Free Porn

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Formation professionnelle : un état des lieux en cinq chiffres clés

À lire également

La réserve de la gendarmerie, l’atout pour anticiper l’insécurité à Mayotte

Lundi se tenait la cérémonie de clôture de la préparation militaire gendarmerie au lycée de Tsararano. Les dix-huit nouveaux réservistes vont ainsi renforcer les...

Ouverture imminente d’une école hôtelière de prestige à Mayotte

La prochaine rentrée scolaire 2021 sera marquée par l’ouverture d’un établissement hôtelier et de tourisme à Mayotte. Et ce n’est autre que la prestigieuse...

Portes ouvertes : à l’école de la mode de Mayotte, le quartier et la région marchent sur le podium

Vendredi et samedi avaient lieu les premières portes ouvertes de l’École régionale des métiers de la mode, à M’Gombani. Un baptême de feu réussi...

Ouverture du pôle formation de la CCI à Dembéni : déjà 35 jeunes sur la route de l’emploi

La Chambre de commerce et d’industrie, aux côtés du conseil départemental, du rectorat, de la mairie de Dembéni et du CUFR ont inauguré ce...

Le GIP Carif-Oref organisait ce mardi à Dembéni un séminaire pour présenter aux organismes de formation la photographie d’ensemble de leur secteur professionnel et de leur donner des pistes de réflexion. Cinq chiffres peuvent résumer à eux-seuls l’état de la formation professionnelle à Mayotte.

Ce mardi se déroulait la restitution des travaux de la phase 1 du Pacte ultramarin d’investissement dans les compétences (2019-2022). « L’idée est d’accompagner les organismes de formation dans la définition et le déploiement de leur stratégie de développement et leur stratégie commerciale », précise Youssouf Moussa, le directeur du GIP Carif-Oref de Mayotte. Si un long chemin reste encore à parcourir, notamment pour couvrir tous les secteurs d’activités dits prioritaires, l’état des lieux chiffré lors du séminaire permet d’envisager sereinement l’avenir de l’appareil de formation. Pêle-mêle.

97C’est le nombre d’organismes de formation que recense Mayotte au mois de juillet 2021. Parmi eux, 56 (58%) sont implantés à Mamoudzou. Koungou (7) et Tsingoni (6) complètent le podium. Des territoires comme Acoua, M’Tsangamouji, Bouéni et Kani-Kéli n’en comptent aucun. Pas moins de 459 actions de formation ouvertes ont été répertoriées sur le site Intercariforef.org. Si elles se répartissent sur différentes communes, telles que Ouangani (48), Tsingoni (33), Pamandzi (31), Bandraboua (28), Chirongui (24), l’essentiel de l’offre « tout public » se trouve à Mamoudzou (239). Les secteurs d’activité les plus représentés sont la restauration et l’alimentation, les services aux particuliers, l’aide sociale, le commerce, le transport et le bâtiment.

10C’est le nombre de centres de formation d’apprentis. En 2021, le Greta CFA, un regroupement d’établissements publics locaux d’enseignement, concentre près de la moitié (47%) de l’offre. Sur les 271 contrats d’apprentissage, 156 permettent de sortir avec un niveau 3 (dont CAP) en poche. La réparation d’automobiles, la construction, ainsi que la santé humaine et l’action sociale représentent plus de 50% des secteurs prisés.

19C’est en millions le budget consacré par le Département à la formation professionnelle en 2020, soit une évolution de 252% depuis 2018. Le programme régional de formation professionnel (4.7 millions), le dispositif d’aide individuelle vers l’emploi (787.000 euros), les formations professionnelles en mobilité (1.4 millions d’euros), les formations sanitaires et sociales (4 millions d’euros), et les dispositifs d’insertion professionnelle et les structures d’accompagnement (8.1 millions d’euros, soit 43% de la somme totale allouée) se partagent le gâteau.

13.795C’est le nombre de bénéficiaires en 2020 accompagnées par la collectivité vers l’insertion, notamment via des mesures d’accompagnement socio-professionnel des jeunes (6.344) et d’information jeunesse (5.125). À cela, il faut ajouter 2.062 personnes formées qui ont pu suivre les quatre autres dispositifs cités ci-dessus. Pami elles, les 299 personnes concernées par les formations sanitaires et sociales représentent un fort enjeu pour le 101ème département, en raison de la dépendance médicale forte vis-à-vis de l’extérieur et du taux de natalité très élevé. On retrouve principalement des infirmiers (103) et des éducateurs spécialisés (52).

14.648C’est le nombre de stagiaire qui ont pu bénéficier d’au moins une action de formation sur l’année 2020, dont 8.893 salariés d’employeurs privés et 5.870 demandeurs d’emploi. Sur l’ensemble des spécialités de formation, les plus dispensées sont le transport, la manutention, le magasinage (994), le développement des capacités d’orientation, d’insertion ou de réinsertion sociales et professionnelles (1.066), la santé (1.100), la sécurité des biens et des personnes, la police et la surveillance (1.256), les ressources humaines, la gestion du personnel et de l’emploi (1.382), et les formations générales (1.647). La majorité des formations dispensées ne vise pas un diplôme et apparaît comme professionnalisantes.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

Le branle-bas de combat au centre hospitalier

Le service des urgences du centre hospitalier de Mayotte (CHM) tourne avec quatre médecins de jours et trois médecins de nuit, se défend la...

Omar : « C’est chez moi ici, je ne partirai pas »

Des tôles déformées, des cendres et des trous encore fumants sont les restes du chalet d’Omar. L’exploitation de l’agriculteur de M’tsapéré, ciblée régulièrement par...

Musique traditionnelle et électro s’accordent au festival Kayamba

La sixième édition du festival de musique traditionnelle et électronique se déroulera du vendredi 31 mai au samedi 1er juin. Deux dates pour deux...

Les jeunes du RSMA sensibilisés aux violences contre les femmes

Le régiment du service militaire adapté (RSMA) de Mayotte a reçu, ce mardi 28 mai, la cinquième édition de la journée de lutte contre...

« On va partir et voyager autour de l’Europe »

Le mois de l’Europe est célébré pendant tout le mois de mai, dans l’ensemble des États membres afin de rendre hommage à la date...