asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Au gymnase de Cavani, 20% des 250 tests quotidiens sont positifs

À lire également

Covid-19 à Mayotte : des indicateurs en nette baisse mais la vigilance reste de mise

Confiné depuis quatre semaines, le 101ème département reprend du poil de la bête. Les taux d'incidence et de positivité ont été divisés par deux...

Week-end sous haute tension au centre hospitalier de Mayotte

Le centre hospitalier de Mayotte vient de vivre deux jours critiques et s'est retrouvé au bord de la rupture. Si le personnel soignant a...

Au service réanimation du CHM de Mayotte, “on bouffe du Covid, matin, midi, et soir”

À l’hôpital, les effets de la seconde vague se font ressentir avec une force inédite. Et ce malgré les évacuations sanitaires vers La Réunion,...

Pour éviter le confinement total, le lycée de Sada coupe la poire en deux

Alors que Bouéni, Dzaoudzi-Labattoir et Pamandzi vivent déjà sous cloche depuis une semaine, les établissements scolaires de l’île sont amenés à prendre des mesures...

Si la légère baisse des indicateurs épidémiologiques entre le 5 et le 11 janvier laisse présager une circulation moins active du virus, la course aux tests ne faiblit pas pour autant. Au gymnase de Cavani, pas moins de 250 personnes viennent se faire dépister quotidiennement.

Chaque jour, le gymnase de Cavani ne désemplit pas ! Tournois de basket-ball ? Matchs de handball ? Compétition de badminton ? Eh bien non… En 2022, le seul événement qui se joue sur le parquet du complexe sportif est la course aux tests antigéniques et PCR. Malgré des indicateurs épidémiologiques en légère baisse (3 ;762 nouveaux cas au 17 janvier, 1.346,1 de taux d’incidence et 28% de taux de positivité) et des annonces rassurantes du préfet, la situation sanitaire sur l’île aux parfums reste “fragile” et nécessite “une vigilance constante” selon l’agence régionale de santé.

Vous l’aurez bien compris, pas de chaussures de sport ou de jogging pour le jeune Abdallah*, bénévole de la Croix Rouge française. Équipé de son masque FFP2 et de son T-shirt aux couleurs de l’association d’aide humanitaire, il s’occupe jour après jour de la saisie informatique des formulaires de tests Covid. “Je n’ai jamais travaillé dans le domaine médical, mais il était important pour moi d’être utile”, affirme celui qui apporte sa pierre à l’édifice du lundi au vendredi depuis maintenant cinq mois.

Tester encore et encore

Alors que le centre doit bientôt fermer ses portes, les patients désireux de se faire dépister, à l’instar de Margaux, continuent d’affluer. ”Il y a des cas de Covid dans ma classe de CP, donc je me suis rendue au centre le plus proche pour me faire tester”, relate l’institutrice, qui a donc tapé en urgence à la porte du gymnase. Un lieu de dépistage “tout public” ouvert tous les jours de la semaine de 7h à 14h45.

Pour réaliser ces tests, une équipe de bénévoles de la Croix Rouge et Antoine*, un infirmier libéral, assurent les prélèvements nasopharyngés. “Nous réalisons en moyenne 250 tests par jour”, explique le professionnel de santé. Pour un résultat en dessous de la moyenne départementale, puisqu’un peu moins de 20% des tests s’affichent positifs. Si l’optimisme est de mise, l’autorité sanitaire joue la carte de la prudence. Et préconise toujours le même mot d’ordre : isoler pour mieux protéger. “Le respect des gestes barrières, la limitation des rassemblements, l’application des mesures de restriction et l’accélération de la vaccination nous permettront de répondre à cette lutte collective et de préserver notre système de soins.”

* les prénoms ont été modifiés

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...

Assemblée nationale : Anchya Bamana et Estelle Youssouffa intègrent leurs commissions permanentes

La députée de la 1ère circonscription de Mayotte nouvellement réélue, Estelle Youssouffa, intègre de nouveau la commission permanente des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,...

Les travaux du point de vue d’Handréma ont débuté à Bandraboua

La première pierre du point de vue d’Handréma a été posée ce vendredi 19 juillet. Ces travaux marquent le début d’un programme d’aménagements dans...