test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Sportif de l’année 2023 : La quinzième édition a consacré le top du sport mahorais

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Catégorie Entreprise dynamique : Sublime Institut

C’est un salon d’esthétique pas comme les autres. Sublime institut traite en profondeur les problèmes de peau, sur le visage mais également sur le...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Miss Excellence France 2021, Larissa Salim Bé a ramené la couronne à la maison

Son retour à Mayotte était très attendu. Larissa Salim Bé, fraîchement élue Miss Excellence France 2021, est rentrée sur son île natale ce mercredi...

Du suspens, des grosses surprises, des récompenses et beaucoup de satisfaction ont marqué la quinzième édition des trophées Sportif de l’année, ce samedi soir, dans les locaux de Mayotte La 1ère. L’événement prend de l’ampleur d’année en année grâce à la Somapresse, Mayotte La 1ère, et des partenaires plus que jamais engagés pour pérenniser une action favorisant la cohésion, la paix sociale et la stabilité à Mayotte à travers le sport.

L’handballeur Hamidouni Ambdillah n’en revient pas. C’est pourtant bien lui que les internautes et le jury de ces quinzièmes trophées sportifs de Mayotte ont choisi d’élire sportif de l’année, ce samedi soir. « Franchement, je ne m’y attendais absolument pas. Je suis très ému parce que j’étais juste venu ici dans l’intention de passer un bon moment, une belle soirée avec ma famille, et j’ai même dit à ma sœur en arrivant ici à Mayotte La 1ère que nous étions de simples spectateurs », confie le jeune sportif originaire de Bandrélé, au milieu des robes de soirée, smokings, belles chemises et autres coiffures soignées de la soirée festive coorganisée par Mayotte La 1ère  et la Somapresse. Retransmis en direct à la télévision après le journal du soir en shimaoré (et sur les réseaux sociaux), l’événement était présenté par le duo de choc Papinot Zaïdani et Aminat « Youmna » Ouildamedine. Outre les dirigeants des deux médias organisateurs de l’événement, des personnalités politiques et différents corps de la société civile et du monde sportif de l’île avait fait le déplacement pour assister à la récompense des quatorze acteurs (des sportifs, des entraîneurs, des managers de clubs). Il y a eu également des moments d’intense émotion, de la part des lauréats, mais aussi de leurs accompagnateurs ou représentants. Lauréat dans la catégorie sport et santé, Bacari Maoulana, directeur des opérations à Profession Sport et Loisirs, une structure qui met à la disposition des éducateurs sportifs sur l’ensemble du territoire sur différentes thématiques, ne cachait pas que le trophée « est une surprise pour nous, mais pas totalement parce que nous avons été maintes fois nominés auparavant pour avoir valorisé d’autres structures à travers la mise à disposition de nos éducateurs spécialisés ».

Arbitre et coach de l’équipe féminine du BC M’tsapéré, Roihamatou « Lida » Saindou est enchantée de recevoir cette année le trophée dédié à sa catégorie. « C’est vraiment un grand plaisir d’être récompensé car c’est à la fois une reconnaissance et une mise en avant de tout le travail acharné réalisé depuis 2011. Cette récompense est un encouragement pour nous et les autres jeunes filles à poursuivre ce travail d’arbitrage sportive qui n’est pas que masculin. Ce trophée, je l’attribue à mon tour à mon club et à la ligue de basket de Mayotte, c’est grâce aux formations qu’ils m’ont payé que je suis là ce soir », fait-elle valoir. Autres filles s’étant distinguées en 2023, l’ASC Tsingoni a réalisé des performances extraordinaires devenant vainqueures de la coupe de Mayotte, championnes de Mayotte et vainqueures du trophée des Champions. « L’équipe mérite amplement ce trophée après la belle prestation réalisée à l’occasion du déplacement de Tsingoni aux finalités nationale 3 à Créteil, en métropole. Les filles ont remporté le premier match de cette compétition justifiant ainsi la récompense de ce soir », confirme Badirou Abdou.

« Valoriser tous ceux qui évoluent dans ce milieu »

Toufaïli Andjilani, directeur de Mayotte La 1ère, a fait part de sa fierté à accueillir cette quinzième édition dans les locaux de la télévision locale. « Sur un territoire comme le nôtre, le sport joue un rôle majeur dans la cohésion sociale. Nous devons continuer à encourager la jeunesse et le mouvement sportif à favoriser la stabilité et la paix sociale, y compris dans l’éducation de nos jeunes. Pour Mayotte La 1ère et France Télévisions, cet événement ne pouvait pas se tenir ailleurs qu’ici. En cette année olympique, pour notre pays, la place de ces trophées sportifs était ici et nous nous sommes fortement engagés en ce sens. » Le directeur a agréablement surpris le public durant cette soirée en annonçant le vœu de la chaîne de financer pour les années à venir un prix du bénévolat dans le cadre de ces trophées. Pour Mohamed « Soldat » El-Mounir Soidiki, directeur de la rédaction de Flash Infos et Mayotte Hebdo (Somapresse), « voilà 15 ans que nous avons mis en place cet événement afin de récompenser les sportifs, les dirigeants de clubs, les arbitres et tous ceux qui œuvrent dans les milieux sportifs. Cette initiative s’imposait parce qu’à Mayotte soulever une coupe est la seule récompense qu’on attribue aux sportifs. Donc mettre en avant ces trophées était à nos yeux un moyen de valoriser les jeunes, les sportifs et tous ceux qui évoluent dans ce milieu ».

Ambdilwahedou Soumaïla a eu l’honneur de remettre à plusieurs lauréats leurs précieux trophées, notamment celui du Sportif de l’année 2023. « Le sport est un élément important, notre commune a développé une vraie politique sportive sur son territoire, tant au niveau de la réhabilitation des équipements existants que dans la construction de nouveaux », rappelle le maire de Mamoudzou. « Notre engagement porte également sur plusieurs millions d’euros tous les ans consacrés aux différents mouvements sportifs d’une manière globale. Nous pensons qu’à travers le sport nous ferons grandir ce territoire de Mayotte qui en a grand besoin en ce moment. »

Les lauréats de la quinzième édition

Sportif de l’année : Ambdillah Hamidouni ; Sportive de l’année : Nasrane Bacar ; Prix spécial du jury : Ahamadi Moussa Saïd ; Mahopolitain de l’année : Warmed Omari ; Mahopolitaine de l’année : Auryane Abdourahim ; Entraîneur/éducateur de l’année : Djader Houdi ; Dirigeant de ligue ou de comité de l’année : M’bayé Bakar Ahamada ; Dirigeant club de l’année : Bounou Anli ; Espoir masculin : Keyliane Abdallah ; Espoir féminin : Dawiya Abdou ; Équipe masculine : Racing club Mamoudzou ; Équipe féminine : ASC Tsingoni ; Arbitre masculin : Nassime Soumaïla et Andhuime Attoumani ; Arbitre féminin : Roihama Saindou ; Sport santé : Profession sport et loisirs de Mayotte ; Sport handicap : Handicapables de Mayotte.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...