asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Départementales : le binôme Kamardine-Ibrahim face à deux autres duos

À lire également

Les danses traditionnelles mahoraises deviennent un sport à part entière

C’est une idée on ne peut plus originale qui a émergé dans la tête d’un amoureux des danses traditionnelles locales. Mansour Ramia est à l’origine de Moovafrica, un programme de sport basé sur les danses de chez nous. Le concept est adopté à l’international par des centaines de milliers de personnes. Aujourd’hui, le fondateur a besoin de passer à l’étape supérieure, mais le parcours n’est pas de tout repos.

Munia Dinouraini, une benjamine prête à redistribuer les cartes de la politique

Novice en politique, la benjamine de 27 ans du nouveau conseil municipal de Mamoudzou, membre de la majorité, ne veut pas faire de la figuration au cours des six prochaines années. Au contraire, elle compte bien jouer des coudes pour se faire entendre et défendre ses dossiers avec hargne. Portrait d’une enfant de M’Tsapéré, prédestinée à un tel engagement. 

Discorde à la mairie de Mamoudzou

Rien ne va plus à la mairie de Mamoudzou. L’opposition sort les griffes via un courrier envoyé le 23 avril, demandant au maire de réunir les conseillers municipaux. Le courrier signé par neuf d’entre eux pointe du doigt la politique de la mairie pendant la crise sanitaire. L’équipe du maire Mohamed Majani dénonce un coup politique.

Julien Kerdoncuf, sous-préfet à Mayotte en charge de la lutte contre l’immigration clandestine : “Nous n’avons pas constaté d’arrivées de kwassas liés au Covid”

Alors que l’épidémie de Covid-19 continue sa propagation à Mayotte et que le flou règne sur la situation sanitaire en Union des Comores, la LIC se poursuit, d’ailleurs amplifiée pour limiter l’impact que pourrait avoir l’importation de nouveaux cas sur le territoire. Pour autant, après une baisse, les arrivées de kwassas tendent à reprendre depuis quelques jours, sans qu’elles ne soient a priori imputables au Covid-19. Le point avec Julien Kerdoncuf, sous-préfet délégué à la lutte contre l’immigration clandestine. 

La justice ayant décidée de que l’élection départementale de 2021 n’était pas valide dans le canton comportant Chirongui et Sada, un nouveau scrutin est prévu à partir du 25 septembre. La préfecture de Mayotte a clos le dépôt des candidatures, ce mardi 30 août. Les candidats déchus Mansour Kamardine et Tahamida Ibrahim affronteront deux autres binômes, Soula Saïd-Souffou/Mariam Saïd Kalame et Rahamatou Bamana/Salim Boina Mzé.
Les électeurs du canton Chirongui-Sada auront le choix entre trois tickets, le 25 septembre prochain, lors du premier tour d’un scrutin départemental partiel. Annulé par le tribunal administratif de Mamoudzou (une décision confirmée par le conseil d’Etat) à cause des doutes émis sur un certain nombre de voix, celui de 2021 avait déclaré vainqueurs Mansour Kamardine et Tahamida Ibrahim. L’épée de Damoclès étant tombée, le député et celle qui est devenue vice-présidente du conseil départemental repartent à la case élection. Selon un arrêté daté de ce mardi de la préfecture de Mayotte, seuls deux autres duos se sont déclarés candidats (ils étaient sept en 2021).

Soula Saïd-Souffou, fort d’un bon score à Sada aux élections législatives, se présente avec Mariam Saïd Kalame. @Facebook

Candidat malheureux de l’élection législative de juin, Soula Saïd-Souffou partage son ticket avec Mariam Saïd Kalame. En 2021, il soutenait la candidature de Rahamatou Younoussa Bamana…qui se présente aussi aux côtés de Salim Boina Mzé.
Si aucun binôme ne se détache le 25 septembre, un second tour sera organisé la semaine d’après, le 2 octobre.

Déjà candidate en 2021, Rahamatou Bamana se présente avec Salim Boina Mzé. @Facebook

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

La circulation dans Mamoudzou perturbée à partir de ce mercredi

La circulation dans Mamoudzou sera perturbée à l’approche de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques, ce vendredi, à l’occasion de laquelle la Ville organise...

La coqueluche continue de progresser sur le territoire

Santé publique France fait le point sur la coqueluche, les infections respiratoires aigües (IRA), la gastro-entérite aigües (GEA) et la dengue à Mayotte. Pour la...

Mamoudzou s’enflamme pour les Jeux Olympiques ce vendredi

La Ville de Mamoudzou organise une fan zone pour la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. Cet événement “Mamoudzou en flamme” aura...

Assemblée nationale : Anchya Bamana et Estelle Youssouffa intègrent leurs commissions permanentes

La députée de la 1ère circonscription de Mayotte nouvellement réélue, Estelle Youssouffa, intègre de nouveau la commission permanente des affaires étrangères de l’Assemblée nationale,...

Les travaux du point de vue d’Handréma ont débuté à Bandraboua

La première pierre du point de vue d’Handréma a été posée ce vendredi 19 juillet. Ces travaux marquent le début d’un programme d’aménagements dans...