L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Le cabinet dentaire de Chiconi braqué par six personnes cagoulées

À lire également

À Mayotte, deux mourengué dégénèrent en simultané

Comme un goût de déjà-vu. Dans la nuit de mardi à mercredi, à M'tsapéré, les forces de l’ordre qui tentaient de disperser les participants d’un mourengué ont finalement été attaquées sur le remblai. Quelques heures plus tôt, la même scène se jouait à Combani.

Plusieurs jeunes tuent un père de famille à M’tsapéré

Au moins une dizaine de jeunes ont molesté à mort un homme de 35 ans ce lundi soir à M'tsapéré. Un premier suspect aurait déjà été identifié comme meneur. Ce jeune majeur est un délinquant notoire, puisqu'il avait déjà été enfermé à Majicavo pour des faits de violences.  

Un quartier en feu à Trévani, Mayotte

C’est une vraie scène de guérilla qui s’est déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi à Trévani. Le quartier appelé Troca était en feu. L’incendie a volontairement été déclenché par une quarantaine de jeunes. Aucun blessé n’est à déplorer, mais des familles se retrouvent sans domicile. 

Drame à Hamjago : La crainte de représailles inquiète les habitants

Après un regain de violences le week-end dernier, un nouvel affrontement entre bandes rivales s’est tenu, mardi en pleine journée, à Hamjago. Un événement qui aurait, selon les habitants, provoqué la crise cardiaque d’une commerçante, décédée en tentant de sauver un jeune en train de se faire agresser. Un scénario différent de celui relaté par les forces de l’ordre, mais qui laisse toutefois craindre une possible riposte.

Alors que quatre patients étaient dans la salle d’attente du cabinet dentaire de Chiconi, six personnes cagoulées et armées se sont introduites pour dérober la caisse et le sac d’une victime, ce mercredi 2 novembre 2022. Trois patients ont reçu des coups de machettes. Ils ne sont pas gravement blessés.

Ce mercredi 2 novembre, aux alentours de 9h30, six personnes cagoulées se sont introduites dans le cabinet dentaire de Chiconi. Quatre patients étaient alors en salle d’attente et un cinquième en soin dans un cabinet. C’est une femme qui sortait de l’établissement qui a donné l’alerte. « Elle s’est mise à crier en voyant arriver les six personnes cagoulées, en combinaison blanche, qui couraient vers elle avec des machettes », assure Gabrielle Trinqué, chirurgien-dentiste qui exerce dans l’établissement aux côtés de deux autres chirurgiens et de trois assistantes.

cabinet-dentaire-chiconi-braque-six-personnes-cagoulees
Le cabinet sera fermé au moins toute la semaine. Les praticiens ne savent pas s’il rouvrira.

Des coups de machette à trois patients

Les agresseurs auraient donné des coups à trois patients dans la salle d’attente. Parmi eux : une jeune fille de 11 ans, une femme âgée d’une trentaine d’années, qui se serait fait voler son sac à main et un homme d’environ 40 ans. Aucun d’entre eux ne souffre de blessures graves. Les voleurs auraient également dérobé la caisse, qui comptait 350 € en liquide.

La praticienne Gabrielle Trinqué, se trouvait à l’accueil. « J’ai eu le temps de me réfugier dans un des cabinets », confie-t-elle. Les gendarmes de Sada et les pompiers ont été alertés, ils se sont déplacés mais n’ont, pour le moment, pas interpellé les auteurs des faits.

Seulement neuf dentistes libéraux sur l’île

Les soignants ont pris la décision de fermer le cabinet temporairement. « Il sera fermé au moins toute la semaine », précise Frédéric Peltier, chirurgien-dentiste, qui s’est installé à Chiconi il y a deux ans. Pour l’heure, le praticien ne sait pas s’il rouvrira son établissement.

Mayotte compterait, au total, neuf chirurgiens-dentistes libéraux. La fermeture de ce cabinet entraînerait donc la disparition d’un tiers de ces soignants. « Nous savons que si l’on part c’est un drame, mais nous avons peur que cela se reproduise », insiste Gabrielle Trinqué.

Les agressions envers les soignants seraient rares sur le territoire. Mais le Conseil de l’ordre des chirurgiens-dentistes de La Réunion et de Mayotte note une augmentation des cambriolages et des violences ces derniers mois.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1090

Le journal des jeunes

À la Une

« Place nette » : un chantier d’embarcations illégales démantelé

L’opération « Place nette » continue à Mayotte. Cette semaine, une action coordonnée entre les services de l’État et la gendarmerie nationale a été menée cette...

De nouveaux cas de choléra détectés à Passamaïnty

Village qui a connu le premier cas de choléra recensé sur le territoire mahorais à la mi-mars, Passamaïnty compte cinq nouveaux cas autochtones, indique...

Assises : Des jumeaux accusés d’une tentative de meurtre à la hache pour un vélo

En février 2021, un jeune homme de 17 ans a reçu un coup de hache à la gorge à Pamandzi, pour une histoire de...

Trail du Caméléon : Pour Moustafa Maouinda, « courir, c’est un médicament »

Le club d’athlétisme de Mamoudzou (Cam) et la mairie de Mamoudzou lancent la quatrième édition du trail du Caméléon, ce dimanche 26 mai. Moustafa...

« Le festival de Cannes de Mayotte côté théâtre »

Pour sa septième édition, le festival de théâtre lycéen Baobab a été inauguré, ce mercredi 22 mai, au lycée des Lumières à Kawéni. Des...