asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le collège de Kwalé confiné après l’agression d’un enseignant à l’extérieur

À lire également

Un groupe de randonneurs dépouillé au Mont Choungui

Une nouvelle agression s'est produite le vendredi 23 juillet à l'occasion de l'ascension du Mont Choungui. Si aucun blessé n'est à déplorer, l'organisateur de...

Violences à Miréréni-Combani : « Nous nous demandons si nous vivons en France ou en Afghanistan »

Depuis un an, les habitants de Miréréni et de Combani ne dorment plus sur leurs deux oreilles et se renvoient constamment la balle face...

Interpellation musclée à la barge : la nécessaire protection de l’identité des policiers à Mayotte

D’après le représentant syndical, Bacar Attoumani, les individus arrêtés ce mardi à la descente de la barge à Mamoudzou tentaient d’intimider un policier hors...

Les habitants du lotissement Sim de Kwalé montent au créneau

Suite aux violences survenues à Koungou fin février dernier, les habitants du lotissement Sim de Kwalé sont sur leurs gardes. En effet, le programme...

Des échauffourées entre des jeunes et les forces de l’ordre à Tsoundzou 1, dans la commune de Mamoudzou, ce vendredi 31 mai, ont entraîné l’agression d’un enseignant et le confinement du collège. Le blessé est depuis sorti des urgences.

Il était dans les alentours de midi, ce vendredi 31 mai, quand des jeunes ont commencé à s’attaquer aux forces de l’ordre présentes sur la route nationale à Tsoundzou 1, dans la commune de Mamoudzou. Un enseignant du collège de Kwalé, qui circulait en scooter à ce moment-là, a été blessé avec une barre de fer au niveau des côtes, visé par un jeune qui avait le visage caché, selon nos informations. Conduit aux urgences, il est finalement ressorti avant 18 heures mais présente toujours des douleurs aux côtes.

Après son agression, les échauffourées se sont rapprochées vers le collège. L’établissement n’aurait pas été visé selon le directeur de cabinet du rectorat de Mayotte, Benjamin Lazard-Peillon, mais « en peine zone de conflit », il a reçu des jets de pierres venant de jeunes, « réfugiés à l’arrière, dans la malavoune ». Ce qui a conduit à confiner les élèves. Dès 15 heures, ceux qui prennent le bus pour rentrer chez eux ont finalement pu partir. Et contrairement à mercredi 22 mai, au même endroit, « aucun bus n’a été visé ou caillassé », signale le directeur. Puis vers 16 heures environ, ce sont les enfants originaires de Tsoundzou qui ont pu sortir à pied.

« Une école doit rester une école »

« On va faire un point ce week-end pour un accueil spécifique lundi et mettre en place une cellule d’écoute pour les élèves et les enseignants », informe le représentant du rectorat. Depuis le droit de retrait exercé en décembre dernier par le personnel pour des faits de violence au sein de l’enceinte, « tous les travaux de sécurisation demandés ont été menés », tels que la réparation des clôtures.

« Mais les questionnements de sécurité perdurent, on ne sera jamais dans un lieu 100 % sécurisé parce que ce n’est pas une prison. Et une école doit rester une école », explique-t-il, renvoyant cependant au fait qu’il s’agit d’un « travail collectif » à mener entre les élus, le conseil départemental, les parents-relais, le rectorat et le collège. Quant à la construction d’un mur qui montrait plus haut et pourrait éviter les cailloux depuis les hauteurs notamment, le long du collège, comme à Kahani ? « Un mur peut protéger à l’intérieur, mais si on ne règle pas la situation de dehors, on sera toujours à l’extérieur d’une certaine façon. On ne peut tout régler uniquement par des travaux de sécurisation. Alors, on le fait en installant des caméras de vidéoprotection par exemple. »

Ce vendredi soir, aucun droit de retrait n’a été annoncé du côté du personnel du collège. Lundi, c’est aux abords du lycée de Sada que des caillassages ont éclaté. Plusieurs individus avaient même tenté de s’y introduire puis avant d’être repoussés par la gendarmerie.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Un bilan Mayotte Place nette « positif » selon le préfet

Ce mardi 16 juillet, le préfet a tenu une conférence de sécurité, en présence des élus mahorais, pour leur faire le compte-rendu de l’opération...

Dans l’attente de leurs papiers, des jeunes apprennent à créer un jeu vidéo

L’association Web Cup a animé la semaine dernière une formation de création de jeu vidéo au sein du Centre régional information jeunesse de Mayotte...

A Mlezi Maoré : « On a pu amortir les perturbations »

L’année 2023 a été compliquée chez Mlezi Maoré. Faute de financements, l’association qui œuvre dans le social et la santé a dû procéder à...

« Un contrôle interne insuffisant » de l’association Mlezi Maoré

La Chambre régionale des comptes a rendu public vendredi 12 juillet son rapport d’observations sur l’association Mlezi Maoré. Il souligne notamment un « contrôle interne...

Salime M’déré « a tout perdu »

Suite à l’arrêté du préfet de Mayotte du 25 juin dernier, portant démission d’office Salime M’déré a perdu son poste de premier vice-président du...