L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

9000 mercis !

La course de Laka signe sa septième édition ce dimanche

À lire également

Balades artistiques et patrimoniales à Mamoudzou

Le projet “Nouveau regard sur ma ville 2021” mis en œuvre par la communauté d'agglomération de Dembéni-Mamoudzou (Cadema) a pour objectif de faire découvrir...

Comores : le kofia, un patrimoine en danger ?

L’apparition sur le marché de kofia "made in china" en ce mois de ramadan a relancé le débat sur la place de ce bonnet...

Tribune libre : Le collier de fleurs, un art de vivre à la mahoraise

A Mayotte, il est inconcevable qu’une manifestation un tant soit peu festive puisse se dérouler sans distribution de colliers de fleurs. Les nombreux meetings...

Les instruments traditionnels de Mayotte mis à l’honneur par les CM2 de Mongomé

Depuis le mois de mars, les élèves de CM2 de l’école primaire Mongomé à Pamandzi travaillent sur un projet de valorisation du patrimoine immatériel...

Ce dimanche 31 octobre aura lieu de 8h30 à 17h sur la plage de Bambo Ouest, dans la commune de Bouéni, la traditionnelle course de Laka. Un parcours de trois kilomètres attend les piroguiers, armés de la seule force de leurs bras pour gagner. Cette septième édition s’annonce une nouvelle fois passionnante et déroutante.

À vos marques… Prêts ? Ramez ! Sur le sable fin de Bambo Ouest, cela risque d’être la cohue ce dimanche 31 octobre. Chauffés à bloc, environ 200 concurrents doivent prendre le départ en binôme de la traditionnelle course de Laka. À bord de l’une des pirogues mises à disposition par l’association, tous s’apprêtent à réaliser le parcours de trois kilomètres en un minimum de temps.

Parmi les participants de ce week-end, deux métropolitains novices et téméraires, Pauline et Simon, se préparent à braver les vagues avec force et détermination. « C’est un défi que nous nous sommes lancé entre copains », s’amuse la jeune femme. « Nous n’avons jamais fait de pirogue et je suis curieuse de tester cet outil que nous croisons souvent sur les plages mahoraises. Ce sont de beaux objets en bois sculptés, j’ai hâte de voir comment nous allons nous en sortir », salive d’avance la Sadoise, à quelques heures de donner ses premiers coups de pagaies.

Un patrimoine culturel à préserver

Organisé par le parc naturel marin de Mayotte, l’association Laka et la commune de Bouéni, l’événement souffle cette année sa septième bougie. Une manifestation sportive dont l’objectif est de mettre à l’honneur le patrimoine culturel de Mayotte. Répartis en trois catégories – enfants ; adultes ; entreprises et associations – les coureurs devront donner le meilleur d’eux même pour espérer inscrire leurs noms au palmarès.

Le record à battre ? 24 minutes et 42 secondes ! Un temps détenu par Abdou Salam Ahmed et Manick Alexandre et obtenu lors de l’édition de novembre 2015. Pour donner à tous une chance de gagner cette course, Kolo Mcolo Boinaidi, le président de l’association Laka, propose depuis deux semaines des séances d’initiation à l’art de la navigation en pirogue. « Les élèves apprennent à monter à bord, à tourner, à s’arrêter ou encore à naviguer », détaille ce grand défenseur de « voilier ». « Mon rêve serait d’intégrer la pirogue dans les programmes de l’Éducation nationale. Actuellement, j’encadre avec des professeurs d’EPS des jeunes du collège de Bouéni dans le cadre de leurs cours de sport. » Un autre bon moyen de faire perdurer la tradition !

Crédits photos : Fanny Cautain et Julie Molinier / Office français de la biodiversité

Une journée riche dédiée à la pirogue et à l’environnement

À 9h, départ de la course des jeunes. Puis, à 10h30, ce sera aux adultes de s’élancer, avant que les entreprises et les associations prennent à leur tour le départ à 12h. Enfin, à 14h, aura lieu la course finale avant la remise des prix qui viendra clôturer l’événement aux alentours de 16h. En parallèle, tout au long de la journée petits et grands pourront également participer à des ateliers thématiques. Associations, piroguiers professionnels, artisans mais aussi conteur mettront à l’honneur la culture maritime de Mayotte. Des animations sur la préservation de l’environnement et le tri des déchets viendront également rythmer la manifestation. Un événement convivial qui espère attirer les sportifs et les curieux dans ce cadre idyllique du Sud de l’île.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1077

Le journal des jeunes

À la Une

Barrages : « Tout ce travail risque de se retourner contre nous »

Ce jeudi, plusieurs représentants des Forces vives, dont Safina Soula, ont tenu une conférence de presse à Mamoudzou pour demander à leurs confrères de...

Barrages : Des élus restés sur leur faim de leur déplacement à Paris

Le déplacement en début de semaine d’une poignée d’élus mahorais n’a pas permis d’en savoir davantage sur les engagements pris récemment par le gouvernement...

Un couvre-feu à Tsingoni après les incendies criminels

Les derniers affrontements entre des bandes de Miréréni et de Combani ont entraîné de lourds dégâts matériels dans le quartier Mogoni. La municipalité de...

Crise de l’eau : Un nouveau décret pour les aides « dans les tuyaux »

L’aide exceptionnelle de l’État à destination des entreprises les plus affectées par la crise de l’eau est prolongée jusqu’au 29 février. Elle pourrait inclure...

« Elle n’a jamais accepté que son seul fils épouse une Mahoraise »

Le matin du 3 juin 2016, à Labattoir, une dame de 60 ans a porté trois coups de machette à la tête d’une septuagénaire....