test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Retrouvez les lauréats et nos photos des dixièmes TME

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Catégorie Entreprise dynamique : Sublime Institut

C’est un salon d’esthétique pas comme les autres. Sublime institut traite en profondeur les problèmes de peau, sur le visage mais également sur le...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Miss Excellence France 2021, Larissa Salim Bé a ramené la couronne à la maison

Son retour à Mayotte était très attendu. Larissa Salim Bé, fraîchement élue Miss Excellence France 2021, est rentrée sur son île natale ce mercredi...

La cérémonie des dixièmes Trophées mahorais de l’entreprise (TME), ce vendredi 26 avril, au Mermoz à Mamoudzou, a fait la part belle aux femmes. Nadjlat Attoumani, Dahyati Mistoihi et Taambati Moussa (prix spécial du jury) ont ainsi été récompensées grâce aux votes des internautes et au jury, au cours de l’événement organisé par la Somapresse (société éditrice de Flash Infos et Mayotte Hebdo).

Jeune entreprise : Maison Surbon

retrouvez-les-laureats-et-nos-photos-des-dixiemes-tme

« Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont voté pour nous, c’est un grand honneur. On s’est connaître grâce à nos foulards qui ont la particularité d’être rigides à l’intérieur. On a voulu dynamiser une tradition chez nous, le rendre plus malléable, plus élégant. »

Entreprise dynamique : Maoré Jet

retrouvez-les-laureats-et-nos-photos-des-dixiemes-tme

« Je ne m’y attendais pas. Franchement, merci. Maoré Jet a commencé en 2018, on a traversé les crises, tous les problèmes, mais on se maintient. La preuve, c’est qu’aujourd’hui, on essaye d’innover un peu. En 2018, on avait un seul jet ski. Aujourd’hui, on en a sept, ainsi que des kayaks transparents, des flyboards. On ne s’arrête pas. » Oissioun Bahedja, gérant de l’entreprise

Entreprise innovante : Habit’Âme

retrouvez-les-laureats-et-nos-photos-des-dixiemes-tme

« On tient à dédier ce trophée à notre collègue Nadine Séon (N.D.L.R. disparue le 25 juin 2023). Merci d’avoir pensé à nous pour ce trophée. C’est encore plus fort pour nous parce que Nadine a participé à l’édition de l’année dernière. Habit’Âme, c’est la transformation des déchets plastiques à Mayotte. C’est de l’innovation, de l’insertion et de la formation des jeunes. » Chahine Mohamed, Galiane Lavisse et Hannah Dominique. Cette dernière rappelle qu’un numéro est toujours disponible pour tout renseignement sur la disparition de Nadine Séon : 06 39 95 97 87

Entreprise citoyenne : Mayan’Art studio

retrouvez-les-laureats-et-nos-photos-des-dixiemes-tme

« Depuis dix ans que je suis rentré à Mayotte, j’ai eu l’occasion de travailler avec beaucoup de monde. Ça fait plaisir de voir que le travail reconnu, on me le rend bien. Quand je suis revenu à Mayotte, c’est assez compliqué la photo. Alors qu’il y a beaucoup de choses à faire, je suis là et je ne m’ennuie pas. En développant la communication, on aide plein de sociétés plein d’associations dans leur visibilité. »

Toibrane Mogne Daho, créateur du studio

Trophée ESS : Saveurs et senteurs

retrouvez-les-laureats-et-nos-photos-des-dixiemes-tme

« Comme vous le savez, on a déjà remporté quatre médailles d’argent au Salon de l’agriculture à Paris. C’est la première fois qu’on gagne un prix localement. Au niveau des qualités, on est toujours présent. Au niveau des quantités, on a encore beaucoup de choses à faire encore. Ce n’est pas un trophée pour moi, c’est un trophée pour tous les planteurs de vanille à Mayotte. » Daouirou Siaka, producteur et président de l’association Saveurs et Senteurs

Bâtisseur de l’année : CCI (Technopôle)

retrouvez-les-laureats-et-nos-photos-des-dixiemes-tme

« Merci d’avoir voté pour la Technopole. Effectivement, c’est un projet de la CCI, mais qui est multi-partenarial. Nous n’aurons pas pu le faire sans la Caisse des dépôts, l’Europe, le Département, la Cadema, la commune de Dembéni et l’Université de Mayotte. C’est 3.000 m2 avec une partie hôtel d’entreprises, une partie incubateur, des ateliers. C’est vraiment pour accompagner les entreprises tout au long de leur vie. » Nadine Hafidou et Sophiata Souffou, secrétaire et vice-présidente de la CCI

Femme entrepreneure : Dahyati Mistoihi

retrouvez-les-laureats-et-nos-photos-des-dixiemes-tme

« Merci. A chaque fois de prestation et d’événement, c’est vous qui revenez vers mois et qui m’encouragez. Ce trophée, ce n’est pas le mien, c’est le vôtre. » Dahyati Mistoihi

Manager de l’année : Nadjlat Attoumani

retrouvez-les-laureats-et-nos-photos-des-dixiemes-tme

« On a créé Graines de sésame en 2014. On a une équipe de six personnes. On est une équipe dynamique, on met en valeur les plats locaux et la gastronomie française. Je souhaite tous ceux qui ont voté pour nous, nos chers clients qui viennent chez nous depuis dix ans. Merci à mon équipe parce que c’est grâce à eux. J’offre mon trophée à mon cuisinier qui est là depuis dix ans. » Nadjlat Attoumani, gérante de Graines de sésame

Prix spécial du jury : Taambati Moussa

retrouvez-les-laureats-et-nos-photos-des-dixiemes-tme

« Merci toutes et tous de m’avoir honoré. Merci à tous ceux qui m’ont offert ce trophée. Inch’allah. Marahaba. Je vous souhaite une très bonne soirée. » Taambati Moussa, agricultrice et gardienne du patrimoine mahorais

« Si on est là, c’est parce qu’on y croit encore »

Animée par Anli Begda, la soirée a réuni 250 personnes au Mermoz, le bar du centre-ville de Mamoudzou. Auteur d’un coup de gueule sur l’insécurité et la crise de l’eau, Laurent Canavate, le patron de la Somapresse, fustige « des choses qui seraient inacceptables ailleurs. On est là à 18 h et non plus à 20h parce que certains décident de nos horaires ». Créateur des TME il y a plus de dix ans, il rappelle que l’événement récompense ceux qui « font avancer Mayotte ». « Si on est là, c’est parce qu’on y croit encore », défend-il. Patrick Croissandeau, directeur de l’Iedom (Institut d’émission des départements d’outre-mer) a assuré l’introduction en faisant un panorama de l’économie mahoraise. « Je ne vous cache pas que l’année 2023 a été une année de turbulences, de décélération », rappelle-t-il, en évoquant l’opération Wuambushu ou la crise de l’eau. Il note quand même des signes positifs comme l’investissement qui continue d’augmenter, soulignant « l’engagement des chefs d’entreprise ». François-Xavier Bieuville, le préfet de Mayotte, a également voulu « souligner l’importance du monde économique dans le développement de Mayotte ». Pour lui, le développement économique « peut penser à autre chose que les problèmes du quotidien et vous les connaissez comme moi ». Le délégué du gouvernement a noté également la place de l’entreprenariat féminin dans ces dixièmes TME. « Je voudrais saluer toutes celles qui sont venues sur le podium ce soir. »

 

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1097

Le journal des jeunes

À la Une

Coupure d’eau ce dimanche 14 juillet pour les travaux du Caribus

Pour permettre la réalisation de travaux dans le cadre du Caribus, la Société mahoraise des eaux (SMAE) annonce la nécessité de procéder à une...

Les maires reprennent la main sur la Cadema

En élisant Moudjibou Saïdi et Ambdilwahedou Soumaïla en tant que président et premier vice-président de la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou, les élus communautaires tirent...

« Un lieu d’accueil pour écouter le malade et sa famille »

L’esprit était à la fête, ce jeudi 11 juillet, au centre hospitalier de Mayotte (CHM), une partie des équipes fêtait l’inauguration du Bureau des...

A Passamaïnty, l’excellence synonyme de nouveau complexe sportif

Un grand projet d’aménagement est prévu pour le village de Passamaïnty, situé dans la commune de Mamoudzou. Ce dernier vise à créer un complexe...

Les nouveaux infirmiers célèbrent leurs diplômes dans la joie

On peut croire à un manzaraka, il s’agit en réalité de la cérémonie de remise des diplômes des infirmières et infirmiers. L’Institut des études...