Lagon au patrimoine mondial de l’Unesco - Opportunité ou contraintes ?

Lagon au patrimoine mondial de l’Unesco - Opportunité ou contraintes ?

Grande barrière de corail en Australie, parc national de Yellowstone aux États-Unis, îles Galápagos en Équateur, mais aussi la Grande muraille de Chine, la vieille ville de Jérusalem, ou encore le mont Saint-Michel : qu’il s’agisse de sites culturels ou naturels, la liste est longue et glorieuse. Sur le fond, incontestablement, notre lagon a ses chances. Ses nombreuses facettes sont vastes et émerveillent. Le comité du patrimoine de l’Unesco l’a d’ailleurs reconnu il y a quatre ans déjà, en déclarant que le lagon pourrait répondre à trois des quatre critères autorisant le classement d’un site naturel. Un seul est nécessaire. C’est la raison pour laquelle le feu est au vert, et que les travaux pour parvenir à cette inscription ont débuté il y a deux semaines. D’abord, il s’agit de faire classer nos eaux à la liste indicative des biens français, puis c’est la France qui défendra la candidature auprès de l’Unesco. Mais le parcours sera long, cinq ans en moyenne, et surtout périlleux. Tout sauf un long fleuve tranquille. Car l’Unesco est exigeante dans ses critères, mais également dans ses attentes. Les politiques de préservation sont au centre de la décision. Grand chantier de l’assainissement, érosion des sols, démographie incontrôlée, déchets… les menaces qui planent sur nos eaux turquoise risquent peu à peu de faire nager le projet en eaux troubles. Mayotte a du pain sur la planche pour faire valoir son patrimoine. Et c’est sans compter sur les inquiétudes qui apparaissent déjà quant aux contraintes qu’un tel classement ferait peser sur le développement économique de l’île. Les tenants, les aboutissants, les enjeux, les risques, les chances : Mayotte Hebdo fait le point sur le lagon, l’île qui baigne au milieu, et les usagers à qui il appartient en priorité. Alors, ce classement du lagon au patrimoine mondial, chance ou fardeau ?

Le dossier complet est à lire dans le Magazine Mayotte Hebdo n°741 actuellement en vente au prix de 3 €

Abonnement Mayotte Hebdo