test

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Handicapable revient avec son tour de l’île en fauteuil roulant

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Catégorie Entreprise dynamique : Sublime Institut

C’est un salon d’esthétique pas comme les autres. Sublime institut traite en profondeur les problèmes de peau, sur le visage mais également sur le...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Miss Excellence France 2021, Larissa Salim Bé a ramené la couronne à la maison

Son retour à Mayotte était très attendu. Larissa Salim Bé, fraîchement élue Miss Excellence France 2021, est rentrée sur son île natale ce mercredi...

Ce samedi 21 octobre, le top départ de la troisième édition du tour de Mayotte en fauteuil roulant sera donné place Sicotram, à Chiconi. Outre l’objectif de réaliser le tour de l’île en fauteuil roulant et en kayak durant deux semaines, cette opération permet de sensibiliser la population sur les différents aspects du handicap et de lutter contre l’inaccessibilité.

handicapable-revient-avec-son-tour-de-lile-en-fauteuil-roulant
Ce 21 octobre, le top départ sera donné à la troisième édition du Tour de l’île en fauteuil roulant, après 2017 et 2019. (Image d’archives).

La troisième édition du tour de Mayotte en fauteuil roulant et en kayak, nouveauté de cette édition 2023, est organisé par l’association Handicapable de Mayotte (HDM). Cette année, ce tour aura lieu pendant 17 jours, du samedi 21 octobre au dimanche 5 novembre. Initiée en mars 2017, puis avec une deuxième édition en 2019, cette année, une quinzaine de personnes en situation de handicap participeront cette année. Lors de la conférence de presse de lancement, tenue ce lundi matin à Chiconi, le président d’honneur Mikdar M’dallah-Mari a tenu à remercier les personnes mobilisées, « grâce à vous, tout Mayotte va être informé du lancement de notre projet ».

Pourquoi organiser ce tour de Mayotte ?

L’objectif principal est d’effectuer le tour de l’île de Mayotte en fauteuil roulant et en kayak, afin de sensibiliser la population sur les différents aspects du handicap et de lutter contre l’inaccessibilité. « L’idée de faire le tour de Mayotte, c’est pour interpeller la population et les institutions sur le handicap et les droits des personnes en situation de handicap », explique Asmina Inssa, présidente d’Handicapable. Cette action a également pour motivation de renforcer les liens sociaux entre les valides et les personnes en situation d’handicap et aussi, permettre à ces personnes de pratiquer des activités physiques, afin d’être en bonne santé. « Les précédents tours de l’île ont fait sortir les personnes en situation de handicap de l’isolement », remarque la présidente.

Handicapable de Mayotte est « une association qui ne fait qu’une action dans une commune, mais qui mène des actions territoriales couvrant l’île entière. Donc on a besoin de tout le monde », rappelle Saïd Hassani, trésorier de l’association. Évoquant les besoins financiers pour réaliser ce projet, il admet qu’actuellement « nous n’avons même pas un quart de ce qu’on a demandé », pour un budget prévisionnel s’élevant à 71.000 euros.

Comment est mis en place un tel événement ?

Décalée pendant deux ans à la suite de la crise sanitaire, la troisième édition sera bien lancée en 2023, avec comme nouveauté, la possibilité de réaliser des étapes en kayak. « C’est un tour que l’on a repoussé, mais même avec le contexte des tours d’eau, on va s’adapter », confirme la présidente de l’association. Une organisation avec les communes est mise en place, pour mettre à disposition des structures, afin d’accueillir les participants pour la soirée et nuit. Cette année, la différence portera sur les communes où le soir d’arrivée, l’eau est coupée, « on repartira chez nous et on reviendra le matin pour continuer l’étape suivante », précise-t-elle.

Chaque jour, lors d’une arrivée dans un village ou point d’étape, « l’idée est d’échanger avec la municipalité et la population sur les difficultés des personnes en situation de handicap », complète Asmina Inssa. Les échanges avec les institutions permettent de connaitre leur engagement et leur projet de développement autour de l’accessibilité des bâtiments. « On espère voir des évolutions ! », lance cette dernière.

Quel est le parcours ?

Pour participer, « il n’y a pas de condition pour réaliser le tour », note la présidente. Toutefois, pour les personnes en situation de handicap souhaitant parcourir les étapes, des renseignements sont demandés. Le parcours de cette troisième édition prendra le départ de la place Sicotram de Chiconi le samedi 21 octobre, pour se rendre à Poroani (Chirongui). Ainsi, les participants parcourront près de 16 kms. Après, les participants descendront dans le sud, jusqu’à Kani-Keli, pour remonter par Bandrélé et ainsi rejoindre Mamoudzou par Tsararano. Un tour de Petite-Terre est également prévu le 29 octobre.

Ensuite, le trajet traversera Koungou pour se rendre jusqu’à Hamjago et redescendra par M’tsangamouji et Combani pour terminer sa boucle à Chiconi le 5 novembre, là où tout a commencé deux semaines plus tôt.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°1093

Le journal des jeunes

À la Une

Crise de l’eau : la non-conformité est levée pour Passamaïnty et Bouyouni ce mardi soir

Les contrôles sanitaires sur les unités de distribution d’eau potable de Bouyouni-est et Passamaïnty avaient conclu à une non-conformité de l’eau, il y a...

Élections législatives : Une bataille plus rude au sud avec huit candidats contre quatre au nord

Ils sont finalement douze à s’être inscrits auprès de la préfecture de Mayotte, la semaine dernière, pour se présenter devant les électeurs mahorais, les...

L’art donne vie au futur lycée de Longoni

Prévus jusqu’en 2025, les travaux du futur lycée des métiers du bâtiment de Longoni avancent. Pour marquer le coup, le chantier a ouvert, ce...

Des employeurs prêts à « casser les stéréotypes » sur le handicap

Alors que les entreprises de plus de vingt salariés doivent compter 6 % de travailleurs handicapés, à Mayotte, ce taux est de 0,7 %....

Kawéni 2 remporte “Questions pour une école championne”

Commencée en février, la compétition « Questions pour une école championne » s’est achevée mercredi dernier, avec la victoire d’une des équipes du collège Kawéni 2....