100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Depuis 20 ans à Mayotte !

Le vice-rectorat « déçus mais pas surpris » des mauvais résultats du Bac

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

À Mayotte, “le confinement a révélé la capacité perverse de certains à faire du mal aux autres sans qu’ils ne s’en rendent compte”

Deux mois de confinement peuvent en dire long sur un individu, mais ils peuvent également dévoiler les pires et les meilleurs aspects d’une société. La crise sanitaire a mis en évidence les failles de la société mahoraise, partagée entre la conscience de certains et l’irresponsabilité des autres. Le sociologue Combo Abdallah Combo nous explique pourquoi il est urgent de tirer les leçons de ce confinement et essayer de changer la donne. 

Camille Miansoni, procureur de Mayotte : “Mon rôle est de protéger la société avant tout”

L’affaire du rapt en Petite-Terre qui suscite l’émoi dans l’ensemble du Département est révélatrice de nombre de maux dont souffre la société mahoraise au sein de laquelle nombre de personnes semblent valider l’idée que l’on puisse se faire justice soi-même à défaut d’une carence supposée de l’État. Le procureur de la République, Camille Miansoni, revient ici sur ces éléments. C’est aussi l’occasion pour lui de rappeler le rôle qu’il occupe et la vision qui l’anime alors que les critiques pleuvent sur sa personne.

 

Concernant le Bac professionnel, le taux de réussite est de 69.1% contre 75.1% en 2011. Le nombre de diplômés du brevet se maintient à peu près, passant de 73.7% à 70.3%, de même que celui des CAP qui passe de 89.6% d’admis à 84.6%. Le seul examen qui présente une hausse, le BEP atteint 68% d’admis, gagnant 2.8 points de réussite.

François-Marie Perrin s’est dit déçu « mais pas surpris ». « Les professeurs nous ont fait part cette année de leur sentiment qu’après les événements d’octobre, beaucoup de jeunes ne s’étaient pas remis au travail. L’année a été profondément perturbée. Conscients de cela, nous avions demandé des moyens et des cours supplémentaires qui n’ont pas eu l’efficacité souhaitée, probablement parce qu’ils ont été suivis par un trop petit nombre d’élèves. Les plus touchés ont été les élèves les plus fragiles » explique le vice-recteur.

Cette tendance aura pour conséquence de faire gonfler encore les effectifs attendus à la rentrée, car quatre classes de Terminale devraient être créées pour pallier cet afflux. C’est en tout cas l’ampleur des moyens réclamés par le vicerecteur au ministère. Et si les redoublants de Terminale générale et technologique auront leur place et pourront retenter leur chance, les élèves qui rataient le bac cette année pour la seconde fois seront écartés du système éducatif de Mayotte.

Enfin, une « encore plus grande déception », le BTS présente une baisse de près de 37 points du taux de réussite qui atteint 23.3%. Une baisse qui s’explique par les modalités de sa correction, car cette année en effet, les copies étaient corrigées à la Réunion. François-Marie Perrin estime que : « le jury a été beaucoup plus sévère que notre pratique habituelle, parfois trop sévère en se basant sur la forme, la qualité d’expression, plus que sur le fond. Reste qu’on ne peut pas se satisfaire d’un résultat aussi faible. ». Assurément.

 

 

 

FLASH INFOS MAYOTTE QUOTIDIEN INFORMATION ACTUALITE

Mayotte Hebdo de la semaine

Mayotte Hebdo n°999

Le journal des jeunes

À la Une

La route de Tsingoni-M’Tsangamouji toujours bloquée jusqu’au 23 mai

Le tassement relevé sur le tronçon séparant Tsingoni et M’Tsangamouji invite à l’optimisme, après un blocage en vigueur depuis le 29 avril. Toutefois, il...

Des parents relais pour mettre du jaune dans la rue et aux abords du collège de Kwalé

Sujet à des affrontements réguliers entre des jeunes de Tsoundzou, Passamaïnty et Doujani, le collège de Kwalé reçoit à partir de ce lundi le...

De la fraude fiscale aggravée et son blanchiment reprochés à Ida Nel

Ida Nel et sa société Mayotte Channel Gateway (MCG) ont obtenu la délégation du port de Longoni en 2013, et ce, jusqu’en 2028. Mais...

La vanille, une passion qui se transmet

En plein cœur de la communauté de communes du Centre-Ouest, l’association Saveurs et Senteurs de Mayotte a emmené vendredi 13 mai 2022 les curieux...

L’opérateur Orange s’investit sur le territoire mahorais

Souhaitant poursuivre son développement à Mayotte, Orange a fait des efforts de couverture, noué des partenariats et a même créé une marque spécifique au...
/* CODE DE SUIVI LINKEDIN----------------------------------------*/