test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Test obligatoire pour les voyageurs : un centre de dépistage monté en urgence à l’aéroport de Mayotte

À lire également

Covid-19 à Mayotte : des indicateurs en nette baisse mais la vigilance reste de mise

Confiné depuis quatre semaines, le 101ème département reprend du poil de la bête. Les taux d'incidence et de positivité ont été divisés par deux...

Week-end sous haute tension au centre hospitalier de Mayotte

Le centre hospitalier de Mayotte vient de vivre deux jours critiques et s'est retrouvé au bord de la rupture. Si le personnel soignant a...

Au service réanimation du CHM de Mayotte, “on bouffe du Covid, matin, midi, et soir”

À l’hôpital, les effets de la seconde vague se font ressentir avec une force inédite. Et ce malgré les évacuations sanitaires vers La Réunion,...

Pour éviter le confinement total, le lycée de Sada coupe la poire en deux

Alors que Bouéni, Dzaoudzi-Labattoir et Pamandzi vivent déjà sous cloche depuis une semaine, les établissements scolaires de l’île sont amenés à prendre des mesures...

Depuis ce dimanche, les voyageurs en provenance de Mayotte et à destination des autres départements doivent présenter un test négatif au Covid-19. Une nouvelle qui a pris de court les passagers et poussé les autorités à monter un nouveau stand de dépistage rapide en moins de 24h à l’aéroport de Dzaoudzi.

La nouvelle a dû en affoler plus d’un. Ce dimanche, un décret paru au Journal officiel a rendu de nouveau obligatoire la présentation d’un test Covid négatif pour les voyageurs au départ de Mayotte et à destination de tous les autres départements français, La Réunion et la métropole compris. Auparavant, seuls les passagers voyageant en sens inverse, de l’Hexagone jusqu’à Mayotte devaient passer sous le coton-tige.

 

 

Résultat, les autorités se sont engagées dans une véritable course contre-la-montre pour monter un stand de dépistage rapide à l’aéroport de Dzaoudzi-Pamandzi ce dimanche. 24h plus tard, quinze bénévoles de la Croix-Rouge française, deux sapeurs-pompiers, deux infirmiers libéraux et douze agents de la préfecture étaient ainsi sur le pont pour dépister la centaine de passagers censés embarquer dans la matinée, tous négatifs. Grâce aux tests antigéniques, les voyageurs peuvent obtenir leur résultat entre quinze et quarante-cinq minutes – contre au moins 24 heures pour un test PCR classique. Pour ce faire, il leur faut remplir une fiche de renseignements sur place et se munir d’une carte vitale et d’une pièce d’identité. Facile !

 

Une capacité de 500 tests par jour cette semaine

 

Gare toutefois aux embouteillages. “Nous vous conseillons d’anticiper votre venue”, indique l’Aéroport de Mayotte sur sa page Facebook. En effet, le dispositif n’a pas vocation à se substituer aux centres de dépistage habituels. Ouvert depuis 7h ce lundi matin, il devra accueillir les voyageurs au moins jusqu’à dimanche avec un pic de 700 voyageurs attendu ce mardi. Mais avec une capacité de 500 tests par jour, la préfecture invite les voyageurs à se rapprocher en priorité des professionnels de santé (pharmacies, centre de santé de M’tsapéré, centres médicaux de Kahani, Dzoumogné, M’ramadoudou, Dzaoudzi) afin de réaliser leur test 72 heures avant leur vol.

 

La crainte du nouveau variant

 

La mise en place d’un tel dispositif en un laps de temps aussi court a été rendue possible par le concours des différents acteurs, la préfecture, la Croix Rouge, la direction de l’aéroport, la ville de Pamandzi, et bien sûr les soignants, infirmiers libéraux et sapeurs-pompiers mobilisés, a salué la préfecture. Surtout, elle prouve la capacité de Mayotte de tester tous ses voyageurs, alors que la crainte d’une propagation du nouveau variant sud-africain à Mayotte a conduit le délégué du gouvernement à demander la suspension des vols venant du Kenya. Des rumeurs font par ailleurs état de décès liés à cette nouvelle souche du virus à Mohéli, en Union des Comores, mais elles n’ont pas encore été confirmées officiellement.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...