test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Mayotte se dote de son premier data center

À lire également

10 millions d’euros pour le premier datacenter de Mayotte… et les emplois de demain !

ITH Datacenter, l’hôtel de serveurs de proximité, porté par Feyçoil Mouhoussoune, doit permettre aux porteurs de projet d’héberger leurs données en toute sécurité. Et...

L’espace citoyen, le nouveau dispositif pour faciliter la vie des habitants de Mamoudzou

Ce lundi 22 novembre avait lieu sur la place de la République le lancement officiel de l’espace citoyen de Mamoudzou. À l’heure du numérique,...

Mayotte : Participez à la course de pneus… depuis votre canapé

Crise Covid oblige, la 37ème édition de la course de pneus ne s'est pas déroulée comme à l'accoutumée. Mais l'agence Angalia, organisatrice de l'événement,...

MaVilleMonShopping, une plateforme pour accroître la visibilité des entreprises mahoraises sur Internet

La plateforme de e-commerce dédiée au commerce de proximité arrive à Mayotte. Un dispositif qui doit permettre d'accélérer et d'accentuer la digitalisation des entreprises...

Une trentaine de collectivités et de sociétés mahoraises hébergent désormais leurs données dans le premier data center du territoire, porté par la société ITH. Dix millions d’euros ont été investis dans ce projet.

« Ce data center est une première brique, à terme on peut envisager que Mayotte devienne une place forte du numérique dans l’océan Indien », estime Antoine Darodes, directeur du département investissements « transition numérique » de la Banque des territoires. Cette direction de la Caisse des dépôts, qui accompagne les acteurs territoriaux dans l’élaboration et le déploiement de leurs projets d’avenir, vient d’investir aux côtés de Feyçoil Mouhoussoune pour créer le premier data center de Mayotte. Cet entrepreneur, qui a cumulé plus de 15 ans d’expérience dans les technologies de l’information et de la communication, est devenu président directeur général de la société ITH, créée pour l’occasion.

mayotte-dote-premier-data-center
Au total, le bâtiment compte 80 armoires et est rempli à 70 %.

Un taux de remplissage de 70%

Le bâtiment numérique, composé de 80 armoires et installé près du CHM, accueille déjà une trentaine de clients. Des structures publiques comme la mairie de Mamoudzou, le conseil départemental, le centre hospitalier, mais également des entreprises telles que la société immobilière de Mayotte (SIM), la société spécialisée dans le bâtiment et les travaux publics, Tetrama, ainsi que plusieurs PME. « Le taux de remplissage est actuellement de 70%. Une deuxième phase de commercialisation sera ensuite lancée d’ici le deuxième semestre 2023 pour remplir les armoires restantes », précise Feyçoil Mouhoussoune.

Pour ces acteurs publics et privés, l’intérêt est de mutualiser une infrastructure pour réduire les coûts d’hébergement de leurs données et de s’assurer que leurs systèmes d’informations est disponible en continue. « Même s’il y a des coupures de courant, nous avons installé des systèmes permettant au data center de fonctionner en toute autonomie », assure le PDG. Grâce à cette infrastructure, les établissements sécurisent également davantage leurs données et limitent les risques de cyberattaques. « Jusque là, chaque structure essayait dans son coin de sécuriser ses données et était confrontée à une vraie problématique d’hébergement. Ce data center répond donc à un véritable besoin », insiste Antoine Darodes.

Dix millions d’euros investis

La société ITH travaille sur ce projet depuis 2017. « Il fallait prouver la fiabilité technique du projet, mais également identifier du foncier disponible pour accueillir le bâtiment », souligne Feyçoil Mouhoussoune. L’entreprise a investit dix millions d’euros dans cette infrastructure. Un investissement soutenu par la Caisse des Dépôts, à hauteur d’1.35 million, par le conseil départemental, grâce à un ticket de 500.000 euros,  ainsi que par le fonds européen de développement régional qui a injecté 1.7 million d’euros dans ce projet. Ce budget a été complété par un emprunt auprès de l’agence française de développement et du Crédit Agricole. « Ce projet était essentiel pour le développement économique et numérique de Mayotte », souligne Antoine Darodes, qui précise qu’à terme, d’autres projets de ce type pourraient voir le jour.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1094

Le journal des jeunes

À la Une

Incendie au collège de Dzoumogné : les épreuves du brevet seront déplacées au lycée professionnel

Après l’incendie qui a ravagé le collège de Dzoumogné, ce dimanche 23 juin, la piste criminelle est privilégiée (voir encadré). L’établissement étant fermé jusqu’à...

Le personnel du dispensaire de Kahani en droit de retrait ce lundi

Depuis ce lundi matin, le personnel du dispensaire de Kahani, dans la commune de Ouangani, est en droit de retrait. Ils sont actuellement environ...

L’usine sucrière d’Hajangoua vers des travaux en 2025

En 2022, l’ancienne usine sucrière d’Hanjagoua, dans la commune de Dembéni, a été sélectionnée par la mission Bern. La subvention pourtant obtenue depuis, les...

« Le clandestin à Mayotte ne doit avoir qu’une seule certitude, celle d’être renvoyé »

Circonscription sud. Manon Moreno (Reconquête) fait ses premiers en politique à l’occasion des élections législatives qui auront lieu les 30 juin et 7 juillet...

« Restaurer la sécurité par la reconquête des territoires perdus »

Circonscription sud. Candidat à sa propre succession dans la seconde circonscription législative de Mayotte, Mansour Kamardine compte « couper toutes les pompes aspirantes de l’immigration...