test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le Codaf interdit les achards, jus et autres piments en bouteille

À lire également

Mayotte : la cause de la mort de personnes atteintes du Covid-19 passée sous silence ?

Le conseil d’État a été saisi par une entreprise locale de pompes funèbres concernant de graves accusations de dysfonctionnement dans la gestion de morts atteints du Coronavirus. Si aucune décision n’a encore été rendue, Jean L’Huilier, croque-mort, détaille les raisons qui l’ont motivé à intenter une telle action en justice. 

Mayotte dans le spectre d’une pénurie alimentaire

Les aides alimentaires semblent partir d’une bonne intention. Pourtant, cette initiative pourrait rapidement vider les rayons des magasins et provoquer une pénurie sur l’île, dans quelques semaines, si les acteurs sociaux ne changent pas de stratégie.

 

Le coronavirus a fait son entrée au CRA de Mayotte

Alors qu’associations et syndicats de police s’inquiétaient le mois dernier des conséquences sanitaires qu’impliquait la réouverture du centre de rétention administrative, les derniers ours viennent leur donner raison. Plusieurs cas de coronavirus y ont en effet été détectés, sans que les mesures nécessaires à contenir la propagation du Covid-19 ne soient prises.

“J’ai vraiment cru ne pas avoir de vol”, un médecin raconte son périple ubuesque pour venir renforcer les équipes du centre hospitalier de Mayotte

Jérémie Gallon, comme des dizaines de membres du corps médical a pris la décision de venir prêter main-forte au CHM. Mais comme des dizaines de ses confrères ou collègues, il a d’abord dû, avant de partir “au front” contre la crise sanitaire, affronter “ce que l’administration peut faire de pire”. Récit d’un voyage en absurdie.

 

La mesure risque de faire grincer des dents dans le milieu agricole. Le Comité opérationnel de lutte contre les fraudes (Codaf) a réalisé un contrôle mercredi dernier au marché couvert de Mamoudzou.

 

Le service de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (CCRF ) de la Dieccte Mayotte a procédé au retrait de la commercialisation d’environ 500 kg de préparations artisanales telles que piment, achards et jus, contenues dans des bouteilles en plastique de réemploi. Au total, une quinzaine de commerçants est concernée. Cette décision concernant des préparations embouteillées dans des récipients issues de la récupération très prisées des locaux, n’a pas de grande chance d’être bien perçue au sein de la population. Exaspérés par des règles de plus en plus restrictives depuis la départementalisation de l’île, les habitants voient ainsi de nouvelles mesures entrer concrètement en vigueur. Mais l’État indique que c’est dans un but sanitaire que ces opérations sont menées. “Il est rappelé aux consommateurs que le réemploi d’emballages plastiques pour un usage alimentaire est strictement prohibé par la réglementation de l’hygiène alimentaire”, précise la préfecture avant d’ajouter “de plus, ces préparations doivent être commercialisées avec un étiquetage permettant d’identifier le produit, sa composition, sa date limite de consommation et le responsable de la mise sur le marché”.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Crise de l’eau : la non-conformité est levée pour Passamaïnty et Bouyouni ce mardi soir

Les contrôles sanitaires sur les unités de distribution d’eau potable de Bouyouni-est et Passamaïnty avaient conclu à une non-conformité de l’eau, il y a...

Élections législatives : Une bataille plus rude au sud avec huit candidats contre quatre au nord

Ils sont finalement douze à s’être inscrits auprès de la préfecture de Mayotte, la semaine dernière, pour se présenter devant les électeurs mahorais, les...

L’art donne vie au futur lycée de Longoni

Prévus jusqu’en 2025, les travaux du futur lycée des métiers du bâtiment de Longoni avancent. Pour marquer le coup, le chantier a ouvert, ce...

Des employeurs prêts à « casser les stéréotypes » sur le handicap

Alors que les entreprises de plus de vingt salariés doivent compter 6 % de travailleurs handicapés, à Mayotte, ce taux est de 0,7 %....

Kawéni 2 remporte “Questions pour une école championne”

Commencée en février, la compétition « Questions pour une école championne » s’est achevée mercredi dernier, avec la victoire d’une des équipes du collège Kawéni 2....