test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

L’opérateur Orange s’investit sur le territoire mahorais

À lire également

10 millions d’euros pour le premier datacenter de Mayotte… et les emplois de demain !

ITH Datacenter, l’hôtel de serveurs de proximité, porté par Feyçoil Mouhoussoune, doit permettre aux porteurs de projet d’héberger leurs données en toute sécurité. Et...

L’espace citoyen, le nouveau dispositif pour faciliter la vie des habitants de Mamoudzou

Ce lundi 22 novembre avait lieu sur la place de la République le lancement officiel de l’espace citoyen de Mamoudzou. À l’heure du numérique,...

Mayotte : Participez à la course de pneus… depuis votre canapé

Crise Covid oblige, la 37ème édition de la course de pneus ne s'est pas déroulée comme à l'accoutumée. Mais l'agence Angalia, organisatrice de l'événement,...

MaVilleMonShopping, une plateforme pour accroître la visibilité des entreprises mahoraises sur Internet

La plateforme de e-commerce dédiée au commerce de proximité arrive à Mayotte. Un dispositif qui doit permettre d'accélérer et d'accentuer la digitalisation des entreprises...

Souhaitant poursuivre son développement à Mayotte, Orange a fait des efforts de couverture, noué des partenariats et a même créé une marque spécifique au territoire. L’entreprise en a fait la présentation, ce jeudi 12 mai, à la chambre de commerce et d’industrie de Mayotte, à Mamoudzou.

« Orange décline sa raison d’être en raison d’agir pour les Mahorais », annonce l’opérateur, lors de son point presse, ce jeudi à Mamoudzou. Celui-ci se targue que « 99% de la population mahoraise bénéficie déjà d’une couverture 4G /4G++ et peut donc accéder à l’internet mobile ». En effet, Orange ne cesse d’accroître son réseau mobile avec l’installation de cinq à sept nouvelles antennes cette année et sans doute autant en 2023. Comme celle de Bandrélé ou plus récemment à Poroani qui visent à optimiser son réseau et permettre de meilleurs débits.

En plus, la société s’associe à des acteurs et projets locaux qui combattent la fracture numérique. Par exemple, la fondation Orange soutient le Park-numérique, une association qui œuvre à la formation des jeunes dans le domaine de la programmation et la robotique Elle les finance pour qu’ils soient en état de s’offrir un certain nombre de matériels. En outre, elle souhaite également encourager et partager la passion du sport en accompagnant financièrement la ligue mahoraise de football, à travers de nouveaux équipements. Tout ça en mettant en place des actions de sensibilisation aux dangers des écrans ou de cyber-harcèlement.

L’entreprise de télécommunications est aussi connue comme l’une des principaux partenaires depuis plus de sept ans de l’une des plus grandes traditions mahoraises : la course de pneus. Pendant la crise sanitaire, en 2019, la compétition a même été digitalisée avec la création d’un jeu-vidéo sur mobile. Orange a également intégré des talents mahorais, lors de sa réalisation, tels que Sirel976 ou Komo le musicien qui a signé la bande sonore du jeu. Concernant la musique justement, l’opérateur lancera avec Mayotte la 1ère la saison 2 de BigBanga le 15 mai, ce célèbre challenge s’adresse aux talents mahorais. Ils leur donnent l’opportunité d’exprimer leur capacité et de se produire via une plateforme digitale.

Une marque propre à Mayotte

L’île fait l’objet d’une attention particulière aussi par une nouvelle campagne de communication. Pour la première fois, Orange a souhaité développer une marque en essayant de s’adapter aux spécificités du territoire.  « Il y a quelques années de cela, Orange était le dernier opérateur de Mayotte, même en termes d’image. Celle-ci s’est améliorée et leurs efforts ont été reconnus par l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse). Aujourd’hui, l’opérateur est positionné comme un acteur numéro 1 des réseaux », soutient Thomas Lauret, qui assure la communication pour Orange, ce jeudi. Depuis quelque temps, les panneaux #Wassnawass (« Tous ensemble ») ont fleuri partout sur l’île. La création de cette nouvelle marque reprenant une expression shimahoraise doit permettre d’être plus proche des Mahorais, de leurs besoins, de leurs usages et de leur culture. « Wassnawass, c’est plus qu’un slogan. C’est un peu la ligne de conduite au niveau local d’Orange, d’être intégré et travailler pour la société mahoraise », affirme le chargé de communication. Une autre nouveauté sur Mayotte est également l’ouverture d’un service client désormais disponible en shimahorais, une opération similaire à un projet développer à La Réunion appelé « Noulé ansamb ». « # Wassnawass est une manière de montrer l’engagement d’Orange sur l’île, un engagement qui va continuer », poursuit-il.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1094

Le journal des jeunes

À la Une

Incendie au collège de Dzoumogné : les épreuves du brevet seront déplacées au lycée professionnel

Après l’incendie qui a ravagé le collège de Dzoumogné, ce dimanche 23 juin, la piste criminelle est privilégiée (voir encadré). L’établissement étant fermé jusqu’à...

Le personnel du dispensaire de Kahani en droit de retrait ce lundi

Depuis ce lundi matin, le personnel du dispensaire de Kahani, dans la commune de Ouangani, est en droit de retrait. Ils sont actuellement environ...

L’usine sucrière d’Hajangoua vers des travaux en 2025

En 2022, l’ancienne usine sucrière d’Hanjagoua, dans la commune de Dembéni, a été sélectionnée par la mission Bern. La subvention pourtant obtenue depuis, les...

« Le clandestin à Mayotte ne doit avoir qu’une seule certitude, celle d’être renvoyé »

Circonscription sud. Manon Moreno (Reconquête) fait ses premiers en politique à l’occasion des élections législatives qui auront lieu les 30 juin et 7 juillet...

« Restaurer la sécurité par la reconquête des territoires perdus »

Circonscription sud. Candidat à sa propre succession dans la seconde circonscription législative de Mayotte, Mansour Kamardine compte « couper toutes les pompes aspirantes de l’immigration...