Armamie Abdoul Wassion veut réduire le train de vie des conseillers départementaux

Armamie Abdoul Wassion veut réduire le train de vie des conseillers départementaux

Afin que le département montre l'exemple et que les agents du département poussés à la retraite ne soient pas “les seuls à qui on demande des efforts”, la conseillère départementale, dans sa deuxième motion, suggère que plusieurs économies soient réalisées par l'institution départementale dans le cadre de la réduction de sa dette.

 

Ainsi, la conseillère départementale demande :

- de revenir sur la gratuité de la barge pour les élus, et à ce que dorénavant, les élus s’acquittent du prix du titre de transport dans les conditions normales d’utilisation de la barge

- que les frais de déplacements exposés pour les élus et agents dans le cadre de leurs fonctions en dehors du département, ne puissent être pris en charge par le département que s'ils correspondent au tarif de type “classe économique” ou équivalent, quelque soit le moyen de transport utilisé (aérien, routier, ferroviaire, maritime…) et que tout surplus de tarif dû à un sur-classement soit supporté par l'élu ou l'agent sur ses deniers personnels

- que les frais d'hébergement en dehors du département ne soient pris en charge par le département qu'au “tarif Formule 1”, soit la somme maximale de 80 €/nuit et que tout surplus soit supporté par l'agent ou l'élu sur ses deniers personnels

- qu'à la fin de chaque journée ouvrable du département, les véhicules de fonction soient tous obligatoirement garés et les clefs de contact déposées dans les locaux du département, que cela soit vérifié par la personne en charge de la gestion de ces véhicules au sein du département à chaque fin de service

- que ces véhicules ne puissent plus transporter des élus ou agents du département que dans le cadre de leurs fonctions départementales, à l’exclusion de toute personne étrangère au service et ce, uniquement pendant les jours et heures ouvrables du département

- qu’il soit mis en place un dispositif de type carnet autocopiant permettant aux conducteurs de consigner par écrit, de faire remonter et justifier chacune des opérations de transport d’élu ou d’agent effectuées au moyen des véhicules du département avec un relevé précis des kilométrages de départ, de prise en charge et de dépose des personnes transportées

- qu’il soit mis en place un dispositif de suivi des consommations kilométriques du carburant, par conducteur, de manière à alerter le département sur toute consommation excessive ou anormale, en rechercher les causes et qu’à cette fin, chaque plein de carburant effectué soit consigné avec le kilométrage du véhicule par écrit, par le conducteur et transmis à la personne en charge au sein du département

- qu’aucune autre boisson que l’eau ne soit mise à la disposition des agents ou élus par le département dans les bureaux et que toute mise à disposition de boissons autres que cette dernière s’effectue aux frais exclusifs et personnels de l’agent ou de l’élu qui en fera la demande.

Abonnement Mayotte Hebdo