L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Votez !

Les volontaires jeunes cadets du RSMA au service des mangroves de Mayotte

Auteur:

Catégorie:

Ce jeudi 24 juin, les volontaires jeunes cadets du régiment du service militaire adapté (RSMA) de Mayotte étaient réunis dans la mangrove de Mtsapéré pour une matinée de nettoyage. L’occasion pour eux de participer au bien-être environnemental de leur île.

Quand il n’y en a plus, il y en a encore ! Ce jeudi 24 juin, ce sont les volontaires jeunes cadets du RSMA qui sont sur le terrain pour nettoyer la mangrove de Mtsapéré. À 9h, gants et sacs poubelles à la main, tous sont prêts à passer à l’action. Une première pour ces novices qui avouent n’avoir jamais participé aux nettoyages des mangroves de l’île aux parfums jusqu’alors.

volontaires-jeunes-cadets-rsma-service-mangroves-mayotte

Un à deux jours par mois pendant un an, les volontaires se retrouvent pour des ateliers d’insertion. L’objectif ? Permettre à des jeunes de moins de 18 ans souvent en situation de décrochage scolaire de mettre un pied dans le monde du travail. “Dans le cadre du dispositif volontaires jeunes cadets, dont Emmanuel Macron a été à l’initiative, les inscrits suivent une formation militaire, une remise à niveau, des séances de sport, une découverte de leur territoire par le biais de sorties, mais aussi des visites de structures institutionnelles comme la préfecture, la gendarmerie ou encore le Palais de Justice”, explique l’adjudant Suvelor. “Les treize jeunes que nous encadrons en ce moment sont très motivés. Nous nous investissons pour leur avenir et ils nous le rendent bien. À terme, certains reprendront leurs études et d’autres pourront intégrer le RSMA afin de prétendre à une formation professionnelle”, poursuit-il.

volontaires-jeunes-cadets-rsma-service-mangroves-mayotte

 

Une découverte de la “vie citoyenne

 

Ces ateliers m’ont permis de découvrir le monde du travail et la vie citoyenne”, témoigne Halidi, l’un de ces braves soldats de la mangrove. “Je me sens concerné par l’avenir de mon île et cela me fait mal de la voir comme ça. Je suis heureux de pouvoir contribuer à cette action aujourd’hui”, affirme-t-il. Même enthousiasme du côté d’Abdou Rahamane, heureux de pouvoir partager son expérience. “Au mois de septembre, nous avons suivi une formation militaire pour apprendre la discipline. Les ateliers sont très variés nous apprenons plein de choses. Bientôt nous partirons en métropole avec tous les volontaires jeunes cadets pour assister au défilé du 14 juillet.

Lorsque la marée titille les chevilles des uns et des autres vers 13h, il faut remonter les sacs et les déchets ramassés durant la matinée. Les jeunes quittent le site avec un sentiment de devoir accompli. En espérant que les lieux restent propres au moins jusqu’au lendemain…

Dans la même catégorie