L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

9000 mercis !

Les enfants font leurs « premières bulles au pays du corail »

Auteur:

Catégorie:

Musicale plage a accueilli, ce jeudi, la dixième édition de l’événement « Premières bulles au pays du corail », organisé par le Parc naturel marin de Mayotte. Cette opération a pour but de faire découvrir à une centaine de jeunes, qui ne partent pas en vacances, la richesse et la vulnérabilité du patrimoine naturel marin de l’île.

Cette journée avait pour objectif majeur de montrer la beauté du lagon au travers de différentes activités en mer, mais aussi d’expliquer l’impact potentiel des activités terrestres sur le monde marin. Une présentation de « tous les enjeux qu’il y a autour du milieu marin, de façon ludique et agréable, avec des ateliers », résume Guillaume Amirault, le directeur par intérim du Parc naturel marin de Mayotte. Pour le président du Parc, Abdou Dahalani, « sensibiliser un maximum de jeunes ne peut que favoriser la protection de cet environnement marin ».

Découvrir les menaces et les enjeux du monde marin

Une centaine d’enfants, issus des communes de Bandrélé, Chirongui et Dembéni ont pu participer à cette manifestation. Ce sont des jeunes de 12 à 18 ans, « que les communes choisissent et nous amènent, qui n’ont pas la chance de partir en vacances », complète-t-il. Curieux et avec l’envie d’apprendre et de développer leurs connaissances, les jeunes répartis en groupe, ont participé à chaque atelier proposé par la dizaine d’associations mobilisées pour l’occasion. Cétacés, oiseaux, eau et santé, déchets, corail, tortues ou encore le continuum terre-mer étaient les sujets abordés tout au long du parcours. Se tenaient également trois activités en mer : kayak, palmes-masque-tuba (PMT) pour découvrir le platier de Musicale plage et bien sûr, « l’événement phare, c’est le baptême de plongée pour chaque enfant », ajoute le directeur.

Donner envie d’approfondir le sujet

Afin d’inclure le maximum d’enfants aux activités en mer et pour permettre de lever les potentielles appréhensions liées à la baignade, les jeunes ont eu la possibilité d’effectuer quelques exercices nautiques. Une fois ces gestes validés par un maître-nageur, l’objectif était d’obtenir un « pass nautique » et de pratiquer, en toute sécurité, les activités. Grâce à cette mise à l’eau, le directeur par intérim espère que les participants retiendront que « la richesse de Mayotte est à terre évidemment, mais qu’elle est aussi sous l’eau et que ça leur donnera envie d’approfondir ces sujets-là ». Une chose est sûre, le baptême de plongée sur l’îlot Bambo a été très apprécié des jeunes. Enchantés d’avoir découvert le lagon, un des groupes, qui, à peine le pied sur le sable, s’est enthousiasmé en criant unanimes, « c’était trop bien ! »

Cette manifestation change de village chaque année, pour permettre au plus grand nombre d’enfants de « découvrir des choses qui ne peuvent imaginer ou soupçonner », lance Guillaume Amirault. Le Parc naturel marin de Mayotte ambitionne d’aller plus loin que ce qui est déjà existant. « On espère que l’on pourra nouer d’autres partenariats, pour avoir une plus grande diffusion auprès de la jeunesse », souhaite le président.

Dans la même catégorie