asd

L'ACTUALITÉ DE MAYOTTE 100 % NUMÉRIQUE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Les braconniers toujours aussi actifs à Saziley

Auteur:

Catégorie:

L’association des Naturalistes de Mayotte procède à des visites régulières de la plage de Saziley où les tortues pondent souvent leurs œufs. Ce samedi, une équipe a découvert un nouveau cas de braconnage sur l’arrière-plage de Kombo Bato (Majicavo 3), l’une des plages de la presqu’île. Le Remmat (Réseau échouage mahorais de mammifères marins et de tortues marines) a aussitôt été alerté. Selon l’association, l’animal n’a pas pu pondre, décrit le mode opératoire des braconniers. « Après avoir retourné la tortue sur le dos et l’avoir « ouverte » (souvent cette action est menée à vif, ou après avoir frappé la tête de la tortue pour éviter qu’elle se débatte), les braconniers ont dégagé les œufs et les viscères pour prélever la viande (quarante à cinquante kilogrammes sur une tortue verte) », détaille-t-elle.

Elle rappelle que le commerce est interdit et que les sanctions pour braconnage, détention et consommation de viande de tortue « peuvent aller jusqu’à trois ans de prison ferme et 150.000 euros d’amende ». « Si vous avez des informations permettant d’identifier des braconniers, des revendeurs ou des consommateurs, n’hésitez pas à prendre contact avec les services de police ou de gendarmerie. La grande majorité de la population ne consomme pas de viande de tortue. Le braconnage cessera quand les consommateurs seront appréhendés et déférés devant la justice », préviennent les Naturalistes de Mayotte.

Dans la même catégorie