100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Trois interpellations, dont une incarcération, à la suite des violences à Koungou

À lire également

Interpellation musclée à la barge : la nécessaire protection de l’identité des policiers à Mayotte

D’après le représentant syndical, Bacar Attoumani, les individus arrêtés ce mardi à la descente de la barge à Mamoudzou tentaient d’intimider un policier hors...

Sécurité Deux gendarmes du GIGN blessés en intervention

Deux gendarmes du GIGN ont été victimes d’une violente agression en embuscade dimanche, par un groupe d’individus « sortis d’un fourré ».

Déferlement de violences à Dzoumogné, les jeunes connus des services de police

Les habitants de Dzoumogné ont assisté à un déferlement de violences ce mardi 24 novembre. Tout au long de la journée des bandes rivales...

Délinquance : Ils se faisaient appeler la bande de Gotam, 9 interpellations après les violences de Petite-Terre

Une cellule d’enquête surveille depuis décembre les agissements d’une bande du quartier de Cetam, en Petite-Terre. Depuis lundi, et après un week-end entaché de...

Le préfet Jean-François Colombet est revenu sur les événements du week-end dans le quartier Jamaïque de Koungou et a confirmé son intention de mener l’opération de destructions de cases en tôle, prévue le 9 mars.

Ils ne seront pas les plus forts.” Le ton, menaçant, est à la hauteur des scènes effroyables relayées ce week-end sur les réseaux sociaux. À la suite des “faits inqualifiables” survenus vendredi et samedi dans la commune de Koungou, le préfet de Mayotte Jean-François Colombet a adressé un avertissement aux “voyous” du quartier Jamaïque. “Nous allons démontrer que la force restera dans les mains de l’État de droit et non dans celle des barbares”, a assuré le locataire de la Case Rocher qui a aussi tenu à exprimer sa “compassion à l’égard des victimes de ces actes d’une rare sauvagerie”.

Le délégué du gouvernement a confirmé que l’opération de destruction de cases en tôle, décidée par arrêté préfectoral en vertu de la loi Élan, sera maintenue, “à la date et dans l’envergure prévues”. Et d’évoquer les coulées de boue, qui, on s’en souvient, avaient provoqué la mort d’une mère et de ses quatre enfants dans ce quartier insalubre en 2018. “Nous allons effacer ce quartier”, a insisté Jean-François Colombet.

 

Plusieurs opérations d’interpellations prévues

 

En amont de la destruction prévue le 9 mars, plusieurs opérations d’interpellations d’étrangers en situation irrégulière seront par ailleurs menées. Selon une source, le préfet s’est entretenu lundi matin avec les forces de l’ordre pour organiser ce vaste plan d’action.

De son côté, la gendarmerie a communiqué sur ces violences “d’un niveau exceptionnel menées par plusieurs dizaines de jeunes qui n’ont eu de cesse d’harceler les forces de l’ordre et de commettre des actes délinquants d’une grande gravité tant envers la population que ses biens”. Ses agents sont intervenus “avec tous (les) moyens terrestres et aériens pour libérer les axes entravés par des barricades enflammées, rétablir l’ordre public et secourir une famille dont l’appartement avait été incendié”, précise-t-on. Ce lundi, trois personnes avaient été interpellées et placées en garde à vue, dont l’une déjà envoyée en détention provisoire, d’après le communiqué.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°966

Le journal des jeunes

À la Une

Intersyndicale des taxis de Mayotte : « le Département prend le travail des chauffeurs de taxis »

Lassitude, incompréhension, colère… C’est dans cet état d’esprit que se trouvent les chauffeurs de taxis de Mayotte. Révoltés par un plan de transports interurbains...

Naissance/mortalité à Mayotte : l’année 2020, une exception à la règle

2020 se démarque par une baisse sensible des naissances. Un indicateur à prendre avec des pincettes puisque 2021 pourrait coïncider avec le franchissement de...

Journées européennes du patrimoine : 40 événements à Mayotte pour une 38ème édition encore sous la menace Covid

Pendant trois jours, la population aura l’occasion de découvrir les richesses du territoire à travers les nombreuses activités proposées par les collectivités et les...

Colocs ! : “Passer du tabou à libération de la parole en 13 minutes, c’est assez dingue”

Diffusée depuis le 6 septembre sur Mayotte La 1ère, la série Colocs ! alimente des débats parfois houleux sur les réseaux sociaux, après seulement...

1.2 million d’euros pour structurer le territoire et les clubs et relancer la pratique sportive

Le domaine du sport n’a pas été épargné par les conséquences de la crise sanitaire. En France, 30% des licenciés n’ont pas renouvelé leur...