100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

La Chatouilleuse « Mouchoula » célébrée à Labattoir

À lire également

Larissa Salim Bé, une miss qui excelle

Elle a été élue le 31 octobre à Ouangani. Larissa Salim Bé est la nouvelle miss excellence Mayotte et a tout pour plaire. Elle...

Crêpage de chignon autour de l’événement Miss Mayotte

L’événement n’en finit plus de faire jaser. Alors que la prochaine Miss Mayotte sera élue le 7 novembre, une jeune association culturelle, Model Agency...

Miss Excellence France 2021, Larissa Salim Bé a ramené la couronne à la maison

Son retour à Mayotte était très attendu. Larissa Salim Bé, fraîchement élue Miss Excellence France 2021, est rentrée sur son île natale ce mercredi...

La future couronne de Miss Excellence visible en avant-première à Mzuri Sana

Le concours de Miss Excellence Mayotte 2020 se tient ce samedi au plateau de Ouangani. Six candidates – Larissa Salime Be, Lysiana Bacar, Hafna...

Un an seulement après sa mort, Labattoir et Mayotte, parents proches et anonymes, se sont retrouvés jeudi dernier pour rendre hommage à « Mouchoula ». Un moment poignant, à la fois emprunte d’un peu tristesse et de recueillement, mais aussi de bonhommie et de joie autour du souvenir d’un personnage sans son pareil.

C’est par un « chéingué » de souvenir (manifestation culturelle et cultuelle spécifique à Mayotte) que sa famille, soutenue par plusieurs associations locales, a rendu hommage, jeudi 11 novembre, à « Mouchoula », célèbre chatouilleuse (de la première génération) de Labattoir. Comme pour l’icône Zéna Mdéré, il y a une quinzaine de jours, les Mahorais sont venus par centaines, hommes et de femmes, pour communier ensemble autour du souvenir de la défunte qui intègre ainsi notre mémoire collective, pour sa participation au combat des femmes mahoraises en faveur de Mayotte française.

 

De son vrai nom, Mariama Moitroa, « Mouchoula » est décédée le 11 novembre 2021, à l’âge de 87 ans, et a eu droit à des funérailles remarquables ayant réunies de gens de divers horizons. Mère de trois enfants, elle avait rejoint très jeune les « sorodas » de Zéna Mdéré qui se révoltaient contre les injustices orchestrées contre la population de Mayotte par les autorités du Territoire d’Outre-mer des Comores. Des actions qui préfiguraient pour les Mahorais un sort funeste dans le futur état comorien alors en négociation entre Moroni et Paris. Audacieuse, dotée d’un verbe tranchée égal à sa personnalité particulière, « Mouchoula » était connue de toutes les générations qui gardent d’elle un souvenir indélébile. A sa manière, elle savait communiquer avec son auditoire selon les circonstances, garantissant toujours un rire général dans le public, ce qui ne l’empêchait pas d’être une foundi coranique très respectée.

« Je pense qu’elle voulait avoir tout le monde autour d’elle jusqu’à ses funérailles, c’est pour ça qu’elle s’est organisée pour nous quitter un 11 novembre, jour février », lance avec un clin d’œil affectueux, El-Harissou, l’aîné de ses petits-enfants. Chants religieux aux sons de tambours, danses féminines à la chorégraphie millimétrée ont rythmé tout au long de la journée cet hommage à la chatouilleuse de Labattoir.

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Intrusion au CHM : un homme de 29 ans et un mineur de 17 ans interpellés

La police de Mamoudzou a arrêté deux personnes suspectés de vol, ce jeudi 26 janvier. Ils seraient les auteurs du cambriolage du centre hospitalier...

Après un droit de retrait, ce vendredi matin, la barge reprend

Quelques chanceux ont réussi à prendre les premières barges du service des transports maritimes (STM), ce vendredi matin. Ensuite, à 7h, la rotation s'est...

La Cadéma désavoue le syndicat des Eaux de Mayotte

Au premier point abordé ce jeudi soir, en réunion de conseil, la Cadéma (communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou) avait décidé de mettre sa menace à...

Pamandzi ou Bouyouni, le choix se fera en 2023

Un nouveau dossier de présentation sur le projet de la piste longue à Mayotte vient d’être publié par la direction générale de l’aviation civile...

« Est-ce que je me vois à la télé ? » : état des lieux de l’audiovisuel mahorais

Le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement de Mayotte (CCEEM) a présenté, ce jeudi 26 janvier, son rapport intitulé « État de...