La qualité de l'air sera mieux mesurée à l'avenir

La qualité de l'air sera mieux mesurée à l'avenir

Ce mercredi se déroulait l'assemblée générale ordinaire de l'association Hawa Mayotte au siège de Electricité de Mayotte (EDM). L'occasion de revenir sur les actions de l'organisation en 2016 et de parler projets pour les mois à venir.

L'association Hawa Mayotte organisait son assemblée générale ordinaire au siège social de EDM ce mercredi. Les principaux sujets étant le retour sur les avancées de l'organisation en terme d'analyse de qualité d'air et les projets à venir. Hawa Mayotte se donne pour missions d'assurer la surveillance de la qualité de l'air, la sensibilisation de la population et le soutien des collectivités et de tout autres demandeurs qui visent à améliorer la qualité de l'air. Monsieur Mouslim Abdourahman, président de l'association a tenu à revenir sur les faits marquants qui ont ponctué l'année 2016 pour Hawa Mayotte. Effectivement, la mise en route de l'évaluation préliminaire de la qualité de l'air a débuté le 15 février 2016. Une action qui permet d'évaluer les futures surveillances à mettre en place pour s'assurer que la qualité de l'air ne dépasse pas le seuil de la norme sanitaire. “La réussite a également été matérialisée par le renouvellement de l'agrément du ministère de l'Environnement”, ajoute le président de l'organisation. “L'air est une ressource précieuse qu'il faut protéger”, c'est en suivant cette vision que l'association a donc mis en place début 2016 des évaluations de la qualité de l'air sur différents sites de l'île aux parfums. Durant cinquante semaines, 10 sites ont subi des mesures. Pour que l'évaluation prenne tout son sens, les mesures ont été prises sur des environnements variés : sites urbains, sites ruraux, zones industrielles, zones de trafics… Les résultats montrent donc qu'en dehors des deux zones de trafics, tous les sites sont tout à fait dans les normes requises par la directive européenne. Un seul point de surveillance sera donc suffisant pour contrôler la qualité de l'air. Pour continuer à aller dans ce sens et protéger notre air, l'association tient à sensibiliser la population, elle a donc participé à différents événements : la journée technique de l'air, La Fête de la Science à Chiconi ou encore à la Semaine de l'Environnement à Tsimkoura.

 

Des projets pour l'avenir

 

C'est grâce aux subventions de Electricité de Mayotte (EDM ) ainsi que de la DEA L, que l'association Hawa Mayotte souhaite pérenniser son activité. En effet, l'organisation souhaite investir dans un deuxième laboratoire mobile qui permet l'étude de la qualité de l'air, qui lui pourra être subventionné à 80 % par l'État. En outre, elle souhaite également développer ses actions de sensibilisation. Puis, développer son équipe pour pouvoir continuer à poursuivre ses objectifs. Et un renouvellement de l'agrément par le ministère de l'Environnement en 2017 sera un aboutissement de tous ces projets.

Abonnement Mayotte Hebdo