100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

« Aucune agression enregistrée » au cours des sorties avec les gendarmes

À lire également

Un groupe de randonneurs dépouillé au Mont Choungui

Une nouvelle agression s'est produite le vendredi 23 juillet à l'occasion de l'ascension du Mont Choungui. Si aucun blessé n'est à déplorer, l'organisateur de...

Interpellation musclée à la barge : la nécessaire protection de l’identité des policiers à Mayotte

D’après le représentant syndical, Bacar Attoumani, les individus arrêtés ce mardi à la descente de la barge à Mamoudzou tentaient d’intimider un policier hors...

Les habitants du lotissement Sim de Kwalé montent au créneau

Suite aux violences survenues à Koungou fin février dernier, les habitants du lotissement Sim de Kwalé sont sur leurs gardes. En effet, le programme...

Violences à Miréréni-Combani : « Nous nous demandons si nous vivons en France ou en Afghanistan »

Depuis un an, les habitants de Miréréni et de Combani ne dorment plus sur leurs deux oreilles et se renvoient constamment la balle face...

Des chemins plus sûrs pendant les vacances, c’était l’objectif de l’opération « Matébézi ya Ounafassi », aux mois de juillet et d’août. Au final, les gendarmes de Mayotte ont accompagné plus de 7.000 personnes au cours de sorties annoncées à l’avance sur les réseaux sociaux.

La gendarmerie de Mayotte a lancé un dispositif novateur durant les mois de juillet et d’août, qui consistait à accompagner les promeneurs sur les sites touristiques. Une grande réussite qui devrait de nouveau voir le jour à l’occasion des prochaines vacances scolaires.

7.436. C’est le nombre de personnes qui se sont greffées aux sorties organisées avec les gendarmes de Mayotte. L’opération « Matébézi ya Ounafassi » s’est renouvelée chaque week-end, en juillet et août. À chaque fois, quatre rendez-vous étaient donnés sur la page Facebook de la gendarmerie de Mayotte pour le samedi et quatre autres pour le lendemain. Deux randonnées étaient parfois prévues sur le même site.

40.Une quarantaine de militaires issus de la réserve opérationnelle ont participé à l’opération destinée à sécuriser des sites touristiques souvent ciblés par des voleurs. Ils ont été envoyés sur des zones choisies en fonction des remontées d’information.

9.Sur l’île, neuf sites ont fait l’objet d’une attention particulière et donc étaient au programme de ces sorties. Sur Petite-Terre, plusieurs ont eu lieu au lac Dzani et sur les plages de Moya. Côté Grande-Terre, ce sont les plages de N’gouja, Soulou, Tanaraki et du Préfet qui ont bénéficié de ce dispositif. À l’intérieur de l’île, les monts Choungui et Bénara, ainsi que le chemin des crêtes de Bandrélé, étaient aussi concernés.

0.« L’opération a connu un franc succès, aucune agression n’ayant été enregistrée dans les sites pris en compte. Elle a permis à la population mahoraise non seulement de nouer le nécessaire lien de proximité avec les militaires de la gendarmerie, mais aussi de ré-investir les sites touristiques en étant sécurisée », rapporte la gendarmerie de Mayotte. Mobilisée dorénavant par la sécurisation des établissements scolaires. Elle annonce qu’elle souhaite réitérer ce type de missions pendant les prochaines vacances scolaires.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Intrusion au CHM : un homme de 29 ans et un mineur de 17 ans interpellés

La police de Mamoudzou a arrêté deux personnes suspectés de vol, ce jeudi 26 janvier. Ils seraient les auteurs du cambriolage du centre hospitalier...

Après un droit de retrait, ce vendredi matin, la barge reprend

Quelques chanceux ont réussi à prendre les premières barges du service des transports maritimes (STM), ce vendredi matin. Ensuite, à 7h, la rotation s'est...

La Cadéma désavoue le syndicat des Eaux de Mayotte

Au premier point abordé ce jeudi soir, en réunion de conseil, la Cadéma (communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou) avait décidé de mettre sa menace à...

Pamandzi ou Bouyouni, le choix se fera en 2023

Un nouveau dossier de présentation sur le projet de la piste longue à Mayotte vient d’être publié par la direction générale de l’aviation civile...

« Est-ce que je me vois à la télé ? » : état des lieux de l’audiovisuel mahorais

Le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement de Mayotte (CCEEM) a présenté, ce jeudi 26 janvier, son rapport intitulé « État de...