Confinement : bilan positif pour la sauvegarde des tortues à Mayotte

À lire également

Naissance d’un volcan : quand les Mahorais s’en mêlent

La découverte du volcan sous-marin au large de Mayotte célèbre sa première année. À cette occasion, Flash Infos donne, tout au long de cette semaine, la parole à ceux qui, de près ou de loin, œuvrent pour une meilleure connaissance de ce phénomène naturel inédit qui évolue, chaque jour, sous le regard des Mahorais. Aujourd’hui, rencontre avec Saïd Saïd Hachim, géographe mahorais qui, des années plus tôt, émettait déjà l’hypothèse de la naissance d’un nouveau volcan, précisément dans la zone où celui-ci a été découvert en 2019.

La crise sismo-volcanique de Mayotte se dévoilera, vendredi soir, sur tous les écrans de France

La découverte du volcan sous-marin au large de Mayotte célèbre sa première année. À cette occasion, Flash Infos donne, tout au long de cette semaine, la parole à ceux qui, de près ou de loin, œuvrent pour une meilleure connaissance de ce phénomène naturel inédit qui évolue, chaque jour, sous le regard des Mahorais. Aujourd’hui, rencontre avec Pascal Crésegut, réalisateur du documentaire inédit « Mayotte, la naissance d’un volcan », diffusé ce vendredi soir sur France Ô.

“À couper le souffle”, en apnée dans le lagon de Mayotte avec un champion mondial

Le documentaire diffusé dimanche dernier par France Ô suit les explorations de Stéphane Tourreau, vice-champion du monde d’apnée, dans le 101ème département. Le sportif revient sur ces dix jours mémorables à Mayotte.

Le lagon de Mayotte à nouveau sous haute surveillance

Les récents actes malveillants à l’encontre des espèces marines et des plages ont poussé les autorités à agir. Le parc naturel marin et les associations habilitées sont à nouveau autorisés à surveiller le lagon même si le confinement n’est pas levé. Cette reprise d’activité marine est aujourd’hui indispensable afin d’atténuer les dégâts de demain. 

Protéger les tortues plus que jamais, c’était le mot d’ordre pour les acteurs compétents en la matière. Ils ont redoublé de vigilance pour éviter un scénario catastrophe à l’image du premier confinement. Les résultats sont là, les chiffres parlent d’eux-mêmes, les tortues de l’île ont évité le pire.

Le premier confinement a été particulièrement meurtrier pour les tortues de Mayotte. Les associations et organismes habilités à les protéger n’avaient pas pu mener à bien leur mission, alors il était primordial de ne pas répéter les mêmes erreurs lors du deuxième confinement. “Les deux périodes ne sont pas comparables, nous avons eu plus de flexibilité cette fois-ci, ce qui nous a permis d’optimiser les missions de surveillance”, se réjouit Cléa Arsciaud, animatrice au Réseau d’échouage mahorais de mammifères marins et de tortues marines (REMMAT). Les acteurs locaux sont restés mobilisés, le réseau enregistre 225 actions de surveillance et de suivis des cas de braconnage depuis fin janvier 2021, réparties sur les endroits stratégiques de l’île.

À titre d’exemple, “l’association les Naturalistes de Mayotte a assuré une présence régulière tous les week-ends, du vendredi au dimanche, sur les différents sites de pontes sensibles du secteur de Saziley”, précise le REMMAT. Même son de cloche depuis le début de l’année pour la police intercommunale de l’environnement du sud de Mayotte (CCSud) qui “a également apporté sa contribution en réalisant près de 7 actions de lutte anti-braconnage de nuit des plages de ponte du sud de l’île”, souligne le réseau. Fortement critiqué par l’ONG Sea Shepherd pour son laxisme, le conseil départemental a lui aussi mis les bouchées doubles pendant ces cinq semaines de confinement. Les gardes “ont effectué 36 actions de surveillance nocturne et diurne à Moya et huit soirées aux Charifou ou Gouéla, ainsi que neuf surveillances diurnes aux Charifou et autant sur le secteur Bouéni. Depuis janvier, les agents ont effectué un total de 95 surveillances nocturnes et 342 inspections diurnes sur les plages de Moya, Charifou et secteur Bouéni”, annonce le REMMAT.

 

4 braconniers interpellés et condamnés

 

La gendarmerie maritime n’a pas été en reste et a participé à lutte contre le braconnage en réalisant huit patrouilles de nuit en mer dans le secteur de Saziley et Dapani. “Elle a permis, avec l’association Oulanga Na Nyamba, l’interpellation à terre de deux braconniers sur la plage Aéroport Est Océan,” souligne le REMMAT. Les malfrats avaient en leur possession 20 kilos de viande de tortue. Les sanctions juridiques ne se sont pas faites attendre puisque l’un d’eux a été condamné à “six mois de prison ferme et deux mois de sursis sans mandat de dépôt, avec une peine aménageable. Il devra s’acquitter de 1.000 euros au titre du préjudice moral et de 400 euros de frais de procédure par associations.” Son complice s’en est sorti avec “six mois d’emprisonnement avec mandat de dépôt et au versement de 500 euros par associations et 500 euros pour frais de procédure pour chaque partie civile, soit 1.500 euros.” De son côté, le service départemental de l’Office français de la biodiversité a pu appréhender deux braconniers.

Certaines tortues n’ont pas pu échapper au braconnage, mais nombreuses sont celles qui ont été sauvées, parfois de justesse, à l’exemple d’une tortue verte qui a été retrouvée retournée sur le dos “par des braconniers prévoyant de revenir la chercher plus tard”, affirme le REMMAT. Fort heureusement, l’association des Naturalistes de Mayotte a pu agir à temps. Une chose est sûre, malgré la surveillance intensifiée et régulière, les braconniers n’ont pas l’intention de s’arrêter.

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte hebdo N°951

Le journal des jeunes

À la Une

La nouvelle stratégie de la ville de Mamoudzou pour renforcer sa lutte contre l’insécurité

Ambdilwahedou Soumaïla, le maire de Mamoudzou, Yann Le Bris, le procureur de la République et les représentants de l’État ont officiellement installé le conseil...

Économie bleue à Mayotte : une stratégie et des ambitions à concrétiser pour éviter le coup d’épée dans l’eau

Ce mardi 13 avril se déroulait le comité de pilotage final de restitution de la stratégie de développement de l'économie bleue de Mayotte. Trois...

La Nuit du Doute : une soirée d’attente pour les musulmans de Mayotte

Les deux nuits précédant le ramadan à Mayotte sont toujours particulières. Le début du mois de jeûne étant indiqué par la lune, la date...

“On restera là jusqu’à ce qu’on voie nos noms sur le panneau” : les demandeurs d’asile manifestent devant le tribunal administratif de Mayotte

Alors qu’ils ont formé un recours devant la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) depuis de longs mois, des demandeurs d’asile originaires de plusieurs...

Hommage à Miki : élèves et parents demandent plus de sécurité aux abords du lycée du Nord

Élèves, parents, personnels éducatif et administratif, membres du rectorat mais aussi autorités civiles, politiques et religieuses étaient réunis ce lundi à la cité du...