100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

40000 followers sur facebook

L’association Nayma fête le retour de ses élèves en alternance

À lire également

La réserve de la gendarmerie, l’atout pour anticiper l’insécurité à Mayotte

Lundi se tenait la cérémonie de clôture de la préparation militaire gendarmerie au lycée de Tsararano. Les dix-huit nouveaux réservistes vont ainsi renforcer les...

Portes ouvertes : à l’école de la mode de Mayotte, le quartier et la région marchent sur le podium

Vendredi et samedi avaient lieu les premières portes ouvertes de l’École régionale des métiers de la mode, à M’Gombani. Un baptême de feu réussi...

La filière cosmétique à Mayotte se refait une beauté réglementaire

Les professionnels qui souhaitent s’investir dans les produits cosmétiques ont été conviés à une matinée de formation le 26 novembre à la Chambre de...

Ouverture imminente d’une école hôtelière de prestige à Mayotte

La prochaine rentrée scolaire 2021 sera marquée par l’ouverture d’un établissement hôtelier et de tourisme à Mayotte. Et ce n’est autre que la prestigieuse...

En novembre dernier, l’association Nayma et ses partenaires lançaient deux filières inédites à Mayotte de BTS en alternance. L’un en comptabilité et gestion, l’autre en prestations sanitaires et sociales. Après quatre mois de formation sur les bancs du campus Akor Alternance à Paris, les 28 jeunes mahorais retrouvent leur île pour poursuivre leur cursus en entreprise.

Rassemblés à la MJC de Sada, Ahamadi Hafardine, Djay Benyzak et leurs camarades fêtent leur retour sur l’île aux parfums et le début de leur nouvelle aventure professionnelle. Arrivés sur le territoire le 12 mars, les étudiants étaient déjà à pied d’œuvre deux jours plus tard dans leurs entreprises. Un “rendez-vous avec leur avenir”, comme le décrit la présidente de l’association Nayma, Hidahya Mahafidhou, et une chance que les élèves ne comptent pas laisser passer.

Entre métropole et Mayotte

“Dès que nous avons vu l’offre de formation sur Facebook, nous avons directement postulé”, rembobinent les étudiants très enthousiastes. Il faut dire que la proposition est alléchante. Payés pendant leurs deux années d’études, les élèves bénéficient à la fois d’un enseignement théorique et pratique avec un cursus partagé entre salles de classe et immersion en entreprise. De quoi développer un large panel de compétences et acquérir l’expérience professionnelle qui fait bien souvent défaut aux jeunes diplômés lorsqu’ils recherchent un emploi.

association-nayma-fete-retour-eleves-alternance

Trouver sa voie

“J’ai longtemps travaillé dans la logistique et j’ai réalisé que ce domaine n’était pas fait pour moi”, affirme Djay Benyzak. Pour celui qui se décrit comme sociable et altruiste, le BTS services et prestations des secteurs sanitaire et social est apparu comme une évidence. “Le social a toujours été en moi, mais je ne le voyais pas”, sourit le jeune sadois. Ravi de rentrer à Mayotte et de pouvoir travailler dans la mairie de sa commune, il se voit déjà apporter son aide aux jeunes qui, comme lui, cherchent une orientation.

association-nayma-fete-retour-eleves-alternance

À ses côtés, Ahamadi Hafardine, tire les mêmes conclusions de ses quatre premiers mois de BTS comptabilité et gestion. “La comptabilité est un domaine qui me tient à cœur depuis le collège”, confie l’alternant au sein de la structure Bon Accueil de Miréréni. Titulaire d’un baccalauréat professionnel dans cette filière, il n’avait pas réussi jusqu’à présent à intégrer de formation en alternance. “J’ai vécu dix ans en métropole alors les quelques mois de cours là-bas ne m’ont pas dépaysé. En revanche, depuis avril 2021, je suis installé à Iloni et je suis ravie de voir mon avenir se dessiner à Mayotte”, affirme-t-il. ”Aujourd’hui, je peux dire que j’ai trouvé ma voie.”

Un pari sur l’avenir

Beaucoup d’ondes positives donc et d’espoir pour ces Mahorais qui grâce au travail du pôle formation de l’association Nayma et ses partenaires pourront apporter leurs compétences au profit du territoire. Une promesse et un vœu formulé par la présidente de la structure associative : “Je vous souhaite d’exceller et de vous épanouir dans ce que vous faites pour votre développement personnel, mais aussi celui de Mayotte.” De quoi motiver les troupes et on l’espère leur permettre d’obtenir un emploi à la suite de leur formation.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1006

Le journal des jeunes

chab-journal-des-jeunes-5

À la Une

Développement de Mayotte : « un défaut d’organisation lié à un défaut de collaboration »

Le rapport public thématique de la Cour des comptes et de la chambre régionale des comptes sur les plans de développement pour Mayotte a...

« Je pense que le regard du monde pourrait se tourner vers Mayotte »

Les relations entre l’île de Madagascar et sa voisine mahoraise continuent de se renforcer avec l’organisation des Ateliers de la coopération, ce jeudi. Une...

Yes Ko Green, premier festival éco-responsable à Mayotte

Le premier festival éco-musical gratuit et ouvert à tous est organisé ce samedi 2 juillet de 9h à 19h au M'haju à Bandrélé. Une...

Les séniors à la découverte des archives départementales de Mayotte

Le conseil départemental et le centre communal d’action sociale de Mamoudzou ont organisé ce jeudi 30 juin une visite des archives départementales pour les...

Une fête de fin d’année pour faire parler de l’école primaire Doujani 2

L’école primaire Doujani 2 a organisé une grande fête de fin d’année ce jeudi 30 juin avec l’ensemble de ses élèves. C’est sous un...