Covid-19 : Tests depuis Mayotte, nouveau variant à Mohéli, vaccins… L’ARS fait sa rentrée

À lire également

Un grand soulagement pour les restaurateurs de Mayotte

Le dispositif annoncé par le préfet Jean François Colombet vendredi dernier est accueilli de manière très positive par les restaurateurs de l’île. Ils ont...

Deux semaines d’effort pour éviter le reconfinement à Mayotte

Ses annonces étaient très attendues par les Mahorais. Le préfet Jean-François Colombet a précisé vendredi dernier que Mayotte ne sera pas reconfinée. Un dispositif...

Test obligatoire pour les voyageurs : un centre de dépistage monté en urgence à l’aéroport de Mayotte

Depuis ce dimanche, les voyageurs en provenance de Mayotte et à destination des autres départements doivent présenter un test négatif au Covid-19. Une nouvelle...

Les professionnels de santé de l’académie de Mayotte formés au test antigénique

Ce lundi, plusieurs professionnels de santé de l'Éducation nationale ont été formés à la prise en charge des tests antigéniques dans le but de...

Alors que plusieurs clusters continuent d’être identifiés, notamment dans la sphère familiale en ce retour de vacances, l’autorité sanitaire fait le point sur les dossiers phares de cette rentrée. Avec en toile de fond, la crainte que le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ne circule dans la région… voire déjà sur Mayotte.

covid-19-ars-mayotte-dominique-voynet2020 est derrière nous, mais on ne peut pas en dire autant de la crise sanitaire. Et en cette semaine de rentrée, les dossiers s’empilent déjà sur le bureau de l’Agence régionale de santé, alors qu’un nouveau décret entré en vigueur ce dimanche oblige désormais les voyageurs en provenance de Mayotte à présenter un test Covid négatif pour embarquer à destination des autres départements français. “Sur ces tests, la préfecture nous a dit que le conseil de défense examinera la réciprocité avec La Réunion, cela nous semble évident d’éviter au maximum la circulation des personnes porteuses”, tient à signaler la directrice de l’ARS, Dominique Voynet. “Cette mesure nous pendait au nez depuis plusieurs semaines, nous nous sommes organisés pour pouvoir tester tout le monde”, ajoute-t-elle.

Reste qu’il a tout de même fallu installer un nouveau centre à l’aéroport, en deux coups de cuillère à pot. Le stand, monté par la préfecture avec l’aide de la Croix rouge et le matériel fourni par l’agence de santé, était opérationnel dès ce lundi matin. Le centre de dépistage de Kawéni et le réseau de pharmaciens, infirmiers et médecins, restent quant à eux à pied d’œuvre pour réaliser les tests antigéniques désormais indispensables aux passagers. Ce mardi, ils étaient 700 attendus sur le tarmac, et, fort heureusement, une partie au moins s’était présentée en amont en pharmacie. Sans quoi les personnels de l’aéroport auraient eu un peu de mal à prélever tout ce beau monde. “Il faut vraiment encourager les voyageurs à se faire tester 72h avant leur départ”, rappelle la responsable.

 

Le nouveau variant sud-africain déjà à Mayotte ?

 

L’autre dossier qui occupe l’ARS ces jours-ci ? La situation sanitaire à Mohéli. Les rumeurs sur la circulation d’un nouveau variant du Covid dans les Comores voisines n’y sont pas pour rien dans ce chamboulement aux portes de l’aéroport. “Il s’agit dans un premier temps d’une mesure de précaution au cas où le variant sud-africain circulerait sur le territoire”, indique en effet Dominique Voynet, même si “nous n’avons pas pour l’instant d’indices qui le confirment formellement”. Pour nos voisins mohéliens, toutefois, la situation “se dégrade rapidement”. Une équipe d’infirmiers de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est actuellement sur place pour réaliser des prélèvements, qui doivent être envoyés à Nairobi pour le séquençage afin d’identifier le nouveau variant.

De notre côté du bras de mer, l’ARS a quant à elle retesté des passagers revenus des Comores et a envoyé trois colis en France métropolitaine pour tenter d’identifier ces nouveaux Covid, considérés comme plus contagieux. Les résultats de ces différentes opérations devraient être connus d’ici la fin de la semaine, souligne l’ancienne ministre. En attendant, Mayotte, en lien avec les ministères des Affaires étrangères et de la Santé, compte bien prêter main forte à sa voisine : l’avion sanitaire devait livrer ce mardi quelque 4.000 tests antigéniques, blouses et masques à l’Union des Comores.

 

Deux fois 975 doses de vaccins attendues

 

covid-19-ars-mayotteEnfin, cette rentrée devait signer l’arrivée des premières doses de vaccin dans le 101ème département. Censée débarquer ce mardi, la livraison a néanmoins pris un peu de retard. Finalement, le package complet – congélateur, vaccins et kits de vaccination compris – devrait être livré le 22 janvier. En tout, Mayotte recevra alors deux fois 975 doses. “Le montant de la dotation m’a semblé très modeste et j’ai vivement protesté contre ce qui nous était proposé”, rebondit immédiatement Dominique Voynet. À charge pour l’ARS de prouver sa capacité à organiser la campagne de vaccination.

Pour ce faire, l’autorité de santé compte sur le CHM, pour vacciner en premier lieu, “priorité des priorités”, les soignants de plus de 50 ans, les porteurs de comorbidités, ou ceux en contact étroit avec des personnes immuno-déprimées. Un premier centre de vaccination doit aussi voir le jour à la MJC de M’Gombani, avec le soutien du personnel municipal. Au moins trois autres centres devraient entrer en service au sud, au nord, et à Mamoudzou, suivis par un quatrième dans le centre et un cinquième en Petite-Terre. Mais leur ouverture dépendra aussi du rythme d’approvisionnement…

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

À la Une

Pour Mansour Kamardine, « les moyens affectés sont en deçà des besoins réels »

Face aux risques de nouvelle flambée épidémique à Mayotte, le député LR Mansour Kamardine martèle depuis plusieurs semaines l'absence de moyens déployés par le...

Crise sanitaire : À la mosquée de Passamaïnty, dernière prière avant le couvre-feu

Les fidèles accueillent avec peu d’enthousiasme les nouvelles restrictions pour lutter contre la propagation du variant de Covid-19 à Mayotte. Surtout au vu des...

Couvre-feu : Les commerçants mahorais obligés de se réorganiser à nouveau

Couvre-feu oblige, les commerçants doivent revoir leur organisation. Horaires aménagés pour les salariés, baisse du chiffre d'affaires… La nouvelle mesure vient aggraver la situation...

Cordées de la réussite : permettre aux élèves mahorais de dépasser leurs limites

Le dispositif Cordées de la réussite fait son entrée à Mayotte cette année, après plus de 12 ans d’existence sur le territoire nationale. 27...

Malgré la fermeture des vols internationaux, Ewa Air pense déjà à rebondir

Éternel optimiste, le directeur général délégué de la compagnie aérienne d'Ewa Air, Ayub Ingar, ne perd ni le sourire ni ses ambitions malgré l'arrêt...