100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

Future Maore Reefs : un projet de sciences participatives pour mieux comprendre les récifs coralliens

Auteur:

Catégorie:

À l’occasion de la journée de sensibilisation aux enjeux liés aux récifs coralliens, les enfants liés au projet de sciences participatives Future Maore Reefs ont accueilli le grand public sur la place de la République. Ils ont également présenté les avancées de ce projet initié par l’institut de recherche pour le développement (IRD) avec la collaboration du rectorat, du centre universitaire, du Parc marin et de quelques structures privées.

Mieux comprendre la dynamique des récifs coralliens pour mieux les protéger et apprendre à les restaurer le plus efficacement possible : tel est l’enjeu de Future Maore Reefs. Un projet de sciences participatives débuté en octobre 2021 avec deux classes de l’école Pamandzi 2 et deux classes de Bondy en banlieue parisienne. « Il était important d’avoir ce regard croisé afin de faire comprendre aux enfants qu’ils habitent la même planète et que chacun a un rôle à jouer dans la préservation de l’environnement », déclare Aline Tribollet, directrice de recherche à l’institut de recherche pour le développement (IRD) et coordinatrice du projet avec François Guilhaumon.

Tous deux spécialisés dans l’écologie des récifs coralliens, ils conçoivent et mettent en oeuvre Future Maore Reefs afin de mieux sensibiliser les enfants à cette thématique. « À l’échelle mondiale, la perte de surface récifale est de près de 50% en l’espace de quelques décennies et les choses ne vont pas s’améliorer si rien ne change », assurent les deux scientifiques. Les récifs de l’île aux parfums sont d’autant plus importants qu’ils comportent 150 espèces de coraux sur les 800 existantes. « Mayotte est un point chaud de biodiversité corallienne, d’où l’importance de sensibiliser rapidement la population à cette thématique », poursuivent-ils.

Des récifs artificiels réalisés par les élèves

À l’heure actuelle, lorsqu’un récif est endommagé, des « mesures de compensation » sont mises en place pour pallier le problème. Loin d’être épargné par ces destructions, dues principalement au réchauffement climatique et donc aux activités humaines, Mayotte doit par conséquent réaliser des structures artificielles… L’originalité du projet Future Maore Reefs est d’y faire participer des classes. Une activité immersive qui enthousiasme les élèves et leur fait d’autant mieux comprendre l’urgence qu’il y a à protéger leur environnement.

Après la réalisation d’un certain nombre de boutures de coraux par les enfants en milieu protégé (Parc naturel marin) et par ceux de Bondy en milieu contrôlé (Aquarium tropical du palais de la porte dorée à Paris), le début de la création des récifs artificiels doit débuter au mois de septembre sous réserve de l’obtention des autorisations à cette date. Préparés à ce grand projet toute l’année avec les scientifiques venus leur apprendre la technique au sein même de leurs écoles, les élèves ont hâte d’en découdre et de rentrer dans le vif du sujet. « L’enjeu était de trouver ensemble la meilleure combinaison de bouture pour que les récifs créés soient les plus naturels et les plus résilients possible », confie Aline Tribollet. « Pour cela, il a fallu étudier et comprendre le fonctionnement des différents types de coraux présents à Mayotte, mais aussi moduler leur résistance aux impacts hydrodynamiques, entre autres. »

Ce projet multidisciplinaire implique donc également la recherche fondamentale et il est d’autant plus important que les récifs coralliens seront automatiquement impactés par le développement de Mayotte. À l’instar de ceux près de l’aéroport avec le projet de piste longue, mais aussi ceux de l’île Blanche situés à proximité du port de Longoni. En revanche, ceux de la Passe de M’Tsamboro se montrent particulièrement résilients. « Notre but est de comprendre pourquoi », dévoile encore Aline Tribollet.

Avis Facebook pour l’UE!
Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!

Dans la même catégorie