100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Tout juste inauguré, le plateau sportif de Kawéni vandalisé

À lire également

À Mayotte, deux mourengué dégénèrent en simultané

Comme un goût de déjà-vu. Dans la nuit de mardi à mercredi, à M'tsapéré, les forces de l’ordre qui tentaient de disperser les participants d’un mourengué ont finalement été attaquées sur le remblai. Quelques heures plus tôt, la même scène se jouait à Combani.

Plusieurs jeunes tuent un père de famille à M’tsapéré

Au moins une dizaine de jeunes ont molesté à mort un homme de 35 ans ce lundi soir à M'tsapéré. Un premier suspect aurait déjà été identifié comme meneur. Ce jeune majeur est un délinquant notoire, puisqu'il avait déjà été enfermé à Majicavo pour des faits de violences.  

Un quartier en feu à Trévani, Mayotte

C’est une vraie scène de guérilla qui s’est déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi à Trévani. Le quartier appelé Troca était en feu. L’incendie a volontairement été déclenché par une quarantaine de jeunes. Aucun blessé n’est à déplorer, mais des familles se retrouvent sans domicile. 

Drame à Hamjago : La crainte de représailles inquiète les habitants

Après un regain de violences le week-end dernier, un nouvel affrontement entre bandes rivales s’est tenu, mardi en pleine journée, à Hamjago. Un événement qui aurait, selon les habitants, provoqué la crise cardiaque d’une commerçante, décédée en tentant de sauver un jeune en train de se faire agresser. Un scénario différent de celui relaté par les forces de l’ordre, mais qui laisse toutefois craindre une possible riposte.

Le plateau de Kawéni, inauguré le 26 décembre, a déjà été sévèrement endommagé. La ville de Mamoudzou a organisé, ce mercredi soir, une réunion d’urgence pour discuter de la situation et de la possibilité de fermer temporairement l’enceinte. Une plainte a été déposée.

Le nouveau site sportif de Kawéni, ouvert à tous et officiellement livré le 26 décembre, a subi d’importantes détériorations dans la nuit de mardi à mercredi. L’un des paniers de basketball latéraux a été renversé, sa structure dessoudée du sol. Le portail d’accès métallique a été retrouvé à terre, sorti de sa butée ; l’armoire électrique – qui pilote le dispositif d’éclairage et la descente des deux panneaux de basketball principaux – a été forcée et vandalisée. En réponse, la Ville de Mamoudzou a tenu une réunion sur les lieux ce mercredi soir, en présence du maire Ambdilwahedou Soumaïla, des services techniques, et des associations et clubs sportifs de Kaweni. « On ne va pas se laisser décourager par quelques voyoux ! Je vous demande de continuer à être aux côtés des jeunes », déclame-t-il à l’attention de l’auditoire réuni en urgence.

Pour l’heure, la question d’une fermeture complète de l’enceinte se pose : « l’armoire électrique vandalisée, ça peut vite être délicat en termes de sécurité », justifie le maire, dans l’attente de l’état des lieux de ses services techniques. L’estimation des dégâts sera réalisée « dans les deux ou trois prochains jours », assure-t-il, pour permettre une remise en état rapide.

Un nouvel équipement à importer

Face à l’élu, les représentants des clubs qui utilisent le plateau sportif pour leurs matchs et entraînements s’inquiètent des délais de réparation. « Rien que dans notre club, nous sommes dix équipes. L’urgence est là. Quand pourrions-nous récupérer les équipements ? », interroge Mdéré Ali, président du club de basketball de l’Étoile bleue de Kawéni, qui voit disparaître avec cet acte de vandalisme les trois derniers paniers qui étaient encore utilisables. « Ces équipements ne sont pas produits sur l’île. Je peux signer le bon de commande dès demain s’il le faut », assure le maire. « Mais s’il faut faire venir les paniers de métropole ou de la Réunion, on est dépendants des délais de livraison maritime. Nous ferons le plus vite possible. » En attendant, des dispositions devront être prises pour délocaliser les matchs de compétition dans d’autres structures de la commune.

« On va continuer de faire ce qu’on a à faire ! Un tel acte de vandalisme ne nous empêchera pas d’investir pour la jeunesse ! », appuie le premier magistrat de la ville, en rappelant qu’une étude complémentaire doit être menée pour doter l’infrastructure de vestiaires. Une plainte a été déposée par la mairie. La caméra de surveillance située à proximité du portail dégondé livrera peut-être l’identité des malfrats… « Il me semble qu’elle est hors service », soupire l’un des agents municipaux.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1029

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Réforme des retraites : les grévistes mobilisés à Mamoudzou

Les rangs étaient un peu plus clairsemés que lors des précédents rassemblements. Environ 150 personnes se sont réunies ce mardi matin sur le parvis...

Concours d’informatique : des élèves de M’gombani au top niveau national

Participants au concours « Castor informatique », plusieurs élèves de sixième du collège Halidi Selemani de M’gombani, à Mamoudzou, ont obtenu d’excellents résultats, les plaçant parmi...

Hervé Madiec : « la règlementation a beaucoup changé ces dernières années »

Présent à Mayotte sous les dénominations Star Mayotte et Star « Urahafu », le groupe Suez y est le principal acteur du recyclage et de la...

Idris déploie ses ailes à la Marine nationale

Âgé de 27 ans, Idris se passionne pour l’aviation depuis l’adolescence. Et il a tout fait pour vivre de sa passion alors que rien...

Catégorie entraîneur de l’année

Magdalena Alliaud – 29 ans – Rugby Despérados Rugby Club M’tsapéré / Comité Territorial de Rugby de Mayotte Magdalena Alliaud est de ces rares entraîneuses féminines...