asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Yaël Braun-Pivet en déplacement à Mayotte à partir de ce mercredi  

À lire également

Les danses traditionnelles mahoraises deviennent un sport à part entière

C’est une idée on ne peut plus originale qui a émergé dans la tête d’un amoureux des danses traditionnelles locales. Mansour Ramia est à l’origine de Moovafrica, un programme de sport basé sur les danses de chez nous. Le concept est adopté à l’international par des centaines de milliers de personnes. Aujourd’hui, le fondateur a besoin de passer à l’étape supérieure, mais le parcours n’est pas de tout repos.

Munia Dinouraini, une benjamine prête à redistribuer les cartes de la politique

Novice en politique, la benjamine de 27 ans du nouveau conseil municipal de Mamoudzou, membre de la majorité, ne veut pas faire de la figuration au cours des six prochaines années. Au contraire, elle compte bien jouer des coudes pour se faire entendre et défendre ses dossiers avec hargne. Portrait d’une enfant de M’Tsapéré, prédestinée à un tel engagement. 

Discorde à la mairie de Mamoudzou

Rien ne va plus à la mairie de Mamoudzou. L’opposition sort les griffes via un courrier envoyé le 23 avril, demandant au maire de réunir les conseillers municipaux. Le courrier signé par neuf d’entre eux pointe du doigt la politique de la mairie pendant la crise sanitaire. L’équipe du maire Mohamed Majani dénonce un coup politique.

Julien Kerdoncuf, sous-préfet à Mayotte en charge de la lutte contre l’immigration clandestine : “Nous n’avons pas constaté d’arrivées de kwassas liés au Covid”

Alors que l’épidémie de Covid-19 continue sa propagation à Mayotte et que le flou règne sur la situation sanitaire en Union des Comores, la LIC se poursuit, d’ailleurs amplifiée pour limiter l’impact que pourrait avoir l’importation de nouveaux cas sur le territoire. Pour autant, après une baisse, les arrivées de kwassas tendent à reprendre depuis quelques jours, sans qu’elles ne soient a priori imputables au Covid-19. Le point avec Julien Kerdoncuf, sous-préfet délégué à la lutte contre l’immigration clandestine. 

La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, est en visite à Mayotte, à partir de ce mercredi 10 janvier jusqu’au samedi 13 janvier. Elle souhaite rencontrer les élus et les citoyens du 101e département français.

Se voulant un exemple dans la politique d’ouverture de l’Assemblée nationale, le déplacement pendant trois jours de Yael Braun-Pivet vise à aller à la rencontre des territoires pour mieux évaluer les enjeux. Celui-ci a lieu en plein remaniement ministériel à Paris. Ce sera également l’occasion de renforcer les liens entre l’assemblée et les citoyens de Mayotte, dans l’esprit de dialogue et d’écoute. Dès son arrivée, le mercredi 10 janvier, la présidente du palais Bourbon se rendra à la cérémonie d’hommage à Zena M’déré, l’ancienne leader des Chatouilleuses, à Pamandzi. Elle partagera également un moment avec des parents d’élèves du quartier de M’gombani de Mamoudzou, un peu plus tard dans l’après-midi.

Dans la journée du jeudi 11 janvier, la présidente visitera la base-vie de la sécurité civile située à proximité au port de Longoni, le site de gestion des déchets de Citéo et le port. Elle assistera également à une opération de distribution d’eau en bouteilles aux habitants de Tsingoni avec qui elle échangera par la suite. Dans la même journée, elle participera à l’annonce des vœux de Ambdilwahedou Soumaila, maire de Mamoudzou. Par la même occasion, Yaël Braun-Pivet, fera un discours sur son arrivée sur l’île. Cette journée prendra fin avec des échanges avec les grands élus de Mayotte, au sujet de la loi Mayotte toujours attendue.

Une visite en amont de la loi Mayotte

Vendredi, l’élue des Yvelines visitera le bidonville de la rivière Gouloué, à Passamainty, avant de s’entretenir avec le président du conseil départemental de Mayotte, Ben Issa Ousséni. Par la suite, elle échangera avec les corps intermédiaires du projet de loi à Mayotte. Le séjour se terminera avec une rencontre avec les représentants du secteur agricole de Mayotte. Ils aborderont les spécificités territoriales liées à la mobilité, à la montée des eaux et au secteur agricole.

Ce déplacement permettra à la présidente de mesurer les défis auxquels les Mahorais sont confrontés quotidiennement, notamment en matière de risques naturels, de mobilité et de développement économique.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...

Assemblée nationale : Anchya Bamana et Estelle Youssouffa intègrent leurs commissions permanentes

La députée de la 1ère circonscription de Mayotte nouvellement réélue, Estelle Youssouffa, intègre de nouveau la commission permanente des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,...

Les travaux du point de vue d’Handréma ont débuté à Bandraboua

La première pierre du point de vue d’Handréma a été posée ce vendredi 19 juillet. Ces travaux marquent le début d’un programme d’aménagements dans...