire

Les aides alimentaires semblent partir d’une bonne intention. Pourtant, cette initiative pourrait rapidement vider les rayons des magasins et provoquer une pénurie sur l’île, dans quelques semaines, si les acteurs sociaux ne changent pas de stratégie.

 

Le coronavirus a fait son entrée au CRA de Mayotte

Alors qu’associations et syndicats de police s’inquiétaient le mois dernier des conséquences sanitaires qu’impliquait la réouverture du centre de rétention administrative, les derniers ours viennent leur donner raison. Plusieurs cas de coronavirus y ont en effet été détectés, sans que les mesures nécessaires à contenir la propagation du Covid-19 ne soient prises.

“J’ai vraiment cru ne pas avoir de vol”, un médecin raconte son périple ubuesque pour venir renforcer les équipes du centre hospitalier de Mayotte

Jérémie Gallon, comme des dizaines de membres du corps médical a pris la décision de venir prêter main-forte au CHM. Mais comme des dizaines de ses confrères ou collègues, il a d’abord dû, avant de partir “au front” contre la crise sanitaire, affronter “ce que l’administration peut faire de pire”. Récit d’un voyage en absurdie.

 

Le mois dédié à la sensibilisation au dépistage du cancer du sein touche à sa fin. Ce dimanche, l’événement Run to live, une marche de cinq kilomètres entre le Jumbo Score de Majicavo et la place de la République à Mamoudzou, clôt les événements organisés par Amalca (Association mahoraise pour la lutte contre le cancer). Bilan d’Octobre rose avec sa présidente, Nadjlat Attoumani.

Flash Infos : Vous sortez d’un gros mois d’activités. Quel bilan pouvez-vous déjà en tirer ?

Nadjlat Attoumani : On avait décidé d’organiser des événements avec l’Asca (association de soignants contre le cancer). Il y en a eu six en tout dont une conférence, un madjilisssi, une vente de charité et la Semaine rose au centre hospitalier de Mayotte. Ça s’est bien passé. Cette année, on a choisi de faire de la sensibilisation à travers des manifestations culturelles. La conférence a très bien marché, il y avait beaucoup de personnes présentes, des questions de qualité. Le madjilissi a moins marché, malgré l’aide du conseil cadial. On voulait s’adresser aux hommes (N.D.L.R. 20% des cancers du sein concernent des hommes) et malheureusement, ils n’étaient pas nombreux ce jour-là.

F.I. : Ce dimanche, c’est la Run to live*. Depuis quand c’est complet ?

N.A. : On est arrivé à 1.000 ce jeudi. L’an dernier, en organisant la marche pour la première fois à Mamoudzou avec le Racing club, on était arrivés à 400. Il y avait beaucoup de frustrés, donc on a décidé de monter la jauge cette année en l’organisant avec la mairie de Mamoudzou. On ne savait pas trop à quoi s’attendre. En multipliant les points de vente sur toute l’île, il n’y avait pas beaucoup d’inscriptions. Mais quand on a tout rapatrié sur Mamoudzou, il y a eu un vrai engouement.

Les gens n’arrêtent pas d’appeler. On s’excuse de ne pas proposer plus de places, mais il faut du monde derrière. Avec les clubs locaux, on a une centaine de bénévoles, c’est le minimum.

F.I. : Quel est votre sentiment à l’approche de la fin d’Octobre rose ?

N.A. : On est très satisfaits. On est arrivés à faire passer notre message, à savoir qu’il faut se faire dépister. Il y a eu plus d’affluence dans les centres de l’association Rédéca. C’est bien, on veut que ça bouge, qu’il y ait une prise de conscience de la part de la population.

F.I. : Quelles sont les conséquences de ce mois pour l’association ?

N.A. : Il faut savoir que depuis 2019, on était des bénévoles. On faisait tout nous-mêmes. Puis des partenaires nous ont rejoints, on a pu avoir des subventions pour recruter, avoir un véhicule et trouver un local à M’Gombani. Ça nous permet de mettre en place des activités en lien avec l’objectif de l’association, à savoir l’accompagnement des familles.

F.I. : Et en termes d’adhésions ?

N.A. :  Il y en a beaucoup, à chaque fois qu’on fait une action. Lors de la conférence par exemple, il y en a eu une trentaine. C’est bien, ce n’est pas négligeable financièrement (l’adhésion coûte dix euros). Mais après l’adhésion, très peu de gens s’impliquent. C’est souvent les mêmes qui participent aux événements et ce sont souvent des personnes qui sont concernées personnellement par la maladie.

Association mahoraise pour la lutte contre le cancer, les Vitrines de M’Gombani, bâtiment L21, rue Ali Ali Boto, à Mamoudzou. Contact : 06 39 72 07 20, page Facebook Amalca ou amalca976@gmail.com


*Run to live, dimanche 30 octobre, départ à 8h30 du Jumbo Score de Majicavo. Trois navettes amèneront les participants de Mamoudzou à Majicavo. 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

Le branle-bas de combat au centre hospitalier

Le service des urgences du centre hospitalier de Mayotte (CHM) tourne avec quatre médecins de jours et trois médecins de nuit, se défend la...

Omar : « C’est chez moi ici, je ne partirai pas »

Des tôles déformées, des cendres et des trous encore fumants sont les restes du chalet d’Omar. L’exploitation de l’agriculteur de M’tsapéré, ciblée régulièrement par...

Musique traditionnelle et électro s’accordent au festival Kayamba

La sixième édition du festival de musique traditionnelle et électronique se déroulera du vendredi 31 mai au samedi 1er juin. Deux dates pour deux...

Les jeunes du RSMA sensibilisés aux violences contre les femmes

Le régiment du service militaire adapté (RSMA) de Mayotte a reçu, ce mardi 28 mai, la cinquième édition de la journée de lutte contre...

« On va partir et voyager autour de l’Europe »

Le mois de l’Europe est célébré pendant tout le mois de mai, dans l’ensemble des États membres afin de rendre hommage à la date...