100 % NUMÉRIQUE, WEB, MOBILE, TABLETTE

Les infos de Mayotte depuis plus de 20 ans !

L’emploi en hausse… le chômage aussi !

À lire également

Quand la population mahoraise prépare la riposte

Sur les réseaux sociaux ou dans la rue, formellement ou spontanément, les initiatives se multiplient pour répondre à la délinquance qui flambe à nouveau sur l’île aux parfums. Au risque, parfois, de voir l’exaspération prendre le pas sur la loi. 

Mayotte : une naissance dont ils se souviendront

Une naissance dans la rue, ce n’est pas si courant. C’est pourtant ce qu’ont vécu Jonathan et Mouna, lundi 18 mai, date à laquelle Sarah, leur petite fille, a décidé d’arriver. Un évènement auquel ont participé quelques passants, sur les lieux par hasard. Et quand s’improvise une chaîne de soutien, cela donne une belle histoire. Récit. 

À Mayotte, “le confinement a révélé la capacité perverse de certains à faire du mal aux autres sans qu’ils ne s’en rendent compte”

Deux mois de confinement peuvent en dire long sur un individu, mais ils peuvent également dévoiler les pires et les meilleurs aspects d’une société. La crise sanitaire a mis en évidence les failles de la société mahoraise, partagée entre la conscience de certains et l’irresponsabilité des autres. Le sociologue Combo Abdallah Combo nous explique pourquoi il est urgent de tirer les leçons de ce confinement et essayer de changer la donne. 

Camille Miansoni, procureur de Mayotte : “Mon rôle est de protéger la société avant tout”

L’affaire du rapt en Petite-Terre qui suscite l’émoi dans l’ensemble du Département est révélatrice de nombre de maux dont souffre la société mahoraise au sein de laquelle nombre de personnes semblent valider l’idée que l’on puisse se faire justice soi-même à défaut d’une carence supposée de l’État. Le procureur de la République, Camille Miansoni, revient ici sur ces éléments. C’est aussi l’occasion pour lui de rappeler le rôle qu’il occupe et la vision qui l’anime alors que les critiques pleuvent sur sa personne.

Chaque année, l’INSEE se doit de donner des indicateurs en termes de consommation, d’emploi, etc. À ce titre, l’institut national de la statistique et des études économiques vient de publier le résultat de son enquête emploi 2014. Par rapport à 2013, la population en âge de travailler se porte beaucoup plus sur le marché du travail, avec un taux d’emploi en hausse de 1,7 point. C’est d’ailleurs le cas des femmes, dont le taux d’activité progresse fortement avec + 3,6 points, alors qu’il avait stagné en 2013. Une femme sur trois est désormais active à Mayotte. Ces chiffres restent toutefois éloignés de ceux de la métropole où deux femmes sur trois sont actives.

Si les hommes sont beaucoup plus présents sur le marché du travail, leur taux d’activité progresse nettement moins vite avec +1,3 point par rapport à 2013. « Ce taux reste aussi très faible par rapport à celui des métropolitains », souligne Jamel Mekkaoui, le chef du service régional INSEE de Mayotte.

Dans le même temps, le chômage au sens du BIT [voir encadré] est en hausse, avec 1 100 chômeurs supplémentaires et la barre symbolique des 10 000 personnes dépassée. 19,6% de la population active en 2014 est au chômage, avec un taux très élevé pour les jeunes Mahorais : de plus en plus en difficulté, le taux de chômage des 15-29 ans est en forte hausse, s’élevant à 46,5%.

Hausse de l’activité, hausse du chômage

La hausse de l’activité s’accompagne à la fois d’une hausse de l’emploi et du chômage. En un an, 3 000 personnes supplémentaires se déclarent en emploi sur l’île. Le nombre d’emplois avait déjà augmenté de 8 500 entre 2009 et 2013. Malgré cet essor, Mayotte demeure le département française où le taux d’emploi est le plus faible : 35,5%.

La hausse de l’emploi bénéficie surtout aux personnes les plus âgés et aux femmes. Le taux d’emploi des Mahorais âgés de 50 à 64 ans augmente effectivement de + 3,8 points. Ce taux avait également fortement augmenté entre 2009 et 2013 avec + 9,9 points. Véritable spécificité de Mayotte, les Mahorais les plus âgés sont autant en emploi en 2014 que les personnes âgées de 30 à 49 ans, alors qu’en métropole le taux d’emploi chute nettement à partir de 50 ans. Bien qu’ils ne représentent que 14% de la population en âge de travailler, les 50-64 ans  occupent 20% des emplois à Mayotte.

Le taux d’emploi des femmes progresse quant à lui (+1,7 point), mais il progresse moins rapidement que leur taux d’activité. Il en résulte une hausse importante du chômage des femmes. L’écart entre les hommes et les femmes se creuse avec des taux de chômage respectifs de 12,5% et de 28,8%. En 2014, une femme à Mayotte a ainsi 2,3 fois plus de risque d’être au chômage qu’un homme. C’est le contraire en France métropolitaine où le taux de chômage des femmes, 9,4%, est légèrement plus faible que celui des hommes (9,9%).

Des jeunes de plus en plus en difficulté

À Mayotte, la durée du chômage est particulièrement longue avec une durée moyenne de 39 mois, contre à peine 28 mois en 2009. Les femmes restent encore plus longtemps au chômage, en moyenne 43 mois.

Les jeunes restent cependant les plus touchés, avec un taux de chômage en forte augmentation pour les moins de trente ans avec +4,9 points, soit 41,4 % de cette tranche d’âge. Les jeunes femmes sont particulièrement touchées avec un taux de chômage de 46,5% contre 36,5% pour les jeunes hommes. Sur les 1 100 chômeurs supplémentaires en 2014, 900 ont moins de trente ans. Depuis 2009, de plus en plus de jeunes sont au chômage et de moins en moins ont un emploi. Leur taux de chômage augmente de 15,2 points sur la période quand leur taux d’emploi baisse de 3,3 points.

Halo autour du chômage

Aux 10 500 chômeurs s’ajoutent 28 100 personnes qui souhaiteraient également travailler mais ne sont pas considérées comme chômeurs car elles sont inactives selon la définition du BIT [voir encadré]. Ces inactifs qui souhaiteraient travailler, que l’on appelle aussi « halo autour du chômage » sont toutefois moins nombreux qu’en 2013. Ils représentaient 25,3% de la population en âge de travailler en 2013, contre 23,4 % aujourd’hui.

En additionnant le chômage et le halo autour du chômage, 38 600 Mahorais souhaitent travailler mais n’ont pas d’emploi, ce qui représente un tiers de la population mahoraise en âge de travailler. « Nous sommes sur un système 1/3, 1/3, 1/3 », commente Jamel Mekkaoui, « 1/3 ont un emploi, 1/3 aimerait en avoir un, 1/3 sont inactifs ».

À Mayotte, le « halo autour du chômage » est trois fois supérieur au chômage, ce qui en fait une véritable spécificité du territoire. Toutefois, le rapport entre le halo et le chômage diminue nettement sur les cinq dernières années, en raison de la hausse de l’activité des Mahorais : de 3,8 en 2009, il diminue à 3,2 en 2013 puis à 2,6 en 2014.

En 2014, 30 % des femmes en âge de travailler sont dans le halo autour du chômage contre 16 % des hommes. Elles en constituent ainsi les deux tiers. La part des jeunes dans le halo diminue, passant de 29 % en 2009 à 21 % en 2014. Cette baisse s’explique par l’augmentation du taux de scolarisation, 49 % des moins de trente ans étant scolarisés en 2014 contre 40 % en 2009.

Raphaëlle Bauduin

 


Qu’est-ce qu’un chômeur au sens du BIT, le Bureau international du travail ?

C’est une personne qui déclare :

– Ne pas avoir travaillé, ne serait-ce qu’une heure, pendant la semaine de référence

– Etre disponible dans les quinze jours pour occuper un emploi

– Avoir effectué des démarches actives de recherche d’emploi dans le mois précédent l’enquête ou en avoir trouvé un qui commence dans moins de 3 mois.


 

Mayotte Hebdo de la semaine

Le journal des jeunes

chab6

À la Une

Intrusion au CHM : un homme de 29 ans et un mineur de 17 ans interpellés

La police de Mamoudzou a arrêté deux personnes suspectés de vol, ce jeudi 26 janvier. Ils seraient les auteurs du cambriolage du centre hospitalier...

Après un droit de retrait, ce vendredi matin, la barge reprend

Quelques chanceux ont réussi à prendre les premières barges du service des transports maritimes (STM), ce vendredi matin. Ensuite, à 7h, la rotation s'est...

La Cadéma désavoue le syndicat des Eaux de Mayotte

Au premier point abordé ce jeudi soir, en réunion de conseil, la Cadéma (communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou) avait décidé de mettre sa menace à...

Pamandzi ou Bouyouni, le choix se fera en 2023

Un nouveau dossier de présentation sur le projet de la piste longue à Mayotte vient d’être publié par la direction générale de l’aviation civile...

« Est-ce que je me vois à la télé ? » : état des lieux de l’audiovisuel mahorais

Le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement de Mayotte (CCEEM) a présenté, ce jeudi 26 janvier, son rapport intitulé « État de...